Monomyth + Frank Sabbath @ Mécanique Ondulatoire (Paris), le 5 Juin 2016

Je ne connaissais pas du tout Frank Sabbath, la première partie, et il faut bien avouer que ça jouait bien, assez psyché, on se laisse facilement prendre au jeu.

A revoir et réécouter, pour sûr.
Quant à Monomyth, je ne les ai découvert que via le DesertFest de Londres il y a quelques semaines et j’avais énormément apprécié leur excellent set même si je n’avais pu rester tout le concert durant.
Voir ce groupe passer dans cette salle est assez surprenant. Ils sont 5 et ont un peu de matériel (2-3 claviers pour l’un , un double pour l’autre).
Ils se tassent et arrivent finalement à jouer (bon le rack de guitares est entre le groupe et le public, à même la fosse).
Ce soir environ 25 personnes ont fait le déplacement. C’est très peu, trop peu, et pourtant il y aura une excellente ambiance qui répondra très favorablement au groupe. Celui ci délivre une excellente prestation. De bons morceaux, des musiciens qui assurent et sont concernés. On voit le sérieux du groupe qui joue à fond même si le public est peu nombreux, mais venu pour apprécier pleinement leur musique et c’est pour cela que ce concert fonctionne si bien.
Un groupe que je recommande fortement, en cd/vinyle, mais surtout en live où le groupe prend toute la dimension nécessaire pour faire voyager l’auditeur comme il se doit.