Septic Flesh @ Divan du Monde (Paris), le 14/05/2013

Retour des Grecs dans la capitale, armée d’une affiche lourde de groupe …

Septic Flesh s’est embarqué sur une tournée avec une date parisienne où s’ajoutent trois groupes que je ne connaissais absolument pas et que je n’avais pas vraiment envie de découvrir live, je dois bien l’avouer.

Ce qui laisse plus de temps pour profiter de la météo à peu près clémente, le temps d’un apéro prolongé. Ce qui ne se refuse pas. Ou rarement.

Septic Flesh est un groupe que j’apprécie tout particulièrement.

Je les suis depuis un bon nombre d’années, les changements ont été surprenants mais toujours novateurs et ont amené une qualité qui est difficile à surpasser aujourd’hui.

Certes je ne suis pas un grand fan de leur dernière production The Great Mass, mais dans la période « récente » du groupe, « Sumerian Daemons » et surtout « Communion » sont vraiment exceptionnels. Rares sont les groupes qui arrivent à donner autant d’émotion et de puissance en même temps, mais également de maitrise.

En live, le groupe est une machine. Efficace, puissant, un rouleau compresseur.

Ces dernières années, j’ai eu l’occasion de les voir un bon nombre de fois.
On peut doucement se lasser de leurs lives. Se dire « ok je sais ce qu’il va y avoir, les gimmicks du chanteur, etc …  » et tout d’un coup on se surprend à les voir sur un festival ou autre et on se reprend une belle claque. Littérallement.

Pour cette date de ce soir, j’ai bien apprécié de manière générale. Mais la claque n’était pas là ce coup-ci.
Le son a été très bon, light show correct, les musiciens au poil, le public bien trop nombreux (soldout je crois).
On se marchait un peu dessus, ce qui n’est jamais réellement agréable dans cette salle. Soit.

Dès que l’on entend les gros classiques du groupe que peuvent être « Unbeliever », « Communion » ou « Persepolis », la folie s’empare du public. Celui-ci réclame à corps et à cris, comme d’habitude, « Anubis ». Et il est vrai que je suis beaucoup moins friand de ce morceau.

Le groupe est venu, a conquis son public qui n’avait pas besoin de l’être et ça fait vraiment plaisir de voir un tel concert. Même si, en bon vieux con que l’on peut être, on regrettera toujours la période « Ophidian Wheel » et « Fallen Temple ».

Mais bon les temps changent, les groupes aussi et bien heureusement.

Pas de grosse claque, mais un groupe qui assure et fait son job avec une facilité déconcertante. Tout fan du groupe se devait d’être là comme à chacun de leur concert bien sur.

www.myspace.com/septicfleshband
www.facebook.com/septicfleshband
www.septicflesh.com