Refused @ Trianon (Paris), le 1er Décembre 2015

Cela fait plaisir de pouvoir remettre les pieds dans une si belle salle. Qui délaisse malheureusement un peu trop le rock/métal.
Ce soir les gens prennent leur temps pour venir car le lieu a du mal à se remplir, mais au final il y a un peu de monde dans la fosse cependant les gradins seront fermés au public.

J’entre dans la salle quelques secondes avant les premières notes de la tête d’affiche.
Refused est dans la place.
Et comment dire ? C’est sympa, c’est mignon. Mais voila, la sauce « à la punk » ne prend pas.
Leur dernier passage au Bataclan m’avait laissé un petit goût amer mais le plaisir de les voir pour la première fois l’avait remporté.
Ce soir, c’est compliqué. La foule répond bien et quelques pogos sont déclenchés, mais personnellement je n’arrive pas à trouver l’once d’une envie d’aller me défouler avec ce son.
Le chanteur me fait penser à Julien Doré en version un poil plus rock, mais voila un peu pour le ressenti.
Musicalement c’est très propre. Trop.
Le public « Telerama » du jour semble apprécier. Tant mieux.
Cependant je me dis que j’aurai peut-être bien fait de faire autre chose de ma soirée. Ce n’est pas mauvais, pas chiant, mais vraiment pas marquant non plus. Ni intéressant. Et pourtant je suis un de ceux qui apprécie le dernier opus en date (même s’il n’a rien à voir avec les brulots qu’ils ont pu sortir par le passé)
Je me demande comment ça va se passer au Hellfest pour eux.
Alors oui, aux premières notes de New Noise, le public devient fou.
Mais je ne sais pas, pour ce groupe je vais en rester avec les cd et une frustration de ne pas les avoir vus à l’époque où je les ai découverts.