Hellfest 2015 @ Clisson, du 19 au 21 Juin 2015

Un petit report du Hellfest plus de deux mois plus tard ? Oui on est vendredi, vous n’avez rien à faire de l’aprem .. go !

Comme chaque année, voici mon bilan de la cuvée annuelle de ce Hellfest.
Ce report arrive plus de deux mois après l’événement. Pourquoi ?
Est-ce parce qu’avec la masse de reports qui arrive la semaine post-festival, on est noyé dans le lot et du coup aucun intérêt d’alourdir ça ?
Non mauvaise réponse, même si elle me semble valable.
En fait c’est uniquement par grand manque de temps et ensuite de motivation. Ce report est vraiment fait à but personnel donc, je fais ce que je veux et quand je veux 🙂
Cela me permet de m rappeler de ce que j’ai pu vivre durant ce week-end, comme tous les reports de concerts que j’ai pu faire et continuerai à faire à ma manière.



J’ai eu l’occasion de pouvoir assister à toutes les éditions du Hellfest et également aux deux dernières éditions du Fury Fest.
Pourtant cette édition 2015 spéciale anniversaire ne m’emballait absolument pas. Tout le monde ayant pu m’entendre dire que je n’irai pas à ce festival, et ce, dès la fin de l’édition 2014.
Trop de monde, trop de groupes déjà vus maintes fois, les têtes d’affiche ultra bondées, ambiance carnaval etc etc.
Bref je préfère les débuts du festival, avec moins de monde ou d’autres festival correspondant plus à mes attentes, avec un public largement plus restreint et présent pour la musique. Bref, un mode un peu « vieux con » que je renie pas plus que cela.
A 10 jours du festival, j’en étais toujours au même point même si je savais que vivre le Hellfest de loin allait être compliqué … ce sentiment de rater quelque chose, de rater la grand messe du métal en France.
Et le destin (ou qui que vous voulez) s’est occupé de mon sort et un magnifique Pass VIP de 3 jours est tombé du ciel (ou d’une destination que je ne dévoilerai pas mais laissons croire à une quelconque intervention divine).
J’ai du me ré-équiper intégralement pour repartir au camping, bref cela a généré quelques instants d’achats et d’organisation de dernière minute. Qui n’ont finalement pas été déplaisant.

Passons les détails.
Arrivée sur le festival.
Waou.
Magnifique.
Quel effort sur le design du site ! Plein de verdure, des bâtiments magnifiques, des bancs en forme d’os, des poubelles en forme de tête de mort, des hangars au lieu de tentes, un skate-park central grillagé, des télés à l’entrée de chaque tente pour profiter du concert même de dehors .. etc, plein de modifications qui font que l’on se sent tout de suite happé par la bonne humeur et l’on sent que l’on va passer un bon moment pendant ces 3 jours.
D’autant que le soleil va être de la partie pendant tout ce temps.
Bref les conditions idéales.
Passons à un rapide compte rendu par journée.
(note : à faire ce report plusieurs semaines après l’évènement, ce sera assez succinct)

Vendredi 19 Juin

running-order-vendredi-hellfest-2015
La journée commence de manière bien puissante avec Glowsun. Les lillois démontrent leur savoir faire en terme de stoner instrumental de bonne facture. Vu maintes fois et toujours aussi bon. Du monde est déjà présent sous la tente, ça annonce des moments bien intenses à venir. Bon concert, bon light show. Mais bien trop court. 3 ou 4 morceaux et puis s’en vont.


Petit tour sur Vorkreist, assis dans l’herbe encore verte. Du black « sympa », je profite tranquillement. Pas génial, pas forcément ma tasse de thé mais bon début sous cette Temple.


Retour sous la Valley pour voir Midnight Ghost Train. Et là le son est bien fort et puissant. Les mecs sont remontés à bloc, bien énervés, il y a du monde, beaucoup d’ambiance, ça chauffe bien et ça envoie du lourd. Là je peux enfin dire que j’ai vu le groupe et kiffé ce concert.
On repasse sous la Temple pour voir Argile, que je ne connaissais pas plus que cela à part qu’il y avait des membres de Misanthrope dedans (le bassiste qui passe à la guitare notamment, et le chanteur of course). J’avais peur de voir un sous-Misanthrope, d’avoir du mal à aimer le concert ne connaissant rien de leur discographie et cela n’a absolument pas été le cas. C’était très bon, plutôt facile d’accès avec un son assez bon. Très très bonne surprise d’un groupe que j’attendais au plus haut niveau bien entendu. Merci pour cette demi-heure de voyage  🙂


Je me pose dans l’herbe devant l’énorme télé à l’entrée de la Valley pour écouter une partie du concert de Samsara Blues Experiment, et ce sont finalement les conditions idéales. Posé, une bière à la main, en train de triper tranquillement sur la musique. A noter le batteur, excellent ..
On va visiter la Warzone pour voir Twitching Tongues sous un soleil de plomb. Du hardcore mélé à du Thrash. Intéressant, puis au bout de quelques morceaux on va se placer pour bien profiter de Truckfighters qui joue dans la Valley. J’ai déjà dit des tonnes de fois tout le bien que je pensais de ce groupe, et comment je kiff leurs concerts. Et ce concert a une nouvelle fois été juste énorme. Mais vraiment. Une grosse ambiance de folie dans la foule, le groupe toujours aussi énergique, la tente bien pleine, bref ce concert fut juste parfait. Dur de sortir d’un tel concert et pourtant il faut bien car il n’est que 15H.


Du coup pause déjeuner, enfin …
Et on enchaîne assez rapidement avec Godsmack, premier concert que je vois sur les MainStage. C’est très propre et carré, comme tout gros groupe américain. Je regrette le peu de vieux morceaux. Finalement c’est sympa mais j’attendais quelque chose de bien mieux. J’avais préféré à Bercy il y a une grosse dizaines d’années quand même. D’autant que j’adore ce groupe sur album. Vivement qu’ils repassent en France pour faire des salles.
On voit le début de Billy Idol en partant .. et ça a l’air assez intéressant et pas trop mal finalement. Mais High On Fire nous attend dans la Valley et ça fait un ptit bout de temps que je ne les ai pas vus. Malgré un gros coup de fatigue personnel, ce concert est plutôt bon. Le son est un peu brouillon..
Un tour sur Motorhead bien sur, mais classique et bien trop de monde.
On retourne sous la Valley pour voir Envy. Concert plutôt bon, pas beaucoup de monde cependant. Je ne suis malheureusement pas dans les meilleures conditions pour profiter pleinement de ce concert et c’est dommage .. du coup je zappe pour aller faire un tour sur Bloodbath et voir comment Nick Holmes s’en sort. On a du mal à le reconnaître sauf lorsqu’il parle. Il faut dire qu’il est tout maquillé aussi .. Je suis assez surpris de voir qu’il n’y a pas tant de monde que ça. Bon concert sans plus ..
Cradle of Filth a toujours été une blague en live. Et pourtant j’aime beaucoup sur album. Et là … miracle, ce fut un excellent concert. Le chanteur a assuré toutes ses parties, les cris, les voix gutturales. Excellents morceaux et du coup juste tout simplement LE concert que j’attendais d’eux ou plutôt le meilleur concert que l’on peut s’attendre de leur part. J’en suis encore surpris.
On retourne une énième fois dans la Valley pour voir Mastodon. Grosse attente de ma part les concernant. Et cela a une nouvelle fois été que du pur bonheur. Quel concert! Juste énorme, le son énorme, la setlist excellente. Bref je veux revoir ce concert, dans les mêmes conditions pour avoir les mêmes sensations. Juste jouissif et un des concerts du week-end assurément.


Il est l’heure de manger à nouveau. Et ensuite c’est parti pour un tour sur Meshuggah. Juste parfait comme d’habitude. Ultra carré et propre. Du coup aucune surprise. Beaucoup de monde par contre, logique.
En attendant Slipknot, je vois la fin de Judas Priest et cela me fait pitié. Le chanteur est au bout du rouleau. Le mythique Painkiller est juste horrible, bref, il y a des moments où il faut s’arrêter messieurs.
Je termine la soirée par un tour sur Slipknot. La foule me saoule. Le groupe arrive tant bien que mal et …. au bout de quelques morceaux je suis encore plus saoulé. Le début est très chiant, finalement je n’aimerais peut-être jamais ce groupe en live.

Bref une bonne première journée avec déjà des concerts mythiques.

Ambiance du vendredi : 

« 2 de 2 »

Samedi 20 Juin

running-order-samedi-hellfest-2015
Début des concerts 10H30 comme tous les jours et c’est avec Machete. Sympa mais je n’ai que peu ou pas de souvenirs plusieurs semaines plus tard. Dommage.
Ensuite Elder donnera un concert sympa mais qui ne me marque pas plus que cela non plus. Ce groupe ne m’a jamais intéressé outre mesure. Etrange..


Direction la Temple pour aller voir Der Weg Einer Freiheit, groupe que j’affectionne tout particulièrement. Très bonne prestation. Un peu de monde et cela fait plaisir de voir ça, car leur dernier passage parisien était dans la petite Loco. En tous cas très bon concert et excellents morceaux comme d’habitude. Ca rend vraiment très bien en live pour qui connaît la musique du groupe.


Monarch! donne ici une prestation juste énormissime. Hurlements parfaits, bien malsains, bref 40 minutes de voyage intense. La chanteuse nous remercie à la fin avec une toute petite voix. Joli décalage avec le concert qui vient d’avoir lieu. J’adore. Dur d’enchaîner après un tel concert.
Je vois le début de The Wounded Kings, mais je pense que je confondais complètement avec un autre groupe puisque j’attendais une fille au chant et ce n’était pas le cas. Du coup j’ai été totalement déboussolé. On s’en va donc voir une partie du concert de Crusher. Assez bon il faut bien l’admettre. Un gros son, des filles inutiles sur scène mais le groupe est super heureux d’être là et d’être de retour. Nous aussi.
Une petite visite de la Warzone pour voir Merauder, groupe HC Métal qui fait justement un hommage pour Crusher. Cool. Puerto Rico Rules !
Quelques morceaux, ça envoi plutôt pas mal mais en plein soleil, la chaleur est difficilement supportable.
Enchaînement avec ASG. Qui est un groupe que j’aime vraiment bien, mais à chaque fois que j’ai l’occasion de les voir, la journée a été dure et je somnole lourdement, assis tranquillement avec ce bon son dans les oreilles. Que du bonheur… mais j’aimerais vraiment voir le rendu live un jour
On fait donc une pause ensuite en attendant Ahab, que j’adore particulièrement (au début de leur carrière surtout, deux albums énormissimes). Pas fréquent de voir du Funéral Doom au Hellfest. Très bon, bien trop court bien sur, mais ce groupe aurait du jouer en soirée, et il est vrai qu’ils ont plutôt besoin de conditions un peu plus intimistes pour révéler tout leur potentiel.


C’est parti pour une grosse pause assis dans la forêt berçé par un peu de L7 puis de Slash.
Cependant Body Count va jouer sur la Warzone et comme on veut profiter du concert, on se place environ 40 minutes avant. Sans difficulté aucune. Dommage de rater des trucs pendant ce temps là mais nous on verra bien BC !
Ice T arrive tel un parrain de la Mafia. Fait son show. Envoi du lourd, parle trop, tout le temps. C’est assez cool, mais j’avoue que ce ne sera pas le meilleur concert du week-end pour ma part, même si c’est un privilège de voir Body Count sur ce Hellfest et dans ces conditions. Il manque beaucoup de morceaux, bien trop sur cette setlist. A la fin du concert, le membre du staff vend les casquettes à la main, devant la scène en mode DIY mais avec un vrai prix « américain ».


On se place ensuite pour voir les autres phénomènes du jour, à savoir Faith No More. Très jolie scène remplie de fleurs, les membres du groupe en toge blanche. Ca met une ambiance de paradis dans ce Hellfest, dixit Mike Patton. Très bon concert bien entendu, ça fait grandement plaisir de voir le groupe ici, de voir le groupe tout simplement. Ce n’est pas si fréquent (la deuxième fois pour ma part .. ). Les nouveaux morceaux passent très bien live. Mike descend échanger son t-shirt blanc avec celui orange d’un gars de la sécurité.
Bref, bonne ambiance sur scène, ambiance tranquille dans la foule. Bien entendu il manque encore de nombreux titres dans la setlist ..


Vient le moment attendu du feu d’artifice et de là où on est placé, on est juste en dessous et ils envoient du pâté. Enorme feu d’artifice avec une bande son composé de Queen, AC/DC, Slayer etc… un moment que tous les festivaliers partagent, un grand moment magnifique. On s’en prend plein la gueule et c’est juste énorme.
Il est temps d’aller se restaurer un peu puis vient Biohazard qui clôture cette soirée sur la Warzone de fort belle manière.
Energie à revendre, que des vieux morceaux qui envoient du lourd, un pur kiff.
Mais il est « l’heure de rentrer », et on passe devant le concert de Marilyn Manson qui joue Disposable Teens et mOBSCENE pendant ce temps et je n’ai aucun regret de zapper son concert.

Une deuxième journée un peu moins chargée mais avec de gros groupes que l’on a pu voir dans de bonnes conditions en profitant pleinement. C’est ça aussi le Hellfest.

Ambiance du samedi : 

Dimanche 21 Juin

running-order-dimanche-hellfest-2015
C’est parti pour un tour dans la Valley pour découvrir Witchthroat Serpent. Pas énormément voire même peu de monde.. Le son est bon, ce doom est de bonne facture et c’est une bien belle entrée en matière pour cette dernière belle journée.


Death Engine joue très fort et je n’ai pas tout compris à leur musique. Dur de juger du coup.
The Great Old Ones nous offrira un très bon concert avec un son une nouvelle fois bon. La « tente » est bien remplie, c’est efficace, ils ont fait un bon job.
SUP est bien entendu le groupe que je ne pouvais pas rater ici. Son parfait, pas trop fort. Bien sur, il n’y a pas assez de morceaux, mais c’est toujours aussi jouissif d’entendre ces morceaux live. Culte. Le groupe distribuera ses t-shirts dans la foule à la fin du concert. Bon esprit bien entendu.


Coup de barre, déjà, et petite pause en VIP, il faut bien que j’en profite un peu. Du coup on regarde tranquillement le concert de Red Fang sur l’écran géant HD, assis à l’ombre peinards, au lieu de cramer sous le soleil comme la majorité des fans. Petit plaisir. Déjà trop de monde pour cette MainStage, impressionnant. Le groupe aurait mieux fait d’être dans la Valley, mais il est vrai que leur popularité va de manière crescendo.


Russian Circles maintenant, très bon en live une nouvelle fois. Juste parfait comme on était en droit de s’y attendre.
C’est parti pour la Warzone et Snot. Vus et appréciés il n’y a pas si longtemps, ce concert est une nouvelle fois très très bon. Nouvelle confirmation de la part de ce groupe et je dirai surtout de ce chanteur qui remplace le regretté Lynn Strait mort il y a quand même 17 ans maintenant. Le groupe tourne partout actuellement, et au vu de l’énergie que déploie le chanteur, on se demande comment ils font. Ca groovait de partout. Ne les ratez pas, en live c’est vraiment bon (et un petit moment de nostalgie en supplément).

Direction Weedeater qui offre la un concert tout simplement énorme. Le batteur est fou, le chanteur tout autant. Grosse ambiance et c’est un vrai kiff de les voir là. Puissant, dévastateur, sale et méchant. Un bon cocktail qui ne demande qu’à être réitéré. Culte.
Petite balade au Métal Market pour découvrir cette ambiance encore plus chaude et moite. Du monde partout, du merchandising dans tous les côtés. Je zappe assez rapidement pour en revenir à l’essence de la musique….: la musique elle-même bien sur.
Ou plutôt une pause en forme de Conférence de Presse avec le Ben Barbaud que tout le monde connait. Petit bilan du festival, réponses aux questions … bref tout va bien pour le festival. Je ne ferai pas de résumé de tout ce qui a été dit, mais je dirai juste qu’ils savent que le festival surfe sur une vague actuellement, et qu’ils savent qu’ils vont devoir un peu innover pour le futur. Et cela présage éventuellement de bien belles affiches à venir (souhait personnel bien entendu). En tous cas au vu du boulot réalisé, on ne peut que les remercier pour le travail déjà accompli.


On s’en va sur la Warzone pour apprécier le bordel que va être Les Wampas. J’ai été très fan de ce groupe il y a …. bien trop longtemps. Début des années 90 oui. Je n’ai pas vraiment suivi ce qu’ils ont fait depuis … maintenant 10 ans. Oups. En live, c’est toujours énorme, pas de doute là dessus. On pouvait se poser la question de la pertinence de ce groupe au Hellfest. Bref, le monde est bien là, la Warzone est remplie à ras bord. Dès que Didier arrive sur scène, on n’a plus de doute. Aucun. Ca va être bon. C’est donc un gros bordel qui commence et ça envoi comme il faut.


Cependant je ne suis pas trop dans le délire à ce moment, il y a trop de monde et le soleil tape. Et surtout, il faut aller se placer pour voir Life Of Agony que je veux absolument voir.
La dernière fois, c’était à Dour, Mina n’était pas encore Mina. Et finalement elle fait toujours aussi bien son job. Ce concert est vraiment très bon. Elle ira même dans la foule pour chanter à côté d’un fan qui lui a montré toute sa reconnaissance. Bon esprit, ça fait plaisir de voir des groupes qui n’ont pas peur de se mouiller à la foule et qui savent reconnaitre les « vrais ». Excellents morceaux.


L’alcool aidant, j’attends de pied ferme Limp Bizkit. Il y a du monde partout, et la soirée s’annonce bien remplie. Les américains livrent un assez bon concert, mais somme toute rempli de frustrations car ils piochent assez souvent dans le répertoire des autres groupes, je ne comprends pas car ils ont assez de bons morceaux pour jouer plus de deux heures, c’est dommage. Quelques blancs entre les morceaux aussi, tout ça fait que parfois on attend de « s’amuser » un peu. Au final, c’est un bon moment, mais ça ne sera pas LE concert du Bizkit.


In Flames enchaîne sur la scène juste à côté. Bon concert également mais pour une fois pour le groupe, sans un quelconque artifice. D’habitude il y a toujours des écrans, pyrotechnie etc, et là c’était uniquement le groupe qui enchaînait les morceaux. Plutôt bon, il faut le dire.

Tout ceci pour attendre le passage de Korn. Qui va nous jouer son premier album en intégralité. Et dans l’ordre. Juste un bonheur parfait. Excellente performance, malgré quelques soucis techniques (une coupure de son de quelques minutes). Quel plaisir d’entendre cet album en entier en live, quel kiff une fois de plus. Enorme. Ensuite deux autres morceaux cultes d’autres albums et puis c’est terminé. Dommage, on en aurait bien repris pour une grosse demi-heure supplémentaire. Je les ai vu un nombre incalculable de fois, mais j’avoue que dans les dernières années, le groupe est revenu à du très bon et propose toujours des concerts de grande qualité. Mais je veux revoir un concert avec ce premier album en entier !
Ensuite il reste encore des groupes, dont Nightwish qui balance du lourd aussi, mais c’est l’heure de tenter de trouver un truc encore ouvert pour manger.

Ambiance du dimanche : 

3 jours de festival, 3 jours de plaisir, avec quelques claques, beaucoup de groupes qui ont été très bons et de rares groupes qui ne m’ont pas trop intéressés …
Il y a toujours de quoi faire dans ce festival, et cette année je ne dirai pas que je ne viendrai pas l’année prochaine. Je laisse les options ouvertes suivant l’affiche proposée.

Conclusion

Très bon
Glowsun
The Midnight Ghost Train
Argile (feat Misanthrope)
Supuration / Spherical Unit Provided / SuP
Snot
Life of Agony
Faith No More

Excellent
Cradle of Filth
Weedeater
Biohazard

Claque
Truckfighters
Mastodon
Korn
Monarch!
Le feu d’artifice 🙂