Summer Breeze 2010 @ Dinkelsbühl (Bavière, Allemagne) , du 19 au 21 Aout 2010

Quelques jours après un autre festival, le Brutal Assault en République Tchèque (qui sera souvent synthétisé en B.A. dans ce report), on enchaîne avec ce festival Allemand situé au milieu de l’Allemagne, début de la bavière (entre Nuremberg et Stuttgart). Ce fest est devenu un des plus gros européen et surtout d’année en année toujours très intéressant. Il ne recense aucune énorme tête d’affiche qui « pomperait » tout le budget du festival, c’est donc pléthore de groupes qui ont envie d’en découdre que l’on retrouve dans ce lieu au milieu des champs.
25 groupes seront similaires au Brutal Assault de la semaine passée. Ce qui permettra d’éviter certains « deals » dus aux chevauchements, ou de revoir des confirmations, ou voir si les groupes « merdiques » vont assurer ce WE !

Le report des 3,5 jours du festival dans la SUITE !

 

Mercredi 18 Aout

Arrivée sur le site qui est totalement trempé suite aux averses de la journée (et jours précédents ?), on sera donc un peu tout le temps dans la boue fraiche, ce qui s’avère rapidement relou car glissant, crade etc ..
Beaucoup de monde est déjà là, une bonne partie des festivaliers sont arrivés, ce qui n’était pas forcément le cas les années précédentes.
Beaucoup de « bourrins », des débuts de bagarre, des mecs bourrés à n’en plus finir, bref les gens arrivés ce mercredi sont plutôt là pour commencer la fête plutôt que pour la musique !

Une foule immense m’empêche de profiter de SUFFOCATION. Après 4 morceaux, je lâche l’affaire étant dégoûté du déroulement de la soirée.
Bousculé de toutes parts, beaucoup s’en foutent du concert etc … de belles conditions merdiques.
La tente est bondée, et 4-5 mètres autour également ! !


Cela sera également le cas pour les autres groupes dont UNLEASHED. Que je vois rapidement, mais dans ces conditions, impossible de profiter d’un concert normalement, alors que j’attendais de voir ces 2 groupes en cette pré-fest .. dommage, mais cette ambiance sera spécifique à cette journée, bien heureusement !

A noter le parking VIP, qui est en plein milieu des champs, une route un peu rude à parcourir pendant de longues minutes …. cocasse, surtout de nuit !

sb_2

Jeudi 19 Aout

On constate tout d’abord l’absence de la grue Jägermeister qui avait fait un joli carton l’année passée. De même, durant le festival, à part au bar, rien concernant la marque. Étonnant ! !
Les organisateurs ont créé un vrai sol avec des dalles devant la MAIN STAGE, ce qui est un joli confort, cela évitant de trainer dans la boue.
Une passerelle pour photographes a été instaurée sur la MAIN STAGE également, permettant à la sécurité de travailler tranquillement sans devoir jongler avec des photographes aventureux.
De même la scène de la PARTY STAGE est beaucoup plus haute que l’année précédente. Un aménagement pas désagréable du tout.

BARREN EARTH (MAIN STAGE)

Un concert sympathique, une sorte de All-star-band, qui a fait un album assez cool, mais là sur scène, il ne se passe rien, visuellement on est vite lassé (un morceau .. ). Cependant l’interprétation est bonne, les morceaux rendent bien en live, le son est assez bon avec des infra-basses cependant trop fortes, et un chanteur toujours en retrait (comme habituellement dans Swallow The Sun pour lui).

NAPALM DEATH (MAIN STAGE)

J’attendais de voir ce groupe pour calmer mon mal de crane (oui je sais c’est paradoxal mais c’est comme ca). Les ayant ratés de nuit au Brutal Assault quelques jours auparavant, ils jouent ici en pleine journée.
Encore une fois ils tueront tout le public qui grossit au fur et à mesure ! Les speechs du chanteur peuvent paraitre un peu longuet mais prennent tout leur sens. Cela colle bien au groupe, au message véhiculé, un beau parallèle avec leur musique ..
En tous cas Napalm Death est une expérience à vivre et revivre régulièrement !

SIDEBLAST (PARTY STAGE)

Je vais voir ce groupe français que je découvre via ce live. Bon pour tout dire, je ne suis pas vraiment convaincu.
Un peu brouillon, et au bout de quelques morceaux je n’arrive plus à m’intéresser au concert, lorsque vient la reprise de Sepultura « Arise », qui me laisse sur une mauvaise impression ! Les gars, reprendre un tel classique c’est super risqué ! Soit on le fait parfaitement, soit on y met sa patte. Mais en tous cas ce que j’ai entendu m’a un peu fait souffrir … mauvais choix je pense !
Groupe à réécouter sur album !

Une bonne pause avec un parcours des stands de merchandising bien nombreux, on profite du beau temps, et surtout les groupes qui jouent dans les prochaines minutes ne m’intéressent pas particulièrement non plus !

AGNOSTIC FRONT (PAIN STAGE)

On reprend la journée de concert avec ce groupe New-Yorkais. Une bonne dose de NYHC permet de se remotiver à bloc pour la suite de la soirée qui s’annonce relativement marathonienne.
Beaucoup d’énergie, un public présent mais pas massivement non plus .. Encore une fois un bon son (cette PAIN STAGE est vraiment idéale !), set dynamique et rempli de dynamite, comme l’on pouvait aisément s’y attendre, font de ce show un bon concert !

OBITUARY (MAIN STAGE)

Après la semi-déception du show au Brutal Assault (son moyen et solis merdiques), j’attendais beaucoup de ce concert. Finalement pas mal du tout, le son global reste assez moyen, les solis étant relativement masqués la plupart du temps (dommage car cela semblait pas mal ce coup-ci).
Même setlist que le B.A., en bref un bien bon concert qui fait plaisir !

DARK TRANQUILLITY (PAIN STAGE)

Je ne reste que 2-3 morceaux, le groupe est très en forme, très bon son, le chanteur survitaminé bouge dans tous les sens, projections visuelles en fond, ça avait l’air d’un vraiment bon concert ! Ils ont réussi à m’impressionner en 10 minutes de show .. mais bon Dark Tranquillity en live c’est quand même une valeur sure en général ! Mais obligé de zapper la suite du concert pour aller voir ..

TRIPTYKON (PARTY STAGE)

Je n’avais pas aimé le concert du Roadburn’10 mais je ne connaissais pas l’album en ce temps là. Depuis, j’ai pu combler cette lacune, et cette fois j’ai pu apprécier pleinement le show. Le chanteur a les faveurs du public dès son entrée sur scène, la bassiste est agréable à regarder, elle assure bien son rôle et apporte la lourdeur que l’on attend d’elle (musicalement j’entends!) ..
Très lourd donc, et du coup on part en voyage au fur et à mesure des morceaux (dont 2 morceaux de Celtic Frost, que je n’aurai pas décelé seul étant un néophyte du groupe).
Un concert vraiment excellent, avec des lumières en adéquation, problablement un des meilleurs concerts du festival ! ! !
Excellente surprise, et je n’en attendais pas moins vu la qualité de l’album (qu’il faut écouter de nombreuses fois afin de l’assimiler !)

SUBWAY TO SALLY (MAIN STAGE)

groupe toujours aussi méconnu en France. Ils étaient déjà passés en tête d’affiche il y a deux ans lors du même festival. La popularité est restée identique ou est encore en train de grimper ! Cependant quand on voit le show, on comprend aisément.
J’apprécie certains albums de leur discographie, mais récemment, j’avais un peu zappé. Ce concert a été vraiment très bon ! Excellente mise en scène, pyrotechnie à tous les étages mais jamais dans l’excès. Scéniquement et musicalement, ça assure ! Cependant les passages au violon (ou autre instrument médiéval dont le nom m’échappe) peuvent être parfois un peu trop redondants.
Le public, nombreux, est conquis et il est beau et impressionnant de voir tout le public qui connait toutes les mimiques live du groupe par coeur !
Une belle communion entre ce groupe allemand et ses fans (Allemands à 99.5%). Les néophytes et étrangers seront assez surpris, ceux qui ont une certaine ouverture d’esprit auront pu certainement découvrir ce groupe en live, en tous cas les nombreux fans sont vraiment ravis !

RAISED FIST (PAIN STAGE)

Après une excellente intro, le groupe débarque pour asséner son Hardcore ravageur.
Comme sur album, je mets quelques minutes à accrocher à la voix. Ensuite … c’est une pure claque magistrale !
Une énergie impressionnante émane de ce groupe, dont les zicos bondissent tout le temps dans tous les sens. Un très bon son !
En bref une vraie surprise live, pour un groupe qui a pu s’accaparer de la PAIN STAGE suite à une annulation de dernière minute (au lieu de la PARTY STAGE).
J’accroche à fond, au point que c’est un sinon LE meilleur concert du fest pour moi.
Le peu de public présent arrivera à mettre une excellente ambiance, je suis sur que ceux qui ont vu ce groupe en entier en ressortent avec à peu près le même avis !

NECROPHAGIST (PARTY STAGE)

Très grande déception au B.A. suite à un son qui a été affreusement merdique….
Une nouvelle fois, le festival allemand prouvera son professionnalisme, puisque le son est vraiment bon (avec cependant une double pédale un peu trop présente).
Mais on arrive quand même à apprécier le groupe. C’est hyper technique, bourrin, super bien réalisé en live, bref un bon concert !

La fatigue et l’heure tardive nous fera renoncer à un groupe que j’adore particulièrement, Ahab, mais qui joue à 3H20 … bref cette année je ne suis pas censé voir ce groupe ! (qui a annulé au B.A. !)

Une première journée bien satisfaisante avec pas mal de bons concerts, confirmations et surprises même.
Météo très bonne mais le sol est toujours boueux en train de sécher… on dirait que l’on marche sur les sols des jeux d’enfants dans les parcs : moelleux et protecteur au cas où l’on tomberait (bon … faut voir l’état du pantalon ensuite hein).
La température est assez fraîche, gare à ceux qui ont oublié les épaisseurs à la tombée de la nuit.

sb_1

Vendredi 20 Aout

Début de journée un peu speed, mais c’est normal, les concerts commencent tôt et je ne voudrais pas rater les groupes qui m’intéressent, à commencer par

DEADSTAR ASSEMBLY (PAIN STAGE)

Un bon métal-indus-gothic, inspiré des maitres du genre. Ce style est assez présent en Allemagne (très peu dans nos contrées et c’est bien dommage) !
Les musiciens distribuent des goodies à tout va (CD, médiators, tshirts ..) au peu de fans présents.
Un bon concert avec notamment une reprise de Zeromancer « Send me an Angel ».
Les membres du groupe arborent tous un « look gothic » (cf photos).
Bonne confirmation d’un groupe très récemment découvert !

MONO INC. (MAIN STAGE)

Une fille assez mignonne et frêle débarque sur scène, salue la foule …. et part s’installer à la batterie. Surprenant lorsque l’on est habitué à voir des jolies filles chanteuses à tout va (archétype oui je sais)! (je ne connais pas du tout le groupe avant ce jour).
Mono Inc fait une sorte de métal-goth un peu tendance, pas trop mal foutu à vrai dire, le public accroche bien, mais ce n’est pas vraiment ma tasse de thé.
En tous cas le public a compris les ficelles pour maintenir son public captif au show, et c’est déjà un bon point pour eux!

LETZTE INSTANZ (PAIN STAGE)

Encore un groupe que l’on ne peut voir qu’en Allemagne ! Et cela m’enchantait particulièrement de pouvoir les voir pour la première fois.
Très Allemand effectivement, la formation plait au public ! Pour ma part je reste déçu, trop de violons, trop mielleux …
J’avais accroché sur quelques morceaux sur album, mais là en live, je trouve cela un peu « too much ».

Bref on zappe également Fiddlers Green, décidément ce début de journée est vraiment très teuton (et ambiance médiévale, musicalement parlant)

DESTINITY (PARTY STAGE)

Les frenchies jouent devant un public très clairsemé, cependant l’énergie sera communicative et le concert sera assez bon au final.
Le son est correct, pas mal de morceaux récents, bref un moment sympathique mais avec trop peu de monde (mais quelques drapeaux français tout de même !)

C’est reparti pour une pause sieste et merchandising (qui est assez grand au final … )

ANATHEMA (PAIN STAGE)

C’est toujours un bonheur de voir les frangins sur scène, cependant en pleine journée c’est quelque peu étrange (il y a deux ans, ils étaient tête d’affiche de cette même scène à minuit, beaucoup plus approprié). Car les morceaux calmes sont vraiment très spaces, et il est difficile de bien rentrer dans ces morceaux là lorsque l’on est en plein soleil en train de supporter la chaleur.
La setlist reste toujours à peu près la même, sympa mais finalement je n’aurai jamais ma setlist révée (faudrait-il d’ailleurs que j’arrive à la déterminer !).
Très bon concert cependant !

CANNIBAL CORPSE (MAIN STAGE)

Le groupe réveille donc le public présent en masse ! Toujours efficace, les fans qui headbanguent sont vraiment très nombreux sur ce groupe, toujours très marrant de se balader dans le public, à tous niveaux, on voit les fans et le terrible « helicoptère » avec les cheveux longs … Je pense que c’est le groupe qui en déclenche le plus .. à chaque concert c’est pareil ! ! !
La setlist est quasi identique à celle du B.A., donc très bon concert, une confirmation, et de toutes manières, on peut rarement être déçu par ce groupe !
Cependant je suis obligé d’écouter le set pour aller voir

KYLESA (PARTY STAGE)

Qui a donné une très bonne prestation une semaine avant au B.A. également. Ici, encore une fois, efficace et génial tout simplement.
Energique, rageur, le seul bémol venant éventuellement d’une setlist un peu trop entendue (bon ok il ne faut donc pas les voir tous les mois ! ! )
Les deux batteurs martèlent comme il faut, la guitariste/chanteuse et son « charme » particulier achèvent un concert idéal, court mais intense !

HYPOCRISY (MAIN STAGE)

Le set se révèle un peu long. Au début quelques morceaux mid-tempo, par contre la dernière demi-heure est beaucoup plus speed, lorgnant sur des rythmiques black. Quelques « tubes » en fin de concert bien entendu, que l’on écoute avec grand plaisir.
Sur un magnifique coucher de soleil, le groupe termine son concert … cool mais pas forcément convaincu à 100%

DESPISED ICON (PARTY STAGE)

Je ne resterai que 2 morceaux sous la tente. Les fans sont bien présents, le groupe a l’air de bien assurer avec l’énergie nécessaire au style pratiqué…. cependant cela ne me parle pas.
Et pourtant je connais un peu le groupe, déjà vu quelques fois, mais aujourd’hui cela ne passe pas …

On profite de ce moment pour faire une pause, se préparer psychologiquement avant

HEAVEN SHALL BURN (MAIN STAGE)

Une fois encore, on voit clairement que le groupe n’a pas la même renommée chez les teutons qu’en France. Au Hellfest’09, le groupe attirait quelques centaines de curieux uniquement. Ici c’est une tête d’affiche et plus de 20 000 personnes qui mettent une ambiance de malade à ce concert.
Dès le début, des slams dans tous les sens, braveheart, multiples circle-pit ..
La setlist accueille de nouveaux morceaux (du tout frais dernier album).
Le groupe a toujours la même rage, les projections en fond sont assez intéressantes et politisées.
HSB a vraiment beaucoup de fans en Allemagne, car c’est le moment le plus dingue du fest en terme d’ambiance et de quantité !

Anecdote : On verra même un circle-pit de 50 personnes autour d’un vendeur de Bretzel qui aura pas mal peur, il se prendra un peu au jeu au bout de quelques dizaines de minutes, mais jamais rassuré, il attend la sécurité d’autres vendeurs de Bretzel .. Les fans passeront une bonne partie du concert à vénérer « Bretzel-Man » à genoux, à faire des « Wall Of Bretzel », etc … bref un moment assez rigolo !

GWAR (PAIN STAGE)

On peut dire qu’ils attirent les curieux, je ne suis pas sur que nombre des gens présents connaissaient leur musique !
En tous cas leur réputation les précède ! Beaucoup de monde préféraient regarder l’écran géant pour voir ce qu’il se passait sur scène, mais ce n’était pas la meilleure idée à mon avis, car on était loin de voir les meilleurs moments.. il se passe pas mal de choses, et je pense que les cameramens n’ont pas su gérer comme il faut ce concert .. mais vu la qualité du travail sur tout le fest, on ne leur en voudra pas !
Bref c’est un concert de Gwar comme on peut s’y attendre. Plein de projections de « sang » ou autre… une mise en scène grand-guignolesque, ce que le public était venu voir, il l’a bien eu !
On aura meme droit au personnage Hitler/Jesus, assez surprenant de voir que le groupe ait osé cela en Allemagne, mais ca passe comme une lettre à la poste, tout le monde est mort de rire.
Musicalement ? Sympa … mais c’est vrai que c’est plus un spectacle musical qu’un vrai concert.

HAIL OF BULLETS (PARTY STAGE)

Un bon death bien gras et lourd, efficace !
Le son est correct, bon début de concert, cependant la fatigue de la journée nous a déjà tué, et on la termine donc ainsi, sacrifiant donc les deux derniers groupes prévus tardivement Orphaned Land et Long Distance Calling

Une seconde journée avec encore une fois pas mal de bonnes choses, un son globalement bien bon et une météo parfaite (Attention à la fraîcheur quand le soleil disparaît, c’est rapide ! ! )
Un public nombreux, qui est heureux d’être là, qui profite de pas mal de concerts, se pose un peu partout, ou même s’allonge pour se reposer (ou pour cuver .. au choix).

Samedi 21 Aout

Petit tour dans la ville histoire de (re)constater qu’elle est toujours aussi jolie.
Elle a un charme fou. Les maisons sont de toutes beautés, de nombreux petits restos sympathiques, une ville qui doit être assez visitée en temps normal !
Bien agréable pour se changer un peu les idées avant de reprendre cette dernière journée de festival.
Il est toujours super de voir la horde de métalleux envahir les rues, les restos, tout cela dans le plus grand respect mutuel !

On arrive donc un peu tard sur le site, mais à temps pour le début de

LEAVES EYES (PAIN STAGE)

Que je voulais voir par curiosité depuis un moment. J’aime quelques morceaux de ce que Liv Kristine a pu faire, mais j’avoue que je suis assez fan de la période Theater of Tragedy.
Cependant en live, bah cela ne me cause pas vraiment non plus en fait. Un peu trop « soupe » pour moi. C’est mignon, elle assure à la voix, le chanteur d’Atrocity (son mari) en support, cela fait un peu « la belle et la bête » sur scène.
On voit Liv qui se galère à marcher naturellement avec sa robe un peu embêtante pour les pieds, du coup elle se dote d’un sourire un peu artificiel non stop.
A part cela, elle reste assez naturelle et d’apparence très gentille, mais cela fait bien mielleux la plupart du temps.
Bref quelques morceaux et on zappe rapidement, laissant les pompiers arroser la foule dû au soleil d’après-midi qui surchauffe le public !

HACRIDE (PARTY STAGE)

revient sur ce festival, deux ans après leur précédente venue.
Le public sera correct, mais la tente est loin d’être remplie. Je ne reste que le premier morceau (déjà bien long), car la prestation chevauche avec celle d’un autre groupe que je veux absolument voir et qui se fait rare sur scène.
Bref le son a l’air assez bon, le show semble bien parti … et je ne pourrais pas en dire bien plus que cela

EISBRECHER (MAIN STAGE)

Voila un groupe que j’aime depuis des années. Et un vrai groupe allemand, qui ne marche que là bas ! Une sorte de métal indus martial chanté en Allemand. Certains y verront quelques connotations assez poussées de Rammstein, mais il ne faut pas y préter attention, ce groupe a une véritable identité.
Le chanteur est très charismatique, il en joue, et cela doit apporter pas mal de fans (notamment féminines).
Le concert piochera dans la plupart des albums du groupe, on voit aussi la notoriété grandissante du groupe quand on sait que deux ans auparavant ils avaient droit à la Pain Stage et beaucoup moins de monde présent !
En tous cas super prestation, bon son, public motivé, et tout ceci sous le soleil encore violent du milieu d’après-midi.

SOLSTAFIR (PARTY STAGE)

un groupe que j’ai découvert très récemment, et bien mal m’en a prit. En live cela prend une autre dimension encore, et c’est vraiment pas mal du tout. Le look des musiciens est assez curieux …
En fait au départ je prenais ce groupe pour un groupe de « vulgaire » black métal (à cause du nom .. ) alors que pas du tout (ou presque). Une sorte d’ambiant teinté de black mais finalement cela prend une toute autre tournure. Bref un ovni musical que l’on se doit d’écouter ! !
3 morceaux et puis s’en vont … bon ok les morceaux sont longs … mais du coup ca fait une prestation un peu frustrante. J’aimerais les voir sur un vrai concert dans une petite salle en tête d’affiche ! !

SEPULTURA (MAIN STAGE)

Le groupe est en train de reprendre du poil de la bête au fur et à mesure des festival qu’il traverse, et via des prestations assez bonnes, qui font que les anciens fans sont assez ravis de revoir un groupe avec plein d’énergie et pas mal d’anciens morceaux. Ce sera encore une fois le cas en ce jour. Pas grand chose à noter, si ce n’est que je me lasse un peu de les avoir vus 3 fois en 2 mois (donc 2 en une semaine).
Concert sympathique, idéal en cette fin d’aprem.

Tout le monde attendait le SURPRISE ACT sans savoir ce que c’était.
Apparemment, au vu de la foule juste avant, on voit que les allemands étaient au courant …. il s’agit d’un comique à priori bien connu du public teuton. 20 minutes pendant lesquelles il s’amusera à lancer des vannes sur tout, sans oublier le métal, forcément. Ceci dit je ne comprenais pas grand chose, je pense qu’il avait un certain dialecte (bavarois?)…. Mais la foule était massivement présente, et c’est finalement une super idée que je verrais assez bien reproduite au Hellfest avec un spectacle du genre Dedo …
A la fin du show, la moitié de la foule se bouge alors qu’arrive sur scène

SICK OF IT ALL (MAIN STAGE)

qui délivre encore une fois une prestation pleine d’énergie. Mention spéciale, comme toujours, au guitariste, qui est tout simplement hallucinant dans la manière de se mouvoir au rythme de sa musique, jumpant dans tous les sens, tout le temps …
Le public répond bien, circle pits à l’appui bien évidemment.
Bref encore un bon moment de NYHC ! ! !

On verra ensuite le concert de DARK FUNERAL sur les écrans géants (sous la tente VIP, qualité HD, grand luxe s’il vous plait .. cependant son à chier). Concert qui a l’air cool pour les fans, show enflammé en-sus (pyrotechnie). Je n’apprécie pas particulièrement ce groupe d’où la pause avant d’enchaîner sur le reste de la journée.

CHILDREN OF BODOM (MAIN STAGE)

a droit à la tête d’affiche de cette journée. La foule présente est assez hallucinante, je pense que tous les festivaliers sont présents !
L’intro a changé depuis la semaine précédente au Brutal Assault, et bien heureusement !
En tous cas Alexi est toujours aussi énervant, crachant partout, gesticulant dans tous les sens, on sens qu’il a un peu le melon (avis purement personnel, basé sur une impression uniquement). Ceci dit, surprise, il est tout petit petit ! Ayant eu l’occasion d’approcher à 10 cm de la scène pour faire des photos, on se rend compte qu’il fait largement moins d’1m60. Ce qui est un détail, mais cela m’a surpris, je ne m’y attendais pas à ce point, et cela ne change finalement rien à la qualité de son jeu, qui est lui tout de même assez hallucinante !
Une pure maîtrise de sa guitare, des solis, c’est beau à voir.
Le son est assez bon, les classiques joués, mais je suis plus fans des premiers albums du groupe, et j’avoue que sur la longueur, j’ai du mal à supporter ce groupe en live. 30-40 minutes, j’arrive à prendre plaisir, au delà cela m’ennuie un peu.

MY DYING BRIDE (PAIN STAGE)

bonne prestation du groupe, qui jouera pas mal de vieux morceaux, devant un parterre finalement bien moins rempli que ce que je pensais pour ce groupe qui est tout de même un groupe phare de la scène des années ’90.
Mais les fans restés seront ravis, le chanteur est encore une fois bien possédés, il a vraiment le sens du show !
La bassiste tient bien son rôle, et les autres musiciens restent relativement statiques !
Un bon concert sans être transcendant, pour finir la journée et le festival sur les scènes principales !

THE CROWN (PAIN STAGE)

J’en vois presque 2 morceaux, connaissant un peu le groupe, mais pas assez pour me motiver à rester bien plus longtemps (fatigue de fin de fest .. ).
En tous cas le son parait bien bon, le chanteur (qui a changé depuis quelque temps) assure !
Bref un groupe à revoir dès que possible dans de vraies conditions ! !

Et voila c’est la fin du festival pour nous.
A noter la boue toujours présente. Sous forme un peu « coagulée », du coup il ne faut pas s’embourber, cela pourrait être problématique. Et l’odeur de la boue (et parfois d’autres choses) assez présents sur la fin du fest, un peu dérangeant quand même.
Le bordel parterre sur le site du festival, et également dans le camping officiel. Je félicite les gens qui auront la tâche de nettoyer tout cela le lundi matin ! ! !

Un fest passé avec une météo parfaite de bout en bout.
De bons groupes (cependant beaucoup de similitudes avec le Brutal Assault déroulé une semaine auparavant), des groupes pour les allemands (tout ce qui est folk, viking, pagan et toute cette mode notamment) .. un son global de bonne qualité (ca change aussi du Brutal Assault).

 

 

Bonnes surprises

SOLSTAFIR (show d’une autre dimension !)
EISBRECHER (un peu confirmation, mais je ne m’attendais pas à un public aussi nombreux .. du coup vrai moment cool !)
DEADSTAR ASSEMBLY (pour amateur de goth-metal-indus)
NECROPHAGIST (les voir avec un bon son, c’était une bonne surprise)
RAISED FIST (ma claque du festival ! )
TRIPTYKON (je voulais voir un bon concert et je l’ai eu !)

Groupes que j’aurai aimé voir bien plus longtemps (ou voir tout court .. )

THE CROWN (ma 1ère fois, dommage)
HACRIDE (vu et revu, mais ils s’améliorent au fur et à mesure !)
HAIL OF BULLETS (ma 1ère fois, dommage)
AHAB (jouaient trop tard 🙁 🙁 )
LONG DISTANCE CALLING (jouaient trop tard 🙁 🙁 )
ORPHANED LAND (jouaient trop tard, mais pas tant de regrets que cela)
DARK TRANQUILLITY (début de concert terrible, mais y avait Tryptikon dans la tente, pas regretté mon choix, vu que DT on les voit assez souvent)

Les valeurs sures….encore et toujours

NAPALM DEATH (miam)
AGNOSTIC FRONT (NYHC !)
SICK OF IT ALL (terrible, as usual)
HEAVEN SHALL BURN (en allemagne, terrible !, pure show)
CANNIBAL CORPSE (miam)
KYLESA (cool)
SUBWAY TO SALLY (très bon, pour les allemands)

Déceptions

BARREN EARTH (jeu de scène inexistant, en pleine journée sous le soleil .. pas top ..mais bon musicalement !)
SIDEBLAST (j’y allais pour les découvrir, et ca ne m’a pas emballé du tout .. )
DESPISED ICON (pfff … ca m’a saoulé ce coup-ci)
LEAVES EYES (mouais … biiiiiiiiiien mielleux)
ANATHEMA (probleme de setlist pour moi ! … mais concert bien bon quand meme)
LETZTE INSTANZ (bah …. j’en pensais du bien .. maintenant j’en pense plus rien)

Photo aérienne du festival l’année précédente, et les logos du festival !

summer_breeze_air_shot_2009

summer_breeze_est_1997_crossed_bones

summer_breeze_est_1997_roses

summer_breeze_est_1997_two_skulls

summer_breeze_est_1997_two_skulls_stamp

summer_breeze_farmer_from_hell

summer_breeze_skull_with_wings

Les logos des groupes du festival, oui cela ne sert pas à grand chose, mais c’est toujours sympa quand meme :

sb_grp1

sb_grp2

sb_grp3

sb_grp4

sb_grp5