Sophie Hunger @ Trianon (Paris), le 7 Décembre 2015

Une nouvelle fois, on se dirige avec plaisir au Trianon, magnifique salle.
Deux fois en une semaine, ce n’est pourtant pas habituellement une salle où je me rends souvent.
C’est aussi la seconde fois que je peux voir Sophie Hunger dans cette salle. La dernière fois c’était en 2013.

La salle est bien pleine, en mode places assises, même dans la fosse, surprenant car la dernière fois c’était bien debout que tout le monde était.
Le 2eme étage des gradins ne s’ouvrira que dans les dernières minutes mais on a pu y trouver de bonnes places pour profiter comme il faut du concert, assis.

Arrivée de la musicienne accompagnée de ses partenaires.
Le concert sera en fait assez surprenant. Il faut dire, pour mettre dans le contexte, que je ne suis cette artiste quasi exclusivement qu’en concerts. C’est la 6eme fois ce soir d’ailleurs. Donc je ne suis pas au fait des derniers albums sortis, changements musicaux, changements de musiciens etc…
Et là, surprise, le concert est très free-jazz et rock. Parfois très rock.

Là où à l’époque la jeune chanteuse jouait avec les émotions calmes et posées, elle savait parfaitement modeler sa voix pour faire passer toutes sortes d’émotions, on se retrouve ce soir avec beaucoup plus de délires jazz, de passages parfois presque bruitistes.
C’est loin de me déplaire, bien au contraire, mais c’est surtout très surprenant.
On sent clairement qu’elle s’affirme dans ses choix, dans ses manières de s’exprimer musicalement. Certes on peut regretter quelques morceaux plus calmes. Je pense que la setlist aurait du/pu être mieux équilibrée en ce sens, mais tel l’a voulu l’artiste, on doit l’apprécier ainsi.
Les lumières étaient vraiment magnifiques. La personne en charge de ces lights connaissait le groupe par coeur et du coup cela mettait magistralement en valeur les morceaux et les artistes. J’ai vraiment apprécié ce point.
Sophie Hunger parle de temps en temps au public, dans un français qui s’avère bien meilleur qu’à l’époque. De longs passages souvent très drôles.
Le public est aux anges, 1H30 de fun, de musique, de talent. Car oui, elle est ultra talentueuse avec tous les instruments qu’elle touche, mais elle sait aussi s’entourer des meilleurs. Juste impressionnant à voir comme ça en live.

Un concert assez destabilisant pour le non connaisseur des derniers albums que je suis, mais il va falloir que je corrige ça.
En tous cas je retournerai la voir en concert avec grand plaisir la prochaine fois.