Vitalic + Acid Arab @ Zénith (Paris), le 2 Décembre 2017

ACID ARAB

On arrive sur la dernière demi-heure d’Acid Arab, et c’est plutôt sympathique. Les sonorités orientales sur de l’électro, ça passe assez bien. Par contre il n’y a pas trop de variations dans cette musique. On est même surpris par la fin qui vient de manière abrupte sans qu’on s’y attente vraiment. Bonne découverte en tous cas.

VITALIC

A nouveau, Vitalic refait un Zénith, quelques années après le dernier. C’est qu’on l’a attendu ! Bon ok, il écume un peu les festivals de ci de là, mais ça fait donc quelque temps que je ne l’avais pas vu.
Il est en mode « live » (lol) ce soir, et surtout seul. Basta les deux compères qui le supportaient. Je trouve ça dommage, mais on s’y fait vite.
Je dois aussi souligner que le light-show est bien moins impressionnant que lors de son dernier passage dans cette salle. Le son est par contre assez bon, mais manque d’un poil de puissance. Surtout dans les reprises de morceaux, lorsqu’il baisse l’intensité avant de la remettre pour enflammer le public, ça manque de puissance, de percussion..
Les quelques tubes sont joués, bien entendu pas assez. Et il se permet également une 20taine de minutes de son que je n’ai jamais entendu sur album, qui sonne assez old-school. Plutôt plaisant de voir que ce n’est pas toujours le même set (cependant, il n’y a quasi rien de joué en condition live, mais ça fait bien longtemps que je ne lui en tiens plus rigueur là-dessus).
Une bonne soirée, comme on s’y attendait.
Vivement un retour dans un club ou petite salle ..