Covenant @ Divan du Monde (Paris), le 24 Février 2011

Le passage de Covenant dans la capitale française est un petit événement en soit.

Tout d’abord, il est important de ne pas confondre avec le groupe homonyme, dans la veine métal, qui avait fait quelques albums (black) avant de modifier leur nom (à cause de ce Covenant çi!) en The Kovenant et de faire du métal indus (…)

Bref le groupe de ce soir est un des groupes phares du mouvement électro-dark-synthpop.., styles musicaux bien représentés en Allemagne notamment, et assez méconnus en France.
D’ailleurs j’ai vu très peu de promo pour ce concert, même sur internet, pas évident de trouver des sites ou forums annonceurs de l’événement, c’est dire !

Et pourtant le Divan du Monde s’est bien rempli, ce qui me réjouit pour l’organisateur et le groupe, mais moins pour le confort, car la circulation et les photos dans cette salle sont assez compliquées (mais j’en ai déjà parlé il y a quelques semaines à cause du concert de Combichrist au même endroit).

Je parlerai très rapidement du premier groupe 19 NEW PROJECT, dont le passage a été long car la musique était assez inintéressante (avis très personnel). Une trentaine de minutes peut paraître vraiment long parfois ..

Je ne connaissais pas le groupe et ne m’y intéresserais pas davantage. J’ai tenu les 2 premiers morceaux, puis suis allé à l’étage dans un des canapés, afin de faire une sieste revigorante pour voir la tête d’affiche dans de bonnes conditions !

Covenant

arrive sur scène, et la salle est bien remplie.

Sur scène, il n’y a pas grand chose, deux samplers qui bidouilleront sur leur machine pendant tout le show (même un iPad ou tablette du même genre pour un des deux gars … je ne sais pas si c’est un geek qui tente de faire ses sons par tous les moyens, ou si c’est juste histoire de dire … ).

Le chanteur sera au milieu, arpentera la scène pendant tout le show, mais voila, il n’y pas grand chose à voir … le lightshow tente de palier les absences de point d’attache du regard !

Au début, les morceaux sont plutôt calmes, et il faudra attendre quelques dizaines de minutes avant d’en voir des plus entraînants dans la setlist. Le dernier album en date « Modern Ruin » sera quelque peu représenté mais ce n’est pas une tournée promo pour autant !

1H30 de concert environ, un public ravi et convaincu .. un groupe qui assure « Right Here … Right Now… ».

J’aimerais vraiment voir une date en contrée teutonne, avec un show à la hauteur du groupe (je pense qu’il doit y avoir des écrans etc etc .. sur une « vraie » date)… comme c’est le cas pour tous les groupes électro-synthpop-goth-&-co ! !