Glad Stone Fest VI @ Klub (Paris), le 8 Mars 2013

Nouvelle et sixième édition de ce petit festival de stoner (comme son nom l’indique) qui fait son petit bonhomme de chemin.

Dans un Klub sur deux étages (la moitié des concerts dans la salle d’en bas surbondée, le reste en haut très bien rempli également), cette édition s’avère être un succès en terme d’affluence (a priori).

Je n’ai pas participé aux autres éditions, honte sur moi je sais. Je vous donne les cailloux et vous pouvez me les lancer dessus. On ne peut pas être parfait.

Bref ce report se voudra un poil « bordélique », car c’était l’occasion de voir des concerts et de boire des coups, tout simplement. On descend voir quelques morceaux pour découvrir et suivant l’humeur et/ou la qualité on reste ou on ressort, tout simplement.
La soirée apporte son lot de groupes donc on peut vraiment y aller à sa guise.

Après avoir honteusement raté le premier groupe, on passe donc voir quelques instants de Howling Grizzly, sympathique.

Puis c’est au tour de The Texas Chainsaw Dust Lovers, qui sera en fait le dernier groupe de la salle du bas de cette soirée. Et là, c’est déjà plus en place, plus intéressant et catchy. L’alcool fait quelques effets et me met dans un état de semi-somnolence alors que le groupe donne toute son énergie qui devrait pourtant en réveiller plus d’un. Bon moment quand même.

Volontairement, on zappe Bloody Mary qui ne m’a jamais vraiment attiré et au vus de toutes les critiques avant et après le concert, je n’ai pas perdu mon temps à rester dehors tranquillement.

Coffin On Tyres a par contre été pour moi le meilleur groupe de la soirée. Certes, on a l’occasion de les voir assez régulièrement (dernière en date me concernant étant avec Truckfighters aux Combustibles).
Ce soir c’était bien mieux, j’ai vraiment passé un super moment, c’était bien en place, bien catchy bref un bon concert qui fait plaisir.

Et c’est Godsized qui a l’honneur de clôturer ce festival. Les lascars sont assez costauds, on se demande comment ils tiennent sur cette petite scène. Ils ont des morceaux qui envoient du lourd, d’autres qui sont un peu plus mous (ou mainstream ?), mais la qualité est là.
Bonne découverte même si ce n’est pas ce que j’écouterai forcément régulièrement, mais bien agréable en live.

En bref une bonne petite soirée sympathique, de bons groupes en général, une température qui fait que l’on peut squatter à l’extérieur (heureusement vu l’affluence).

Pas de découverte transcendante, pas de groupe pour lequel j’aurai fait un long déplacement mais une soirée de qualité tout de même, une réussite à réitérer. Merci Glad & Glad Stone Fest 🙂