Dÿse + Stinking Lizaveta + The Poisoned Glass + Kaleidobolt @ Mécanique Ondulatoire (Paris), le 27 Avril 2016

Voila une fort belle date avec 4 groupes à l’affiche.
Pas énormément de monde, on circule tranquillement, c’est donc très cool et ça nous permet de passer encore une meilleure soirée.
3 des 4 groupes seront au DesertFest de Londres quelques jours plus tard, les voir ce soir me laissera un peu plus de marge de manœuvre sur le running order de ce festival.

Kaleidobolt

sont les premiers à affronter le public et il faut dire qu’ils le font plutôt très bien.
On est agréablement surpris pour un groupe de toute première partie qui nous met déjà dans une bonne ambiance. Bon, on n’en retient pas grand chose au final, mais juste un super moment passé.

Stinking Lizaveta

Eux, sont à un autre niveau dans la galaxie, surtout la batteuse. Avec un physique plutôt particulier, elle rajoute une touche de folie en hurlant, en faisant des têtes qui feraient peur aux petits enfants dans les contes Disney, et surtout, joue vraiment super bien.
Musicalement, c’est du rock-psyché-prog. Un peu fourre-tout mais très bien foutu. On dirait un groupe familial avec les deux parents et le fils à la basse. C’est l’impression que ça donne mais je suis sûr qu’il n’en est rien.
En tous cas, là, on s’en rappelle de ce concert. Quand la musique et l’attitude se rencontrent, ça donne quelque chose de bien intéressant et mémorable.

Dÿse

La place des groupes a apparemment changé et c’est tant mieux. La plus grosse affluence de la soirée.
Pour avoir déjà vu le groupe il y a 3 ans au DesertFest de Berlin, je savais à quoi m’attendre vu que j’avais adoré leur prestation (et on me frustre aussi en disant que le groupe est passé par le Hellfest en 2012, et que j’avais raté ça).
Au niveau tenue de scène, les deux gars ont coupé deux chemises, et en ont fait une chacun avec les deux motifs. Rigolo. Ensuite, les allemands enchaînent les blagues (oui c’est possible ! salaud de lecteur, à quoi tu penses ? :))
En terme musical, ils envoient du lourd. Une musique math-noise bien déchaînée et ultra énergique qui fait bien plaisir. Un niveau de maîtrise assez impressionnant de la part du duo, c’est sûr.
Le batteur assure, mais c’est le cas des 3 batteurs de la soirée. On a l’impression d’une soirée basée sur le thème des batteurs.
J’espère pouvoir les revoir assez rapidement.

The Poisoned Glass

J’avais plutôt apprécié ma rapide écoute sur le net, ne connaissant pas du tout le groupe.
Et finalement, je ne comprends pas leur musique en live. Ils m’ont très rapidement saoûlé. Je suis parti sur le 2ème morceau, j’ai mieux à faire de mon temps que de supporter ça.
Le public n’était pas nombreux au début, je ne sais pas à combien ils ont terminé le concert …
Bref, déception pour ce concert, mais ce n’est pas grave, ça nous laisse du temps pour aller manger, enfin.

Excellente soirée en tous cas, avec 3 excellents groupes et donc deux bonnes découvertes directement en live. Merci.