Dimmu Borgir + Enslaved + Sahg @ Bataclan (Paris), le 22 Septembre 2010

Une bien belle soirée que celle-ci, trois magnifiques groupes au Bataclan, une bonne salle avec un son généralement assez bon.
Je me suis décidé une semaine avant, après l’annonce de Sahg en toute première partie, seul groupe que je n’avais jamais vu (les autres, plusieurs fois chacun !). Et j’ai bien aimé le single du nouvel album de Dimmu Borgir, donc quelques arguments qui m’ont laissé tenter l’aventure.

Sahg

(www.myspace.com/sahg)

Jouent dans une salle assez vide. Il faut dire que les tickets disent 19H30, le groupe a démarré à 19H (public entré environ 20 minutes avant!).
Un son très bon, des morceaux du tout nouvel albums (III), et un public qui réagit assez bien, pourtant musicalement on est loin des deux groupes suivants.
Une confirmation du talent de ce groupe, en trente minutes environ ! A suivre et revoir ! !

Enslaved

(http://www.myspace.com/enslaved)

Je les vois donc de nouveau cette année après l’épisode du Roadburn, où on a bouffé du Enslaved à toutes les sauces (Enslaved, puis Enslaved+Shining, puis tous les projets parallèles … ).
Cela fait assez plaisir de voir le groupe dans cette salle. Le public est beaucoup plus nombreux, et le groupe nous gratifiera en avant première de morceaux du nouvel album qui sortira dans quelques jours (à priori très bon si l’album est du même acabit).
45 minutes pour confirmer le statut de ce groupe, même s’ils en sont réduit à jouer devant le matos caché de Dimmu Borgir, impression étrange pour un groupe de cette stature.
Bon concert, la salle commence à bien chauffer.

Dimmu Borgir

(http://www.myspace.com/dimmuborgir)

Jouera dans une salle très remplie (seuls les gradins sont vides car fermés au public). L’ambiance est très chaude, on doit avoisinner les 30° !
Le groupe commence d’emblée avec un morceau d’Enthrone Darkness Triomphant (le suivant sera à la fin du show). Quelques autres morceaux, puis vient un moment où on peut apprécier 5 morceaux d’affilée de l’album qui sort dans quelques jours.
Ces morceaux augurent vraiment d’un excellent album. Une orchestration qui a été encore plus poussée en avant et bien travaillée. On aura droit au morceau dont le clip est sorti depuis quelques temps (Gateways), la voix de la fille étant samplée, forcément.
1H20 de concert environ, un son globalement assez bon, un batteur qui n’en fait pas trop (ce qui n’était pas le cas de Nicolas Barker à l’époque), il ne manque que Vortex, son charisme et surtout sa voix claire. D’ailleurs, sur les deux morceaux où il aurait du chanter, ce sont des samples de choeurs qui ont remplacé son intervention. Cela peut surprendre mais c’est finalement assez bien fait et ne choque pas tant que ça !
Shagrath a repris du poil de la bête. Lors du dernier concert parisien il y a 3 ans, je le trouvais bien statique et ayant pris pas mal de poids, alors que là on le revoit normal, et même harranguant assez fréquemment la foule etc…
Le backdrop était bien trop grand pour le Bataclan, cela doit etre une backdrop pour d’énormes salles ou festival, assez marrant à voir.
En tous cas, le meilleur concert de leur part qui m’ait été donné de voir. A chaque fois j’étais déçu par le côté froid qui ne rendait même pas justice à la musique du groupe. Certes ce n’était pas la meilleur setlist, mais j’ai été très agréablement surpris par cette prestation !

Une soirée bien sympathique, pas de déception, mais une chaleur moite assez impressionnante.