Rammstein + Deathstars, Bercy (Paris), les 6 et 7 Mars 2012

Rammstein de retour sur la capitale, cela ne se rate pas.
L’affiche propose les très bons Deathstars en première partie, alléchant. A tel point que les billets se sont arrachés en quelques jours (voire quelques heures ?), sur toutes les dates de la tournée.
Un des rares groupes de rock (au sens général du terme) à réussir cette performance à ce jour.
Ils n’ont même pas de vraie actualité car le dernier album date de 2009 et en décembre dernier, ils ont juste sorti un best-of. Cette tournée est la promotion Best-Of du groupe (est-ce une actualité brulante ou bien juste un fait « normal » ?)
Autant dire que l’on va en avoir pour son argent, on s’en doute bien.

De plus, on apprend quelques heures avant les concerts, que Rammstein a décidé d’enregistrer un nouveau DVD live avec ces deux shows parisiens. Bonheur.

Report du 6 Mars 2012

Des gens ont attendu des heures devant la salle, si on en atteste les couvertures de survie à quelques mètres des portes d’entrée. Soit. Cela me surprendra toujours.
La salle est coupée en deux par un espace de sécurité. Toujours chiant de voir ça à Bercy, mais fort heureusement, ils vont supprimer cette barrière entre les deux groupes, me permettant de me rapprocher considérablement de la scène, je ne serai qu’à quelques mètres, idéalement entre la scène et la petite scène centrale de la fin du show.

Bon pour cette première date, avant les reports, je vais parler des points négatifs qui me saoulent lors de ce genre de « gros » concert !
Tout d’abord, comme tout le monde, les files d’attentes interminables. Je suis arrivé une heure après le début de l’ouverture des portes annoncée, et j’ai mis 25 minutes à entrer. Trop long.
Les gens m’ont pour la plupart assez saoulé. Entre ceux qui font leur seul concert de l’année et se croient tout permis, ceux qui parlent de choses dont ils ne connaissent rien mais font comme s’ils étaient experts. Ceux qui ont entendu parler du groupe et se demandent encore ce qu’ils font là… Le nombre de conneries à la seconde que l’on peut entendre … impressionnant.
Ceux qui passent la moitié du concert avec leur appareil photo/téléphone. Dommage. Surtout lorsque l’on sait que le show est filmé. Il suffit d’attendre quelques mois pour avoir une vidéo d’excellente qualité. (je ne parle pas de ceux voulant garder un souvenir d’une minute).
Sur la date du 06 : la OLA. Mais merde, on ne va pas voir un match de foot. Gueulez, scandez le nom du groupe etc … mais ne faites pas la ola. C’est assez désopilant. A contrario c’était assez calme lors du 07.
Il y a beaucoup de monde qui cassait les couilles à ne cesser de se faufiler dans la foule. Même lorsqu’elle est compacte, en plus avec une bière à la main.
Bref on peut en citer des dizaines de points négatifs.
Vive les « petits » concerts, on est beaucoup plus peinards. (je suis déjà un vieux con, je l’assume)

Bon maintenant, place au vrai report.

Deathstars

(www.deathstars.net)

20H pile, Deathstars arrive sur scène. 37 minutes de show. Un son correct mais qui résonne dans cette grande salle. Pas étonnant.
Ils font ce qu’ils peuvent, mais j’avoue que j’ai du mal avec les lives de ce groupe. J’adore sur album, mais cela ne décolle pas sur scène. J’imagine même ceux qui ne connaissent pas, qui doivent trouver ce groupe un peu ridicule.
J’aimerais d’ailleurs connaitre la proportion du public ne connaissant pas du tout le groupe, ou n’ayant même jamais écouté un seul album en entier!
Bref, déçu alors même que j’étais content d’apprendre qu’ils avaient l’honneur d’ouvrir pour Rammstein sur les dates européennes.

Rammstein

(www.rammstein.de)

Que dire sur ce concert ?
Eh bien c’était le concert que j’attendais après les semi-déceptions des 4 dates que j’ai pu faire en 2009 sur la tournée LIFAD.
Là, la setlist était un peu celle que j’espérais. Bien sur tout le monde pourra reprocher qu’il manque toujours des morceaux, mais vraiment on a un super best-of.
Au niveau du show, c’est le top absolu.
Ultra travaillé, tout est au poil.
Pyrotechnie sur chacun des morceaux, les classiques sont toujours présents (lances-flammes au visage Feuer Frei, marmitte Mein Teil, fusée Aller-retour, bateau avec le Flake dedans…) , certains de retour pour le plaisir de tous les fans (notamment la bite-ejaculation abondante Bück Dich). Et surtout beaucoup de nouveautés.
On en prend plein les yeux, et ce n’est jamais trop. C’est merveilleux. Même les lumières de la salle sont super travaillées, du coup on a une excellente ambiance, un vrai bonheur.
La mise en scène est terrible également, pour ne pas changer. Arrivée des 6 protagonistes au milieu de la foule dans les gradins, ils rejoignent la mini scène centrale. Un pont métallique énormissime descend du ciel pour se poser au dessus de la foule tel un vaisseau spatial, les musiciens l’empruntent pour rejoindre la scène principale et commencer le show. Enorme. Comment faire une meilleur entrée de scène ? Rammstein arrivera toujours à surprendre à ce niveau là.
Les décors de scène sont là aussi magnifique. Soit le côté « ruche », soit le côté industriel, voire même comme à la grande époque du Live aux Berlin avec les pales géantes tournantes.
Bref, le concert dure 2H10, de bonheur, d’exaltation. Les musiciens vont même prendre le luxe de faire comme Metallica, aller jouer sur une mini scène centrale pour faire plaisir aux fans. Là encore la mise en scène sado-maso est terriblement efficace.
On ne peut rien reprocher au groupe. Bien entendu musicalement ils assurent comme d’habitude. Ni plus ni moins du bon Rammstein.
Le son est très bon, le son de guitare assez brut, et tout le reste est parfait. Flake et son clavier à 95% en playback pour ne pas changer.
Tout le monde ressort de là le sourire aux lèvres, les yeux plein de flammes, la tête plein de souvenirs impérissables, car oui pour les plus jeunes cela a certainement été LE concert de Rammstein, pour les plus vieux, ils ont été ravis de retrouver un Rammstein au top.

Report du 7 Mars 2012

Beaucoup de vendeurs/acheteurs de place devant la salle. Je ne comprends pas tout ce qu’il se passe. Ca ne se vend pas cher, mais il y a des « dealeurs » qui cherchent à acheter, bref un beau bordel.
Je rentre assez tardivement dans la salle, évitant toute file d’attente, un vrai bonheur.

Deathstars

(www.deathstars.net)

Je ne vois que quelques bribes du concert, déçu de la veille, même impression en ce jour.
Les tubes (nombreux) tombent à plat en live. Vraiment un groupe à écouter sur album et je crois que dorénavant j’en resterai là.
C’est étrange, j’avais beaucoup accroché en festival (Summer Breeze 2009), je m’étais ennuyé en moyenne salle (Loco’09).
Bref, j’ai vu UN super concert d’eux il y a quelques années, ce sera tout (et c’est déjà pas mal finalement).

Rammstein

(www.rammstein.de)

Je me place de l’autre côté et un peu plus en retrait par rapport à la veille.
Le show est identique, bien évidemment.
Pas de grande différence. Un gros kiff, c’est sur. Mais avec la découverte en moins. Donc oui la 1ere date est magique, la seconde est juste excellente.
Un plaisir de revoir le groupe pour la seconde soirée. Même si c’est toujours un peu intense de rester debout 2H10 au milieu d’une foule ne cessant de bouger etc… ce n’est plus de mon age (lol).
En tous cas, un de mes rèves est fait (revoir Rammstein au top), il m’en reste deux :
– Voir Rammstein à Berlin
– Un show basé sur l’intégralité des deux premiers albums. Eventuellement sans pyrotechnie. Dans une petite salle (1000-1500 personnes max).
Pourquoi pas les deux en même temps ?

SETLIST

(attrapée sur le net, ça a l’air bon)

01. Intro
02. Sonne
03. Wollt Ihr das Bett in Flammen Sehen?
04. Keine Lust
05. Sehnsucht
06. Asche Zu Asche
07. Feuer Frei!
08. Mutter
09. Mein Teil
10. Du Riechst So Gut
11. Links 2-3-4
12. Du Hast
13. Haifisch
14. Bück Dich Intro (live version 2012) (Petite Scène)
15. Bück Dich (Petite Scène)
16. Mann Gegen Mann (Petite Scène)
17. Ohne Dich (Petite Scène)
——————-
18. Mein Herz Brennt
19. Amerika
20. Ich Will
——————
21. Engel
22. Pussy
——————
23. Frühling In Paris