The Young Gods + Evelinn Trouble @ Maroquinerie (Paris), le 07 Décembre 2010

Evelinn Trouble

(http://www.myspace.com/evelinntrouble)

Sympathique première partie. Une fille, seule derrière un sampleur. De bons sons électro sur une magnifique voix. En fait son nom me disait quelque chose … eh oui, elle a fait pas mal de dates en compagnie de Sophie Hunger il y a quelques temps !
Le set passe bien, le public est apparemment ravi, c’est normal vu le talent de la demoiselle ! (elle prend de temps en temps une basse, joue avec ses effets et samples .. bref .. une touche à tout !)
Je ne pensais pas avoir une telle surprise en 1ere partie ce soir ! Cool !

The Young Gods

(www.myspace.com/theyounggods)

Après la déception du Hellfest (set coupé au bout de quelques morceaux suite à une panne générale de courant dans la tente), j’attendais de voir un concert comme il faut du groupe ! !
D’autant que le nouvel album « Everybody Knows » est excellent ! Un retour aux expérimentations, un peu à la manière de « Only Heaven » même si celui-ci ne sera jamais égalé !

Bref ce soir sera un show assez spécial en fait. Les 45 premières minutes sont consacrées au nouvel album avec 2 ou 3 morceaux issus de leur discographie, et ensuite on aura droit à quelques morceaux bien plus énergiques.
Les rappels seront nombreux et variés, entre morceaux plus « space » et classiques du groupe, je trouve que les Young Gods ont parfaitement maitrisé leur set ce soir. Réussissant à mixer les différentes ambiances, à faire monter la sauce quand il le faut, à exposer leur folie musicale et sampleurs en tous genre ..

Al Comet (le sampleur) est dans un bon jour, souriant à tout va, il a vraiment l’air de s’amuser ce soir (cocasse sa dégaine de petit vieux quand il met ses lunettes !). Et quand on le regarde balancer ses sons, on voit qu’il les vit réellement. Je comprends de mieux en mieux mon amour pour les samples en tous genres, depuis que j’écoute les Young Gods (plus de 15 ans déjà), j’ai plongé dans cet univers sonore riche et foisonnant !
C’est tout simplement hallucinant quand on prête une oreille attentionnée !

En bref, un excellent concert de 1H25, dans une salle assez pleine, quelle bonne surprise, avec un public toujours aussi divers (que ce soit dans le style ou l’age des badauds).
Encore une fois, les Young Gods ont tué tout le monde en live, et je n’en attendais pas moins ! !

Alors bien sur, il y aura toujours des morceaux qui manquent à l’appel, quand on connait le nombre de « hits » que ce groupe a pu composer ! (mais quand même .. Kissing the Sun absent … cela me reste un peu en travers de la gorge, quoiqu’on en dise !)