Acid King @ Glazart (Paris), le 16 Juillet 2013

Une affiche qui laissait rêver, qui s’est un peu allégé quelques semaines avant mais on reste quand même dans une soirée qui s’annonce lourde et moite. Aucun doute.

L’affiche initiale proposait notamment The Gates Of Slumber en première partie (ou tête d’affiche partagée). C’était tout simplement hallucinant de voir une telle date. Finalement le groupe a du annuler, encore une fois. Troisième fois que le groupe fait défaut …. ça devient rageant.

En tous cas la météo était excessivement propice à l’apéro prolongé devant la salle, surtout que l’on entendait très bien les groupes qui jouaient. Et de dehors, je n’ai pas eu vraiment de regret de rater ça.. j’étais bien mieux avec de la musique en fond sonore, discussions et bières en cours.
Ca fait un bout de temps que je voulais voir Acid King dans une salle normale.
Leur passage au Hellfest l’année dernière était assez bon, bien que prévisible.
Les albums sont pour la plupart très bons et c’est avec un réel plaisir que je viens voir le groupe. Impatience impatience.

Le son est assez quasi parfait, mais c’est surtout la guitare, son son qui accapare toute l’attention du public. Et il faut dire qu’il y a de quoi car il est lourd, gras, presque trop parfait en somme.
Je pense que la chanteuse/guitariste aurait facilement pu faire une version de « Au Clair de la Lune » avec un tel son, cela aurait tout démonté.
Les morceaux s’enchainent mais à vrai dire, et étrangement, c’est assez répétitif, presque un peu lassant par moment même sur des morceaux que je kiffe beaucoup.
Et pourtant les musiciens sont tous au poil, pas de problème particulier, tous dans le trip…

L’ambiance est posée, mais la température est indécente. C’est dans une certaine forme de léthargie au son de gratte qui tue que le public se laisse emporter pendant cette grosse heure de ce groupe culte qui n’arrive pas à être en live aussi énorme qu’il l’est sur album et c’est pas faute aux techniciens ou même musiciens…. difficile à expliquer vraiment.

Mais cela reste un bon concert dans l’ensemble mais rien de réellement mémorable… dommage quand on était venu pour se prendre une deuxième grosse claque (plutôt troisième) en deux jours.
Un bon concert d’Acid King, mais rien de transcendant. Voire même quelques longueurs. Mais un son de gratte ultra lourd, intense et gras. N’importe quel morceau doit rendre divinement bien avec un tel son.

Soirée bien cool mais bien trop chaude aussi.