Hellfest @ Clisson (France) du 21 au 23 Juin 2013

Le Hellfest 2013 est terminé, c’est maintenant l’heure des bilans en tous genres, des reports et des photos toutes plus belles les unes que les autres.

Je tiens, comme tous les ans, à vous livrer MA version du festival avec mes propres photos (Live et ambiance). Car oui, je suis seul pour faire ce report, ces photos, travailler là dessus en dehors de mon travail officiel etc … C’est donc pour cela que j’ai du mal à poster ce compte rendu « rapidement » après la fin du fest.

Je suis un amateur qui cherche à partager sa vision du festival avec ses photos. Je ne me prétend donc pas « photographe », ni expert es-métal. Un simple amateur qui prend beaucoup de plaisir à vivre tout ça, à travailler dessus et à le faire partager.

Lisez, regardez toutes les photos voire même les rares vidéos et surtout faites tourner. Plus il y a de gens qui verront mon report (aimeront, commenteront), plus j’aurai l’impression que j’ai fait ça pour quelque chose et cela me motivera éventuellement pour l’année prochaine.

Le site du Festival du festival n’a pas beaucoup changé par rapport à 2012, ce que l’on peut noter :

– sur les Main Stage, le côté gauche a été élargi et n’est donc plus un goulet d’étranglement, il y a de l’espace.

– La Valley a été largement aggrandie puisqu’elle a hérité de la tente qui était celle de la Warzone. La scène est donc plus haute, le côté gauche ouvert, il peut donc y avoir pas mal de monde, bien plus qu’avant.

– La Warzone a été « extérieurisée ». Au bout d’un accès relativement long, la scène a le dos tourné au reste du festival, une petite enclave dédiée au Hardcore, plutôt agréable sauf lorsque c’est bien bondé.

Restauration : les stands ont été regroupés dans un ensemble assez agréable.

– le Metal Market a subi également quelques changements, mais globalement il reste énorme, beaucoup d’exposants de qualité, quels que soient les articles proposés. Par contre il y avait quasiment toujours énormément de monde et du coup j’y suis allé vraiment très peu. Il faudrait encore éventuellement agrandir et laisser plus d’espaces entre les stands, entre les rayons pour circuler.

– Les bars sont omniprésents (sauf du côté de la Valley, étrange). Beaucoup de bénévoles sont là pour nous servir de quoi nous abreuver. Le service est parfait et relativement rapide et fluide (les pompes sont reliées directement sur les camions donc pas de changements de fûts etc .. )

– Les toilettes sont nombreuses. Par contre pas de pissotières pour les mecs (sauf en de trop rares endroits), ce qui fait que la majorité des mecs pissent sur les palissades qui sont là pour les accueillir, comme si c’était fait exprès. Du coup on patauge un peu. On peut regretter l’absence de gouttières qui aurait permis de gérer tout ça. Les toilettes dans un festival, c’est loin d’être anodin.

– Le coin VIP est toujours aussi relaxant et magnifiquement décoré. Moins de monde que l’année passée. Il y a quand même des irréductibles squatteurs. Mais parfois, faire une pause de dix minutes assez confortablement permet de recharger les batteries humaines pour affronter la suite. Pas toujours un luxe quand on se met en mode « marathon ».

La météo a été assez « yoyo », alternant souvent entre les moments de pluie (plutôt fine quand même) et les éclaircies. Souvent de la grisaille, plutôt frais et à la fin des trois jours j’ai envie de dire que c’était quasiment la météo parfaite. Certes il fallait de temps à autre sortir son KWAY pour se protéger un minimum, mais cela permettait aussi de remplir des tentes qui auraient pu manquer de public (et du coup faire découvrir des groupes à des gens n’ayant eu aucune raison initiale de venir là).

Donc certains pouvaient être grincheux, mais vraiment, je n’aurai pu espérer mieux. Surtout quand on voyait l’état du ciel et des champs quelques jours auparavant.

Bien entendu l’ambiance globale est toujours excellente.
Environ 35 000 personnes le vendredi, 41 000 le samedi et 30 000 le dimanche.

Le site est très bien agencé ce qui fait qu’à moins d’être devant les scènes, on ne se sent jamais trop oppressé par la foule.
Les stands de nourriture sont accessibles, nombreux et je n’ai jamais attendu bien longtemps. Un énorme effort a été fait et est à signaler.
C’est également très bon pour la majorité d’entre-eux. Certes les prix sont discutables, mais au final ce n’est pas « de la bouffe de festival » classique mais bien à chacun de choisir son petit plat préféré et plutôt bon. Bravo.

Les décors sont magnifiques. Je suis toujours surpris par la qualité et le nombre impressionnants de choses faites pour que le festivalier soit heureux d’être là. C’est un bonheur visuel, qui s’amplifie avec l’arrivée de la nuit. Je ne pense pas qu’un autre festival soit aussi agréable. En tous cas je ne l’ai pas encore vu.

Il y a toujours un accès pour les handicapés (surtout pour les Main Stage), du coup on voit vraiment de plus en plus de fauteuils roulants et ça fait vraiment plaisir de pouvoir se dire que ces personnes ont le courage et les accès pour pouvoir apprécier une journée ou l’ensemble du festival.

Cette édition a été marquée par des changements dues à des annulations etc .. changement minime de line-up en dernière minute. Bref, il fallait essayer de se tenir un peu au courant et comprendre que ce n’est pas facile du tout pour l’organisation. Heureusement des groupes ont joué le jeu et tout s’est finalement très bien déroulé sans aucun réel trou dans le planning.
Dernier point global à noter concerne les télécommunications. En fait le réseau est plutôt mauvais. Je ne sais pas ce qui est mis en place mais au niveau 3G il ne faut pas compter dessus, on reçoit assez souvent les sms avec quelques minutes/heures de retard etc ..

Dans un monde 2.0 où tout le monde surfe constamment sur Facebook, Twitter et consorts, il fallait avoir la bonne idée d’abandonner rapidement toute connexion.

 

VENDREDI 21 JUIN

Tout le monde est bien installé, les tentes sont montées dans le camping officiel, la majorité des gens sont prêts pour les trois prochains jours.

Certains sont chez l’habitant, d’autres à l’hôtel, chacun cherchant son confort comme il peut.

Mais en tous cas tout le monde est prêt pour des journées de fou. Quelle que soit le type de métal qu’il préfère (chacun ses goûts), il y en a vraiment pour tout le monde.

7 WEEKS (VALLEY)

7weeks.bandcamp.com
www.facebook.com/pages/7-weeks/292332208858
www.7weeks.fr

On démarre par ce stoner-rock de bonne facture. J’ai pu les voir pour la première fois en live récemment et j’étais sur qu’ils allaient pouvoir donner quelque chose de bon dès le début du fest. Effectivement, c’est bien rock, les morceaux sont toujours aussi bons, bien construits, une valeur sûre qui monte et qu’il ne faut pas rater.

Quelques morceaux seulement, histoire d’avoir le temps d’aller voir l’autre groupe français jouant à la même heure.

THE GREAT OLD ONES (TEMPLE)

thegreatoldones.bandcamp.com
www.facebook.com/thegreatoldones
www.thegreatoldonesband.com

Changement total de registre. Beaucoup plus sombre, violent et une identité assez forte, n’ayons pas peur des mots. Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup les écouter avant ce Hellfest, mais les quelques instants que je vois me plaisent assez.

Une sorte de black ambiant. Carré, puissant, oppressant. Convaincant.
Déjà pas mal de monde sous la tente.

EAGLE TWIN (VALLEY)

myspace.com/eagletwin
eagletwin.bandcamp.com

Je connaissais un peu et soyons clair, je pense m’être pris une des plus grosses claques de ce festival. Première fois que je les voyais, je ne savais même pas qu’ils ne sont que deux et pourtant … quelle puissance.

Batterie/Guitare, pas besoin d’autre artifice. Le son est magistral, la prestation carrée, il n’y a qu’à boire un coup et se laisser porter par ces vibrations qui vont bien au-délà de ce que l’on peut imaginer.

Merci pour cette belle expérience, j’en reprendrais volontiers.

MISANTHROPE (ALTAR)

www.facebook.com/misanthrope.official
www.misanthrope-metal.com

Cultissime sur album (le dernier est une pépite à ne pas rater), le groupe m’a rarement fait vibrer aussi fort en live. Je n’ai jamais su réellement expliquer pourquoi. Ce n’est pas faute de faire des lives de qualité …

Ce concert du Hellfest, en cinq morceaux uniquement, va changer la donne. Le groupe puise directement dans les vieux titres. Une manière de faire plaisir à ses fans old-school ? Certainement, et personne ne viendra leur faire un quelconque reproche.

Son énorme, prestation excellente, un des nouveaux morceaux qui passe bien en live ça rassure aussi.
Bref, enfin le show que j’attendais du groupe. En seulement trente petites minutes, ils ont réussi à convaincre leur auditoire conséquent. Et tous les gens qui ont vu le groupe, que j’ai pu croiser par la suite, ont été convaincus.

Assurément de plus en plus excellents, ça fait vraiment plaisir.

BANE (WARZONE)

myspace.com/banecentral

Un petit tour de quelques minutes pour voir ce groupe de Hardcore. Intéressant, efficace sans aucun doute, mais finalement ça ne me parle pas plus que cela, ne me laissant que peu de souvenirs …

BLACK COBRA (VALLEY)

myspace.com/blackcobra
www.facebook.com/blackcobramusic
www.blackcobra.net

Encore un duo Guitare/Batterie, mais là on n’est pas dans l’inconnu ou jamais vu, au contraire.

A chaque fois, c’est une décharge d’énergie, de haine, de puissance, de son massif. Une fois de plus tout ça est réuni, c’est ultra kiffant, l’effet de surprise en moins.

Ce n’est absolument pas gênant puisque le concert restera dans le top du Hellfest 2013.
Rapide, crasseux mais avec un son puissant, fort, on s’en est pris plein la gueule et on en redemanderait volontiers.

EVOKEN (ALTAR)

myspace.com/evoken
www.facebook.com/evokendoom

Voila un style qui me plait particulièrement, du Funeral Doom, un des groupes phares du genre.

Par contre après le groupe précent, difficile d’être dans les meilleures conditions. On ne plonge pas dans les abysses mais on apprécie quand même une partie de la performance. A revoir dans de « meilleures conditions ».

HELLYEAH (MAIN STAGE 2)

www.myspace.com/hellyeah
www.facebook.com/hellyeahband
www.hellyeahband.com

Sur album ils ne m’ont jamais interpellé. Le premier est relativement inutile et insipide et la suite ne s’avère guère mieux.

Ils font un carton aux States, il faut dire que c’est ce qu’on appelle un All-Star Band avec notamment le chanteur et guitariste de Mudvayne et le batteur de Pantera, excusez du peu.

En live, le rendu est certes dynamique mais au bout de deux morceaux c’est suffisant, on a fait le tour. Pas besoin de plus, tout a été dit.
La batterie de Vinnie Paul est triggée du coup on reconnait mal son jeu.

Bref, il faut zapper assez rapidement.

DEEZ NUTS (WARZONE)

www.myspace.com/deeznuts
www.facebook.com/deeznutshardcore
deeznutshardcore.com

Un petit tour rapide pour confirmer tout le bien qu’on pense de ce groupe après les avoir découvert il y a deux ans.

Effectivement toujours aussi efficace, entrainant.

PALLBEARER (VALLEY)

pallbearer.bandcamp.com
www.facebook.com/pallbearerdoom

J’ai récemment pu découvrir et beaucoup apprécier le groupe. Le rendu live est tout aussi bon. Comme d’habitude sous la Valley, le son est parfait, puissant. On se laisse prendre dans la musique, on voyage et c’est bien bon, tout simplement.

J’aimerais les revoir rapidement.

BLACK PYRAMID (VALLEY)

www.facebook.com/pages/Black-Pyramid/49292323952
www.blackpyramid.net

Après un long break, le temps de se reposer un peu, voici le moment d’aller voir un des groupes que j’attendais le plus. Raté l’avant-veille à Paris, raté au DesertFest de Londres l’année dernière pour problème de timing dans le running order, bref j’adore ce qu’ils font et j’avais bien hate de voir ce que ça rendait en concert.

Eh bien j’ai quand même pu être énormément surpris. Car le son est massif, excellent. Le heavy-rock du groupe prend une tournure sludge ou doom avec ce son parfait.

Quel kiff, quel bonheur. J’en aurai bien pris pour deux heures. Et même si mon état physique n’était pas au top, j’ai pu pleinement apprécier ce concert.
Un des meilleurs du fest.

SLEEP (VALLEY)

myspace.com/rifffilledland
www.facebook.com/officialsleep
weedian.com/index.html

J’ai eu un gros coup de mou lié à l’alcool + soleil + plein de choses et je me demandais si ma journée n’était pas finie. Mais je voulais absolument voir Sleep que j’ai bien malheureusement raté l’année dernière sur Paris.

Et sans mauvais jeu de mot, ce groupe m’a littéralement réveillé pour me faire voyager.

Son parfait (encore), setlist excellente. Le groupe joue plus que prévu, débordant d’un quart d’heure pour le bonheur de tout le monde.

Difficile de commenter ce concert, difficile de poser des mots sur cette musique. C’est vraiment particulier, je comprends que cela en lasse certains mais les connaisseurs ne peuvent qu’être ravis, pas le choix. C’est tellement « ce que tout le monde attendait ».

Riffs lancinants, basses vrombissantes, hypnotique, un des concerts du fest.

AT THE GATES (ALTAR)

myspace.com/atthegatesband
www.facebook.com/AtTheGatesOfficial
www.atthegates.se/site

Il y a quelques temps, je ne connaissais qu’à peine le groupe. Honte sur moi, je sais. Ils ont influencé toute une scène qui m’a intéressée, mais il est des groupes comme ça auxquels on passe à côté sans vraiment avoir de bonne raison.

J’ai bien aimé les quelques morceaux que j’ai pu voir de ce concert. Energique bien sur, bien rendu, son assez bon même de loin. Et pas mal de monde sous la tente.

Je vais donc continuer mon exploration déjà bien entamée sur album.

NEUROSIS (VALLEY)

myspace.com/officialneurosis
www.facebook.com/officialneurosis
www.neurosis.com

J’aime ce groupe sur album depuis des lustres, mais en live je n’ai jamais été convaincu. Le mieux que j’ai pu voir était « sympathique, sans réelle magie », alors que c’est justement ça que l’on attend d’eux, une magie intense.

En concert, ils sont souvent dans l’ombre, presque dans le noir comme au Hellfest 2008 tant boueux. Du coup, je me dis que pour les photos cela risque d’être difficile, donc je reste dans la foule bien placé pour profiter de ce concert en m’auto-avouant que ce sera le dernier s’ils ne me convainquent pas.

Début du show et grosses lights sur scène. J’ai des regrets pour les photos, il y avait de quoi faire.

Lights qui restent intenses et fixes tout le concert durant. Ce que j’apprécie .. sobre et efficace en fait.

Setlist pas trop mal, c’est certainement le meilleur concert que je vois d’eux.

Intense ça l’était, puissant aussi, son nickel. Pas la magie ou l’étincelle qui ferait de ce concert un top 3 du fest, mais en tous cas un excellent moment, pas de doutes. Ca m’a rassuré.

Le mec aux samplers a tendance à me saouler à bouger comme un fou … juste ce petit détail qui m’a interpellé.

Ainsi que les interludes que je trouve bien trop longs et relativement inutiles.

SIX FEET UNDER (ALTAR)

myspace.com/sixfeetunder
www.facebook.com/sixfeetunder
www.metalblade.com/sixfeetunder

Le groupe n’a jamais été réellement bon en live, et ça fait bien longtemps que les albums sont insipides. Cependant, je voulais tout de même jeter un coup d’oeil de loin à ce concert. 3 ou 4 morceaux. Et il faut avouer que le son était excellent. Et la prestation pas mal du tout. Bien carrée, pas mal de monde d’ailleurs, et le chanteur qui pousse comme d’habitude ses cris stridents qui font sourire plus qu’autre chose.
Dommage qu’il soit si tard et qu’il y ait de bonnes choses en même temps, j’aurai bien pris une heure de cette qualité là.

SICK OF IT ALL (WARZONE)

myspace.com/sickofitallny
www.facebook.com/sickofitallny
www.sickofitall.com

Un classique dans le monde du Hardcore-métal, les foufous de SOIA ne sont pas devenus une référence pour rien. Ils ont des morceaux catchy, directs, et savent donner des concerts intenses où le public ressort sur les rotules, s’il en reste.

Déjà vus un bon nombre de fois, je viens par curiosité pour voir la folie ambiante. Il y a beaucoup de monde, les morceaux s’enchainent, Wall of Death etc .. bref rien qui ne change vraiment dans les prestations de ce groupe et c’est ce qui est bon. On sait à quoi s’attendre et cela reste vraiment énorme. Un petit « Scratch the Surface » pour la route et c’est la fin de cette journée de festival pour moi.

Conclusion Vendredi 21 Juin

Difficile d’enchainer tant de groupes. On rate forcément des choses parce qu’on ne peut pas enchainer constamment et que le running order impose des choix, donc ce vendredi, j’aurai bien pris un peu de Captain Cleanoff, Testament, Primordial, Kreator .. entre autres.

J’aurai aimé m’attarder plus longuement sur certains groupes également.

Un bon mal de crâne/gueule de bois a eu raison de moi en plein après-midi, mélangé à un bon coup de soleil, une frustration de n’avoir pu faire de photos sur Europe, cela a eu raison d’une bonne partie de ma fin d’après-midi, mais heureusement que Sleep m’a redonné toute la motivation nécessaire pour rester jusqu’à la fin de la journée de concerts.

Un des groupes de mon enfance était annoncé, Def Leppard, et finalement je me suis rendu compte avant le festival que je ne connaissais que très peu de morceaux. J’entends donc le cultissime Let’s Get Rock de loin alors que je suis aux stands de bouffe. Frustration.

La journée est donc très longue, comme les trois jours du festival en somme, il faut pouvoir tenir de 10H30 à plus de 2H. Surtout lorsqu’on arrête pas de gambader pour changer de scène etc ..

A noter : la bière est relativement dégueulasse. Mais les autres boissons ont aussi un arrière goût étrange. Après enquête, il s’avère que ce seraient les gobelets les responsables, tant qu’ils n’auraient pas été lavés une fois (d’ailleurs il y a un service de lavage de gobelets, ce qui facilite assez le travail des bénévoles. Bonne initiative).

« 1 de 2 »

SAMEDI 22 JUIN

Une bonne nuit de sommeil, les réveils sont durs pour beaucoup (alcool, peu de sommeil etc .. ), mais c’est la vie de festival, cela n’a jamais été annoncé facile.

Et ça commence dans la grisaille, quelques pluies … sortez les K-WAY !

SKINDRED (MAIN STAGE 2)

myspace.com/skindred
www.facebook.com/skindredofficial
www.skindred.net

Voir ce groupe à ce moment de la journée est presque un scandale en soit. J’ai eu l’occasion de les voir il y a bien longtemps en première partie de Soulfly sur Paris.

Groupe américain d’assez bonne qualité (d’anciens Dubwar sont de la partie). Etrange de les voir à cette heure là, et finalement le monde est déjà présent en quantité remarquable et bien motivé. Ca fait plaisir, le groupe apprécie et va donner un excellent concert. Groovy, plein de fun et bonne humeur.

Ragga-Metal il parait, ça leur convient assez bien. Je ne m’attendais pas à tant de qualité alors même que je les connaissais déjà assez bien. Une belle surprise pour les connaisseurs et très probablement pour les curieux.

T.A.N.K. (ALTAR)

www.facebook.com/thinkofanewkind
www.thinkofanewkind.com

Ici on tape dans le métal ultra-moderne et technique. C’est sympa, bien foutu et carré (cette musique ne permet pas trop les approximations) mais je dois avouer que je ne suis pas plus emballé que cela.

Le public apprécie cependant à sa juste mesure ce groupe de qualité, on ne peut pas dire le contraire.

ASKING ALEXANDRIA (MAIN STAGE 2)

myspace.com/askingalexandria
www.facebook.com/askingalexandria
www.askingalexandriaofficial.com

Difficile de décrire ce groupe. Un mélange de Metalcore avec de bonnes rythmiques entrecoupé de passages avec une voix qui n’est pas sans rappeler celle de Corey Tayler (Slipknot/Stone Sour).

Groupe assez tendance apparemment, mais au niveau intérêt musical, on repassera. Ca va quelques minutes et encore ..

SURTR (VALLEY)

myspace.com/surtrdoom?
www.facebook.com/surtrdoom
www.surtr.net

Je vois les cinq dernières minutes des français qui officient dans un doom-métal d’assez bonne facture. A revoir pour confirmation.

P.O.D. (MAIN STAGE 2)

myspace.com/payableondeath
www.facebook.com/PayableOnDeathPOD
www.payableondeath.com/murderedlove

Ce groupe était bien à la mode il y a une bonne dizaine d’années de cela. Je me rappelle d’un super concert au Divan du Monde, mémorable. Les revoir plus de dix ans plus tard donne non seulement un coup de vieux à l’amateur qui vous parle mais aussi et surtout au groupe.
On oscille entre le pathétique (sur Youth of the Nation par exemple) et la nostalgie (quelques vieux morceaux qui passent plutôt pas trop mal). La pluie n’arrange rien, il y a mieux à faire que de rester là à les voir ..

De loin j’entends le chanteur de ce groupe catholique (eh oui) dire : « This song is for you … Jesus ». Pathétique ..

Extrait de Youth of the Nation pendant la pluie

MONSTROSITY (ALTAR)

myspace.com/monstrosity1
www.facebook.com/MonstrosityOfficial
www.monstrosity.us

Ca envoi du lourd mais le son est un peu bancal. La tente est bien pleine mais musicalement ça ne décolle pas plus que cela, malgré ce que j’attendais de leur part. Du coup il ne reste aucun véritable souvenir de ce concert quelques heures plus tard. Dommage, vraiment.

COAL CHAMBER (MAIN STAGE 2)

www.coalchamberofficial.com

Enorme, bien mieux qu’à Paris. Energie, du monde, communicatif, malgré le crachin persistant, très bon set ….

La bassiste toujours aussi charmante qui ne cesse de tournoyer, le guitariste qui fait ce qu’il veut en faisant ses balades partout sur la scène et se fightant avec le batteur et les caméras à coup de crachats, le chanteur bien remonté avec une voix un peu trafiquée.

Bref nostalgie peut-être mais ce concert se révêle plutôt très bon. Excellent moment. Excellente setlist même si il manque environ 20 morceaux.

BURY YOUR DEAD (WARZONE)

myspace.com/buryyourdead
www.facebook.com/buryyourdeadofficial

Groupe avec une voix identique à Pro-Pain au point que cela en est parfois un peu bluffant. En découvrant le groupe il y a quelques semaines je me demandais même si ce n’était pas un de ses side-project.

Toujours de la pluie, pas tant de monde que ça, ça danse dans le pit et ça le fait.

WITCHCRAFT (VALLEY)

www.facebook.com/witchcraft
www.witchcrafthome.com

On n’entre pas dans la tente, il y a du monde, on voit le concert de dehors mais c’est bien cool. Sous un rayon de soleil, le rock 70s passe très bien. Très bon comme toujours.

Assis sous un rayon de soleil qui daigne percer, une bière à la main, c’est idéal.

KARMA TO BURN (VALLEY)

myspace.com/karmatoburn?
www.facebook.com/pages/Karma-To-Burn/118432638215095
www.k2burn.com

Il n’y a que le gratteux de d’habitude. Le batteur et bassiste ont changé, que se passe-t-il dans le groupe ? Aucune info à ce jour, je n’ai pas tout suivi ..

Toujours aussi énorme sur scène cependant. Le groupe rend hommage à Clutch qui ne peut pas venir pour raison familiale.

Les tubes sont passés en revue. De toutes façons, KTB live c’est une valeur sûre, c’est puissant, motivant, excellent.

RED FANG (VALLEY)

myspace.com/redfangpdx

www.facebook.com/redfangband
www.redfang.net

Bien rock et cool, que des hits. Meilleur concert que je vois d’eux.

J’ai toujours été plus ou moins déçu de leurs concerts mais là je n’ai pas grand chose à leur reprocher et je dois donc avouer que ce fut bien bon. Bien rock. Presque parfait en somme. Excellente ambiance, à leurs concerts, le public répond toujours présent et motivé. Ce qui donne des moments bien cools.

ZZ TOP (MAIN STAGE 1)

www.zztop.com

Rock de papy. J’avoue que ça me parle pas, le son est assez faible. Du monde présent. Mais vraiment on peut se poser la question de la pertinence de ce groupe sur l’affiche. Mais on s’en fout, des gens ont apprécié et c’est là le principal. Pour ma part, je ne pense pas que j’arriverais à apprécier en live un jour (il y a de très bons albums cependant)

KISS (MAIN STAGE 1)

www.kissonline.com

Je ne peux donner d’avis sur ce groupe étant donné que je n’ai jamais réellement apprécié ce qu’ils faisaient.

J’ai eu l’honneur d’aller les shooter, et ça, vu le show, ça ne se refuse pas. C’est même un petit plaisir. D’autant que rares sont les photographes ayant été accrédités pour ce concert (environ 26 de mémoire).

Merci encore à ceux qui m’ont permis d’avoir le pass.

Musicalement, on repassera, quant au show, des choses sympathiques mais il parait que c’était moins bon que leur dernier passage au Hellfest. Je n’ai aucun avis, j’avais mieux à faire.

« 1 de 2 »

KORN (MAIN STAGE 2)

www.facebook.com/korn
www.korn.com

Le Hellfest et Korn c’est une longue histoire. Deux annulations, la première bien avant la date du concert, l’autre en 2008 quand ils sont repartis en annonçant une annulation pour raison de sécurité vu la pluie abondante pendant le festival. Beaucoup d’encre a coulé, beaucoup de rumeurs, de news et de rancoeur de la part des festivaliers.

Mais voila, Korn revient en force depuis quelques années et il leur manquait un passage dans le plus gros festival métal français.

Voila fait. Et de quelle manière.

Le public est venu pour apprécier le show et non reprocher quelque chose au groupe. Ca m’a fait plaisir de voir ça.

Et le groupe a fait plaisir aux fans et curieux en commençant d’emblée par un diabolique « Blind » et enchainant les vieux morceaux ainsi que les plus récents. On a eu droit à deux morceaux de l’album mixé avec du Dubstep. Ils passent très bien en live, aucun doute.

Mais ce que les gens apprécient sont les gros tubes du groupe et pour cause.

Son énorme, prestation bien motivée, le groupe semble uni et fait plaisir à voir évoluer ainsi.

Light « LED » sobres (et chiantes pour les photos) mais classes.

Pour bon nombre de festivaliers, ce concert aura été LE concert ou LA surprise du festival. C’est dire si le groupe est revenu bien motivé, prêt à donner de lui même. Ils quittent d’ailleurs la scène à petits pas. Je pense qu’ils se souviendront du festival et qu’on les reverra dans pas trop longtemps.

Excellent moment.

Conclusion Samedi 22 Juin

Encore une fois beaucoup de bonnes choses, de bonnes balades sur le site, et des groupes parfois entre-aperçus : Amorphis que je vois de loin en discutant, Papa Roach en passant qui a l’air pas mauvais du tout, Cult Of Luna jouant à contre-jour qui a l’air bien énorme et Immortal sur lequel je n’ai pas pu aller faire des photos pour cause de sécurité (cela m’a un peu frustré, à nouveau, après 25 minutes d’attente). J’ai pu voir la fin de Candlemass de loin dans le pit photo de la scène d’en face, et c’était pas mal du tout, mais j’aurai vraiment voulu vivre le concert de près et intégralement, Krokus qui est une version intéressante d’un sous-AC/DC,

Des groupes ratés que j’aurai aimé voir : Regarde les hommes tomber, My Dying Bride, Morbid Angel ..

Journée intéressante mais personnellement moins intense. Mais toujours énormément de kilomètres parcourus. Un vrai marathon je vous disais.

« 1 de 2 »

DIMANCHE 23 JUIN

Dernier jour de festival, la fatigue se fait sentir, le corps cummule les aggressions et pourtant il va falloir se faire violence car il y a pléthore de bons groupes en ce jour. D’autant que la météo a prévu un temps bien agréable ..

ERYN NON DAE (VALLEY)

myspace.com/end1freefr
www.facebook.com/pages/Eryn-Non-Dae/355648971624
www.erynnondae.com

On commence avec des Français bien prometteurs. Leur musique est sombre, dense et certainement pas facile d’accès pour ceux qui seraient venus en curieux sans connaitre.

Beau et bon concert, intense, qui fait démarrer la journée sous les meilleurs auspices.

WALTARI (MAIN STAGE 1)

myspace.com/waltarimusic?
www.facebook.com/waltarimusic
www.waltarimusic.com

Les Finlandais sont injustement méconnus au vu de leur talent.

Leur discographie est importante et de qualité. Ils officient dans un métal relativement mainstream mais assez barré et original. Une sorte d’OVNI qui fait du bien par rapport aux productions standards.

Enfin je peux les voir en live et ils sont plutôt bons. Certes il est bien tôt, le monde n’a pas envahi le festival (il faut dire qu’il y a aussi 10 000 personnes de moins sur cette journée).

Bonne prestation, j’espère qu’ils auront réussi à conquérir un bon nombre du public histoire qu’on puisse les voir un peu plus régulièrement en France.

TRUCKFIGHTERS (VALLEY)

myspace.com/truckfighters?
www.facebook.com/truckfighters
www.truckfighters.com

Là on tape dans un stoner-rock ultra accrocheur. C’est la quatrième fois que je les vois et le groupe ne cesse d’augmenter sa popularité. Quand on les voit, on comprend pourquoi. Le guitariste est tout simplement énorme. Branché sur une centrale électrique, il déborde d’énergie, saute dans tous les sens et ne reste pas une seule seconde en place. Et malgré ça, il balance ses riffs. Certes, ils ne sont pas ultra compliqués mais il assure.

Enormément de bonne humeur, un public qui en redemande et le groupe qui martèle. Le chanteur bassiste ne reste pas dans coin, mais il est vrai que visuellement le guitariste accapare tous les regards.

Tous les hits (ou presque) passent en revue, on headbangue, on tape du pied, on se recharge d’énergie et rapidement on ressent l’envie de boire une bière. C’est l’effet normal, qui se répête à chaque concert de ce groupe.

Un vrai régal, encore et encore, on n’est toujours pas lassé par ce groupe, loin de là. Le succès leur tend les bras, il n’y a plus grand chose qui les en sépare.

SVART CROWN (TEMPLE)

svartcrown.bandcamp.com
www.facebook.com/pages/SVART-CROWN/141662170999
www.svartcrown.net

En attendant pour le groupe suivant, je vois le dernier morceau. Je me suis plongé plus sérieusement dans leur musique assez récemment et il faut vraiment que je vois un concert complet prochainement. Très bonne qualité, très bon groupe.

KRISIUN (ALTAR)

www.myspace.com/krisiun666
www.facebook.com/krisiun.official
www.krisiun.com.br

Le Dieu du Brutal Death est Brésilien. Krisiun est dans la place, attention ça va blaster.

Comme toujours, en live ou album, c’est précis, hallucinant, net et sans bavure. S’il devait y avoir un mort à chaque coup de caisse claire, il n’y aurait plus de festivalier au bout d’un morceau (bon, j’exagère, au bout du concert pour sûr alors).

Alors oui, trente minutes c’est bien trop court. Mais c’est intense. Chirurgical, sans bavure.

Jamais été déçu par le groupe en live, et les albums sont excellents. Il n’y aucune hésitation à avoir ..

PRONG (MAIN STAGE 2)

myspace.com/prong?
www.facebook.com/prongmusic
www.prongmusic.com

Personnellement, j’érige ce groupe au niveau « culte » sans aucun problème. Ils ont berçé une bonne partie de mon adolescence et ça me fait un immense plaisir de pouvoir les revoir ici. Tommy Victor est toujours aussi charismatique, et j’avoue que je le préfère dans son groupe plutôt que dans ses autres collaborations (Ministry, Danzig .. ).
Malheureusement le tout dernier album du groupe est dispensable. N’est pas « Beg to Differ » ou « Rude Awakening » n’importe quel album. Et c’est bien malheureux.

Par contre le concert est très bon. Quel plaisir d’entendre quelques vieux morceaux, les rythmiques saccadés, cette voix, ce côté martial qui les a rangé dans le rayon Metal-Indus. Les riffs de tueur s’enchainent, on en redemande et on doit se résigner à les laisser partir au bout de 45 minutes.
Cependant la bonne nouvelle est que le groupe est de retour en France en 2014 pour une belle tournée. Ne le ratez pas, ça risque d’envoyer du lourd.

MUSTASCH (MAIN STAGE 1)

myspace.com/mustasch?
www.facebook.com/Mustaschofficial
www.mustasch.net

J’ai découvert ce groupe en live il y a 5 ans au Summer Breeze, festival teuton. Et cela avait été une très agréable surprise. Depuis, j’ai eu le temps de me pencher sur leur discographie et leur dernier album sorti en 2012 est vraiment excellent. Il a même fait parti de mon bilan personnel .. c’est dire si cela me faisait plaisir de voir le groupe à cette affiche. Pour une prestation que je pense être la première en France (confirmation après vérification de leur historique live sur leur site internet).

On peut les décrire comme « Heavy-Stoner », mais j’avoue que c’est assez réducteur. Leur musique est assez mainstream, le succès est déjà plutôt au rendez-vous dans les pays du nord (ils sont suédois) et en Allemagne (comme souvent).

Très bonne prestation, bien cool. Il faut que la France se réveille et donne le succès mérité à ce groupe. Rendez-vous donc au Motocultor !

A noter le chanteur qui a voulu, en vain, inviter une photographe à le rejoindre sur scène.

GRAVEYARD (VALLEY)

myspace.com/graveyardsongs
www.facebook.com/graveyardofficial

D’autres Suédois sont venus dans le bus vers le Hellfest, et on est bien heureux de pouvoir les accueillir aussi. J’ai eu l’occasion de voir le groupe il y a deux ans à l’International à Paris. La cave d’un bar à Oberkampf. Cent personnes maximum, combien connaissaient le groupe ?

Depuis le succès n’a fait que grimper, on retrouve le groupe dans de grands festivals en France, et je ne serai pas surpris qu’ils explosent réellement, je n’ai jamais eu de doutes et c’est tout le mal que je leur souhaite.

Car ils officient dans une sorte de Blues-Stoner-Rock vraiment excellent. Un revival du son 70’s avec un mix d’influences diverses très bien digérées.

Vraiment très très bon, on voudrait les voir un peu plus souvent et je pense que ce sera le cas mais dans des salles de moins en moins petites malheureusement.

A ne pas rater.

SENSER (WARZONE)

www.myspace.com/senserband
www.facebook.com/senserband
www.senser.co.uk

Hormis les curieux, ceux qui étaient à ce concert étaient les connaisseurs des années 90’s.

Car Senser a plutôt pas mal fonctionné à l’époque, leur musique est originale et est ce que l’on appelait « dans le temps » crossover. Mix entre techno, hiphop, métal ..

Le chanteur est toujours aussi bon, la fille également, et le reste des zicos assure. Toujours un plaisir de voir les rares concerts qu’ils font en France.

Bonne surprise d’avoir vu le groupe sur l’affiche de ce festival, ils le méritaient bien et ont su montrer qu’ils avaient leur place.

Vidéo qui commence sur les vibrations faites par les bass pendant le concert …

MASS HYSTERIA (MAIN STAGE 2)

myspace.com/masshysteriaofficial?
www.facebook.com/pages/Mass-Hysteria/15943014823
www.masshysteriaofficial.com

Fan depuis les débuts du groupe, un des concerts les plus intenses a été celui de l’Olympia il y a quelques mois et qui fera l’occasion d’une sortie DVD sous peu. Oui, 20 ans déjà, le groupe vieillit et pourtant reste toujours actuel. Et n’a pas de leçon à recevoir des ptits jeunes.

Il faut voir l’énergie qu’il y a sur scène et encore plus dans la foule. Difficile de ne pas abandonner tout son matériel photo dans un coin pour aller s’amuser un peu dans la fosse …

Mouss provoquera un peu le « Petit Journal », du coup le groupe se retrouve dans le court reportage de l’émission, bien entendu.

Certes le groupe essuie beaucoup de critiques des fans de métal. Leur musique est simple, directe, festive et joyeuse. Cela ne plait pas à tout le monde en tous cas le groupe n’en a que faire car à chaque concert qu’ils font, ils donnent tout, le public est toujours là en masse (ils ont bien choisi leur nom) et le lui rend bien. Une belle communion avec le public qui ira aujourd’hui jusqu’au fait que le chanteur et guitariste descendent dans la fosse faire un morceau avec le public qui fait un circle-pit autour. Ce n’est pas la première fois que le groupe fait ça mais cela reste toujours aussi impressionnant (et dangereux dans une certaine mesure pour eux).

Gros concert du groupe, les morceaux récents passent bien en live mais ce sont bien les plus vieux qui font péter les plombs au public.

NEWSTED (MAIN STAGE 1)

www.facebook.com/jasonnewstedofficial
newstedheavymetal.com

J’ai beaucoup apprécié l’EP sorti l’année dernière, j’attends de voir l’album qui sort prochainement.

Pour ce concert, Jason arrive bien remonté, il est prêt à montrer au public ce qu’il sait faire.

Et c’est plutôt gentillet mais rien de véritablement extraordinaire malheureusement. Hormis le plaisir de voir l’ex-Metallica …

THE SWORD (VALLEY)

myspace.com/thesword?
www.facebook.com/theswordofdoom
swordofdoom.com

Bon concert, bien cool, dans la veine stoner-doom (je ne suis pas très bon avec le « marquage » des groupes).

Du monde, tente assez bien remplie, pas grand chose d’autre à signaler. J’aimerais enfin pouvoir voir le groupe dans une petite salle à Paris (au lieu de Bercy en 1ere partie de Metallica par exemple).

GOJIRA (MAIN STAGE 1)

myspace.com/gojira
www.facebook.com/GojiraMusic
www.gojira-music.com

J’aime beaucoup Gojira (malgré un dernier album assez discutable (et discuté)). En concert, après les avoir vu de nombreuses fois, il n’y a vraiment aucune surprise.

C’est tout simplement parfait, très bien foutu, carré et hallucinant de précision. On ne peut pas reprocher grand chose.

Je prends quand même un petit plaisir à les voir ici (d’autant qu’il n’y a rien d’autre que je souhaite voir à cette heure là), mais voila, avant de les voir je savais comment serait le concert, j’aurai pu faire un compte-rendu sans les voir. Est-ce un mal ou un bien ?

MARDUK (TEMPLE)

myspace.com/truemarduk
www.facebook.com/Mardukofficial
www.marduk.nu

J’ai longtemps détesté ce groupe.

Mais un jour récent, un skeud a atterri sur mon bureau. J’ai eu la curiosité de réécouter et … j’ai plutôt apprécié. Et d’autres opus également.

Donc j’ai voulu revoir le groupe (je les avais vu quelques fois à l’époque, du temps des soirées No Mercy avec plein de groupes etc .. ).

En fait c’est plutôt intéressant, ils jouent bien sur avec leur côté brutal et violent.

Je ne serai pas leur plus grand fan mais je serai curieux de les revoir en salle un de ces 4.

Preuve qu’en musique, il ne faut jamais dire jamais.

LORDI (MAIN STAGE 2)

www.myspace.com/lordi?
www.facebook.com/LordiOfficial
www.lordi.fi

La grande blague Lordi est de passage au Hellfest.

Donc oui, le « Kiss du pauvre » balance ses costumes, sa mise en scène etc, mais que dire sur leur musique ?

Rien si on ne veut pas en dire du mal.
Un hard-rock basique qui ne vole pas bien haut.

Les badauds sont venus entendre le hit qui leur a fait gagner l’EuroVision : Hard-Rock Hallelujah et puis voila.

Oui les costumes sont bien foutus, oui c’est rigolo. Tout est dit.

PUNISH YOURSELF (WARZONE)

myspace.com/punishyourself?
www.facebook.com/Punish.Yourself.official
punishyourself.free.fr

Après avoir été pris en embuscade au bar à boire des choses nons disponibles pour le festivalier, je me retrouve aussi libre de tout sac pour profiter du concert. Du coup c’est parti pour un pogo qui s’avère assez long, sur un sol très moelleux, c’est assez marrant, on se croirant dans un jardin d’enfant.

Comme tout concert du groupe, c’est intense, le bordel en version fluo avec du bon son. Dancefloor à mort.

Un très bon concert, comme souvent avec ce groupe.

VOLBEAT (MAIN STAGE 1)

myspace.com/volbeat?
www.facebook.com/volbeat
www.volbeat.dk

On retourne se poser au bar au fond des Main Stage pour écouter le groupe de loin pendant quelques discussions.

Il faut bien avouer que le groupe a été posé là en tête d’affiche surprenant beaucoup de monde. Il y a quelques temps on pouvait les voir dans des petites salles parisiennes.

Certes ils ont enfin rencontrer un certain succès mérité. Mais sont encore loin d’être une véritable tête d’affiche pour le Hellfest. Par contre ils n’ont aucun problème et envoient la sauce de fort belle manière.

Un concert assez exemplaire (que je ne suis pas dans le détail, loin de là d’ailleurs), les hits font toujours du bien à entendre, et le public appréciera à sa juste mesure la prestation du groupe. Ils ont conquis beaucoup de curieux, j’en suis persuadé.

Volbeat est déjà une référence dans certains pays, on peut à coup sur dire que le groupe va encore gagner beaucoup en popularité dans notre contrée.

GHOST (MAIN STAGE 2)

www.facebook.com/thebandghost
www.infestissumam.com

Danzig voulant jouer plus tôt, Ghost à l’honneur de passer de la plus petite à la plus grande scène.

Toujours de loin, j’entends les morceaux des deux albums du groupe. C’est sympathique.

Il y a beaucoup à dire sur l’énorme succès que rencontre ce groupe. Musicalement c’est une sorte de pop, ça ne vole pas plus loin, mais en fait il y a un côté malsain assez particulier qui rend les choses intéressantes.

En live, leurs accoutrements ridicules sont tout de même la marque de fabrique du groupe.

Le public adhére une dernière fois à ce qui est le dernier concert sur les Main Stage du festival.

Conclusion Dimanche 23 Juin

Dans les groupes que j’ai pu voir de loin, citons Moonspell dont le vois la fin du concert et qui tape dans les vieilleries, pas forcément les périodes qui m’intéressent le plus chez ce groupe (j’aimerais une tournée basée sur Sin/Pecado, Butterfly Effect et Omega)

Et dans ceux que j’aurai aimé au moins apercevoir quelques morceaux : My Sleeping Karma (même si je les ai vu de nombreuses fois, toujours excellents), Spiritual Beggars, Clutch qui ont malheureusement annulé, Hypocrisy et Cradle of Filth, et surtout Atari Teenage Riot (groupe pour lequel je suis le plus déçu de n’avoir pas pu y aller, pris au piège d’un bar).

Encore une très bonne journée, ponctuée de bons groupes, de bons moments, de fun et surtout beaucoup de plaisir à tous les étages.

Que demander de plus ?
Avec tous les styles représentés, il faut avoir une capacité à être assez schizophrénique. Il faut pouvoir changer son état d’esprit et passer du coq à l’âne le temps de parcourir les quelques mètres qui séparent les scènes.

Ce festival s’est très bien déroulé, pas de problème important, pas de grosse déception. Tout s’est passé à merveille sous une météo particulière mais vivable.

Le monde a été bien géré que ce soit au niveau du déplacement sur le site, que pour les boissons et nourritures.

Quelle organisation, quelle amélioration de la qualité de vie du festivalier ! On peut constater le boulot réalisé par l’organisation.

« 1 de 2 »

Merci le Hellfest !

Reste le plus dur maintenant : trouver la programmation pour l’année prochaine afin que tous les publics soient de retour dans cette contrée accueillante qu’est Clisson.

Pour terminer, dix groupes que j’ai vraiment kiffé .. il y en a bien d’autres, vous avez lu, mais ceux-ci sont particuliers (et il fallait en choisir dix). Pas dans l’ordre :

Misanthrope / Eagle Twin / Black Cobra / Black Pyramid / Sleep / Skindred / Coal Chamber / Red Fang / Korn / Prong

MERCI :

Aux gens qui m’ont hébergé : Rita & Bruno : 1000 mercis et Stay Hellfest ! ! Laughing

Aux gens qui m’ont tracté : Thx Meule & la compagnie des jeux d’associations des noms de groupes !

Aux gens qui m’ont aidé pour les pass, photos & co : vous vous reconnaitrez, mais merci 1000 fois !

Aux gens qui m’ont supporté : oui ce n’est pas toujours facile de me supporter, et encore moins de me croiser pendant le festival (ou l’inverse) … mais MERCI !

A une belle collaboration : Thx Will Argunas ! C’est pas fini 🙂
Les gens, achetez ses tomes de « Pure Fucking People », les gens des festivals métal en version dessinée. Le dernier tome est le mieux de tous … et c’est une belle collaboration à laquelle je donne certaines de mes photos ..

Maintenant il est temps de vous quitter.

Donc Merci à vous pour votre lecture et ce que vous allez faire ensuite de cet article.
Comme l’alcool ou n’importe quelle (bonne) substance : Faites tournez !