Summer Breeze Open Air Festival @ Dinkelsbühl (Allemagne), du 14 au 16 Aout 2008

Cette 12eme édition du Summer Breeze Open Air, se déroule en Allemagne, dans le début de la région de la Bavière, non loin de Stuttgart et Nuremberg. En arrivant, une très longue file de voiture se profile devant nous, mais le GPS arrive à nous trouver un chemin à travers la campagne et nous amène à bonne destination sans trop de problème… alors que les voitures déjà dans la file doivent prendre leur mal en patience des heures durant !

Le site du festival est relativement grand, avec 2 scènes côte-à-côte, la MAIN STAGE , qui est la plus grande scène, et juste à côté la PAIN STAGE, un peu plus petite mais qui ne fait pas pâle figure non plus !! Les deux scènes alternent les groupes au fur et à mesure de la journée de 11H à 1H du matin en général.
La Party-Stage (ou Party-tent), à l’écart, est exactement la même tente que celle du Hellfest, même si j’ai passé une grande partie du festival à me poser la question. Dur de superposer la taille de deux tentes à 2 mois d’intervalles en n’ayant pas les mêmes repères, proportions ..
Les concerts de la tente se chevauchent avec la programmation des deux scènes, mais on peut, en 3 ou 4 minutes circuler d’un endroit à l’autre sans qu’il n’y ait de problème de circulation.
Le site est vraiment bien pensé. Le Metal Market (marchands en tous genres pour tout ce qui concerne le monde du Métal), se situe sur le chemin, à la moitié du site.

Voici donc le report de ce que j’ai pu voir, et de ce dont je me rappelle de ces quelques jours :

Mercredi 13 Aout 

ro-mercredi

Le site du festival est encore relativement vide, très propre, seule la tente est disponible en cette soirée, l’espace est donc assez réduit, mais au final il n’y aura pas la foule des jours suivants, et surtout c’est une excellente ambiance qui règne en cette soirée, le ciel étant bleu , la température fraiche mais agréable..

Je vois donc THE ROTTED (PARTY-TENT), très intéressant, mélange de hardcore-death très bien foutu qui donne la patate d’entrée de jeu !! Ne connaissant pas le groupe, c’est une bonne découverte …

Ensuite les discussions Franco-Allemand-Anglais avec les autochtones font que je vois BORN FROM PAIN (PARTY-TENT) de loin, mais c’est toujours aussi efficace sur scène.


Pour terminer la soirée, concert de FLESHCRAWL (PARTY-TENT), encore un groupe que je ne connaissais pas jusque là. Pas de surprise, je ne développerai pas plus, sympa .. mais les souvenirs s’évadent vite !

Les vapeurs d’alcool venant de la consommation et la découverte des différents alcool du site du fest feront que les souvenirs des groupes seront assez vagues (surtout quand je ne connais pas super bien les groupes à la base !)
Niveau alcool : la bière n’est pas chère, blonde ou blanche (3€ 40cl), le Jack-Coca est cher (3€ pour 2mm de jack !!) , ensuite toutes sortes de cocktails ou spécialités locales sont assez … euh .. inintéressantes et à prix assez certain !
La première soirée de concerts se termine tout de même à 2H !!

Jeudi 14 Aout 

ro-jeudi

On arrive sur le fest pour voir les derniers morceaux de SALTATIO MORTIS (MAIN STAGE), groupe assez réputé en Allemagne, car pratiquant une sorte de In Extremo’Metal. Ils ont déjà quelques albums à leur actif, et il est vrai que c’est assez intéressant à voir sur scène, le public répondant présent.

Prochain groupe de la journée : SOILWORK (MAIN STAGE): set intéressant, mais ne connaissant pas le dernier album, les longueurs se feront sentir, meme si le groupe est en forme et assure ses morceaux comme il se doit.

Direction NEGURA BUNGET (PARTY-TENT) qui offre là un excellent concert, ambiance très particulière pour ce ‘Black Pagan Metal’ qui aura un rendu parfait sur cette scène ! Connaissant bien l’album, j’étais assez méfiant, me demandant si le rendu allait être à la hauteur, et au final je pense que c’est certainement mieux en live que sur cd. Cependant sur le tout dernier morceau, le batteur abuse de sa grosse caisse et est en complet décallage avec le morceau, ce qui au final tuera une partie du morceau. Dommage, jusque là c’était parfait, les musiciens très bons, l’ambiance également.

ARCH ENEMY (MAIN STAGE): Comme d’habitude avec ce groupe, pas de surprise : un excellent concert, un très bon moment, des musiciens en forme, un show carré, une setlist en forme de best-of .. Une Angela toujours aussi charmante, un Michael Ammott dantesque. Un bon son général !! Bref un vrai groupe de festival, car ils ne déçoivent pas !!

Ensuite il fallait choisir entre 2 excellents groupes (eh oui le chevauchement des scènes .. ) : Behemoth ou AHAB.
Ayant vu Behemoth quelques fois, je me dirige vers la tente (sur le son lointain du groupe qui joue déjà … ca dépote à tout va!), où entre sur scène AHAB (PARTY-TENT).
Magnifique groupe de Funeral Doom, et je pèse mes mots. Ils nous interprèteront 3 morceaux en une demi heure, avec un inédit du prochain album au milieu.
Que dire de ce moment ? Magique. Une entrée dans les abysses, un voyage planant, lourd, oppressant, magistral !!
L’interprétation est sans faille, le public pas ultra nombreux mais acquis d’emblée à leur cause !
En bref un des meilleurs concerts du festival, j’espère qu’ils passeront bientot en France ou idéalement au Roadburn ? , pour un show bien plus long !!!

Enchainement avec quelques morceaux de PARADISE LOST (MAIN STAGE), efficace sur scène, mais le fait de les voir un peu trop souvent me lasse un peu .. et surtout c’était le moment d’aller manger un morceau, les groupes enchainant les uns après les autres ce n’est pas toujours évident !

Du coup je vois également de loin DIABLO SWING ORCHESTRA, groupe assez étrange, avec une chanteuse. Je me rend compte bien longtemps après (en écrivant ces lignes) que je connaissais le groupe via myspace depuis pas mal de temps .. Il va falloir que je me penche d’un peu plus près sur ce groupe.

Vient PRIMORDIAL (PAIN STAGE), avec son style bien particulier, et son frontman poseur, qui met assez bien en scène sa musique, ça vit, c’est dynamique, intense, de grandes émotions. Une bonne partie du set étant consacré au dernier album (le seul que je connaisse pour l’instant), je suis assez ravi de l’interprétation des morceaux !
Cependant le batteur a du mal, et effectivement au bout d’un moment le chanteur nous demande de l’excuser car ils étaient à deux doigts d’annuler le show, le batteur étant malade .. mais il a préféré essayer d’assurer le show. Assurer: non, mais le show était là et finalement cela n’a pas trop gaché le concert !
Merci pour le courage et le respect des musiciens envers leurs fans !

La transition avec HELLOWEEN (MAIN STAGE) n’est pas idéale, mais on s’y fait! Un bon set, mais après le très bon concert parisien du mois janvier, pas évident de faire mieux. Un show identique à celui du Hellfest, avec un Andy qui n’était pas au top de sa voix en cette soirée. Mais bon Helloween en Allemagne reste un groupe très suivi et prisé !! Le Heavy a de nombreux fans, le show leur est dédié. Un décor très joli, des lights omniprésentes, et l’apparition d’énormes citrouilles sur la scène pour clore le show ! Un public nombreux et enjoué pour ce qui est la tête d’affiche de la soirée même si ce n’est pas le dernier groupe à jouer.

Après une pause, vient les excellents CULT OF LUNA (PARTY-TENT), qui n’égaleront jamais le show du ROADBURN’08, mais qui donnera un concert assez jouissif tout de même, comme au Hellfest également (décidemment certains groupes font la tournée des fests). 45 minutes de voyage avec quelques extraits de leur tout récent opus.
Le premier morceau a été chanté par le guitariste. Le chanteur ‘officiel’ n’est pas toujours présent sur scène, c’est assez étrange, surtout qu’il a un certain charisme, et que musicalement cela a plus de puissance lorsqu’il est sur scène.
Un bon concert tout de même, de bonnes lumières, pour un concert assez atypique pour ce festival.

Une cloture de ‘première’ journée officielle avec DESPISED ICON (PARTY-TENT), un deathcore ravageur assez violent, comme en témoigne parfois la fosse. Une découverte pour moi. Très agréablement surpris, pas de temps mort, pas de baillement jusque la fin alors que cela se termine à 3H !!

« 1 de 2 »

Vendredi 15 Aout 

ro-vendredi

On arrive assez tard sur le site du festival (on a voulu profiter du centre ville et des ses restaurants), et on arrive pile-poil pour un des groupes que j’attendais le plus sur ce festival : MEGAHERZ (PAIN STAGE), groupe allemand qu’on ne verra jamais en France, qui a 6 albums et 11 ans à son actif.. pratiquant une sorte de métal industriel, parfait croisement entre Oomph! et Rammstein. Evidemment cela a un certain succès en Teutonie, mais pas chez nous.
Je suis au final assez déçu de ce concert, parce qu’ils ont interprété 80% de leurs morceaux du tout frais dernier album que je ne me suis pas encore procuré. Je pensais avoir droit à un bestof du groupe et ce ne fut pas le cas, le chanteur expliquant qu’avec le laps de temps qui leur était imparti, ils préfèrent axer la setlist sur le dernier album, mais si on veut voir un concert avec plein de vieux morceaux, il faut les voir en tournée !! Oui facile à dire, mais venez en France les gars !!!
Ceci dit le groupe sur scène se sent comme chez lui, le chanteur a un style bien particulier, une voix bien en place. Le tout est efficace, ce n’est pas ultra technique mais ce n’est pas ce que recherche ce genre de groupe !!

KORPIKLAANI (MAIN STAGE): ce groupe a un succès fou en Allemagne, comme le sont tous les groupes teintés de folk, pagan, celte, esprit viking et j’en passe. C’est un style et un état d’esprit très à la mode et qui grandit exponentiellement !!
Donc le public sera nombreux pour accueillir ces finlandais. Bon concert.. mais j’avoue que je ne tiens que quelques morceaux, mon intérêt retombe assez rapidement …

Je fais un tour sur 2 morceaux de ENEMY OF THE SUN (PARTY-TENT), dont j’adore l’album sorti il y a quelques mois. Nouveau groupe de Waldemar Sorychta,celui-ci change de look avec ses cheveux courts (!!). L’interprétation sera très bonne ! Le chanteur ne lésine pas et donne de sa voix lors des hurlements… La bassiste est celle ayant joué une courte période avec PAIN en live (notamment sur le DVD live).

Je suis obligé de quitter la tente pour rejoindre la petite scène, et je me prépare donc pour la déferlante PRO PAIN (PAIN STAGE) et son hardcore métal New Yorkais, qui feront une nouvelle fois un excellent concert, alors que la pluie commence à tomber sur le festival !!
Qu’importe, le groupe assène ses hits, et ils sont nombreux !!
Leur 11eme album sort dans quelques jours, leurs 15 ans d’existence ont été fétés l’année dernière, donc ce ne sont pas des débutants dans l’art de marteler les fans avec leur hardcore.
Etant un grand fan du groupe, c’est un grand moment !! Meme si j’avais plus apprécié leur prestation dans une salle l’année dernière (Locomotive, Paris).

AS I LAY DYING (MAIN STAGE), sera une découverte pour moi, ne connaissant le groupe que de nom… et ce sera donc une bonne surprise, le groupe étant à l’aise en live, le public assez nombreux également !! Un moment réjouissant, qu’il est toujours difficile de commenter lorsque l’on ne connait pas plus que ca un groupe !

SIX FEET UNDER (MAIN STAGE), et son death au tempo lourd, son chanteur aux dreadlocks de 2 mètres, sa voix gutturale mélangée à sa voix criarde, sont autant d’éléménts significatifs du groupe. Le set sera assez uniforme, bon mais pas transcendant. Je m’attendais à un peu plus de folie lors de leurs concerts. Un peu déçu finalement. Du coup je ne retiendrai pas grand chose .. à revoir dans de meilleurs conditions (petite salle ;))

KATAKLYSM (PAIN STAGE) ..je ne vois que quelques morceaux … et n’ai pas de souvenir particulier.

SUBWAY TO SALLY (MAIN STAGE): Qui des français présents connaissait ce groupe ?? Pas grand monde, car c’est typiquement le genre de groupe qui cartonne en Allemagne, et dont les échos ne passent jamais notre frontière. Premier album en 1994, et plus de 10 albums plus tard, seuls les Allemands semblent pouvoir apprécier ce groupe. Et ils ne le font pas à moitié. Le chant en allemand est encore une fois une force dans ce groupe, collée à cette musique métal-médiéval.
Je connais bien les derniers albums du groupe, et l’interprétation live est vraiment bonne !! J’attendais vivement de voir ce groupe sur scène, et la pyrotechnie utilisée rend le show encore plus agréable, même si à ce niveau là, rien n’est comparable à Rammstein certes.
La tête d’affiche de cette grande scène sur cette journée, avec un public très nombreux et dévoué au groupe !! Un grand moment, dommage pour les non-curieux qui ont raté un des meilleurs concerts du festival !!

S’en suit, ASP (PAIN STAGE), que je ne connaissais pas du tout et que l’on m’a conseillé d’aller voir. Une sorte d’electro-métal tout à fait convaincant. Un groupe que je vais m’empresser d’aller découvrir sur cd !! Le public était encore relativement présent pour assister à ce show ..

Je verrai la fin d’HOLLENTHON (PARTY-TENT), qui peut être considéré comme la version Death de Thérion (pour situer le style).
Cependant en live, le problème est que ce ne sont que des bandes qui passent pour le côté symphonique, et cela n’est pas vraiment convaincant. Dommage car le groupe n’est pas exempt d’excellents morceaux !!

THE VISION BLEAK (PARTY-TENT), groupe de Dark-Gothique-Metal, se contentant de venir sur scène maquillé, et qui a malheureusement quitté ses habits particuliers qui faisaient toute la particularité de leurs shows.
Le concert sera quand même très bon, avec pas mal de morceaux des deux derniers albums.
Un bon concert … un peu tard certes (se terminant à 2H !)

JESUS ON EXTASY (PARTY-TENT) et sa horde de poseurs typique du Rock Industriel teinté de gothique débarque sur scène. Ne connaissant pas le groupe sur album, je ne pourrai pas vraiment juger de la qualité du groupe. Cela n’avait pas l’air mauvais … mais vu l’heure, les souvenirs ont été relativement dissipés. Je retiendrai la guitariste qui est celle qui jouait dans PAIN en live (celui du DVD , eh oui encore), et qui a de magnifiques dreadlocks colorés 🙂

Samedi 16 Aout

ro-samedi

Arrivée assez tardive encore une fois pour assister directement au concert de KEEP OF KALESSIN, qui aura un son assez mauvais. La puissance du groupe n’est pas magnifiée via ce live, et c’est bien dommage quand on connait les deux derniers opus du groupe (notamment l’avant dernier, Armada, magnifique).
Un tel groupe en pleine journée est assez étrange à voir .. il manque une certaine ambiance.

DISMEMBER (MAIN STAGE), attendus par les fans, mais un show sans réelle consistance. Ne connaissant pas vraiment le groupe, cela ne me donne pas spécialement l’envie de rester .. Une écoute de loin en faisant les stands de merchandising !

NEAERA (PAIN STAGE), on m’a conseille d’aller voir et ce fut bien bon, une rage omniprésente, des rythmiques assassines, un wall of death démentiel (cf la vidéo :)). Le public ne cesse de pogoter tout le concert durant, ces allemands sont souvent comparés à Heaven Shall Burn, une petite dose de finesse aliée à un bulldozer écrasant tout sur son passage !

HACRIDE (PARTY-TENT), voici nos petits frenchies, qui vont jouer devant une tente assez peu remplie, et pourtant ce fut un excellent concert. Certes je suis assez fan du groupe, ce doit probablement être la première fois que je les vois en connaissant bien leurs 2 albums, et à vrai dire la puissance et la rage, ainsi que les passages plus aériens passent très bien le live !! Une demi heure de folie, tout simplement, un grand merci au groupe d’assurer ainsi alors que la foule est bien dispersée dans la tente.

H-BLOCKX (MAIN STAGE), groupe des années 90, je ne savais même pas qu’ils officiaient encore à l’heure actuelle ! Sympathique, un petit moment frais dans cette programmation de festival. Cependant ne connaissant qu’un seul ou deux vieux albums … je n’aurai pas de morceau représenté (ou ne m’en rappelant plus assez !!). Cependant le groupe a toujours mieux marché en Allemagne qu’en France, donc le public est relativement présent et respectueux !! Moment agréable.

MISANTHROPE (PARTY-TENT), de nouveau des frenchies sous la tente, et ils vont assurer un excellent set, bien trop court, avec quelques morceaux tirés du dernier opus IrréméDIABLE ! Une prestation énergique, des musiciens en forme, un bassiste avec une boule poilue lumineuse (effet garanti :)). J’ai toujours eu un peu de mal avec le groupe en live, alors que j’aime beaucoup leurs albums, mais là c’était vraiment un concert intéressant, cependant encore une fois devant une foule très dispersée, remplie de 80% de français !!

HEAVEN SHALL BURN (MAIN STAGE), les maitres des lieux, ces teutons vont déchirer littéralement l’audience. L’énergie du groupe est assez impressionnante, et surtout communicative !! Encore de beaux Wall of Death !! Le groupe est habitué aux festivals, mais également aux petites salles, et c’est toujours un bonheur de les voir en live !! Jamais décevant ! Ne connaissant bien qu’un seul album jusque là, je vais m’empresser de compléter leur discographie, car lorsque l’on connait les morceaux, cela gagne terriblement en efficacité et en puissance !

MUSTASCH (PARTY-TENT), je ne connaissais pas, et j’ai commencé à les voir de l’extérieur en mangeant un morceau et sirotant une petite cervoise, et bien vite je me suis retrouvé à l’intérieur pour apprécier pleinement ce groupe qui m’a agréablement surpris. Un mélange de stoner aux riffs ravageur et d’un côté heavy. Je ne suis pas fan de toutes les ‘composantes’ des morceaux, cependant il faut bien avouer qu’ils ont vraiment assuré !!
A découvrir !!

CRADLE OF FILTH (MAIN STAGE), est généralement assez risible sur scène, mais pour une fois j’ai à peu près apprécié le concert. Certes un autre groupe aurait eu la même prestation je n’aurai pas été aussi clément, mais concernant COF il faut toujours relativiser, et pour une fois ce n’était pas mauvais. Quelques ambiances bien retranscrites, Dany qui assure quelques parties de voix … pas de décor ou d’éléments grandiloquents sur scène (rare) … une setlist regroupant les principaux hits bien évidemment. Par contre carton rouge pour la vocaliste, qui est chante toujours aussi faux sur scène. La dernière fois, je l’excusais pensant qu’elle avait un problème de retour sonore, mais au final c’était la même chose à ce concert ! Pas acceptable du tout !! Je préfère des samples à une vocaliste qui casse les morceaux !!!
Une prestation relativement agréable, je n’en attendais pas tant de ce groupe !!

ANATHEMA (PAIN STAGE) a l’occasion de terminer ce festival, et ce ne sera pas un déluge sonore ou de violence, mais plutôt une cloture en douceur, avec leurs morceaux mélancoliques, magnifiques .. Quelques passages bien planants, des musiciens non dénués d’humour, un voyage rock atmosphérique qui fait du bien, qui apaise. A noter la présence surprenante d’un boucher qui fera un peu le spectacle sur la fin avec le chanteur/guitariste (le boucher venait d’un autre groupe .. ).

Une belle fin de festival pour ceux qui ont choisi ce groupe, car en même temps officiait DARK FORTRESS qui assénait violemment son Black ravageur et de qualité. Venant à peine de découvrir le groupe (dans la matinée), j’ai préféré me laisser le temps avant de les voir, cependant les 3 dernieres minutes que j’ai pu voir étaient assez intenses !

 

Au final pour terminer ce report, quelques points globaux à ajouter sur le festival :

Bravo à la securité, qui a été exemplaire tout le festival durant. Ils aidaient les slammeurs à sortir de la foule, sans les brutaliser, en les respectant et ne rechignant jamais à devoir le faire !! Ils respectaient également les photographes (j’en étais), qui pouvaient parfois involontairement géner leurs travail, car étant dans le même espace qu’eux, entre le groupe et la foule ! Un grand bravo à ces hommes-oranges !

L’organisation a également été très bonne, car il n’y a pas eu d’annulation, pas de décalage particulier. Bref un bonheur, pas de question à se poser, on se laisser porter par le festival .. et on se laisse vivre, c’est ca une bonne organisation !!

La ville de Dinkelsbühl est une ville médiévale très charmante. Voyez quelques photos un peu plus bas … toutes les maisons sont de couleur différentes les unes aux autres, c’est assez touristique, mais cela ne gache pas l’ambiance générale ! De bons moments à passer dans cette ville !! Ne pas hésiter à prendre une journée supplémentaire l’année prochaine pour mieux apprécier le coin !

J’ai également apprécié le grand mélange de styles différents du fest ! Il y en avait vraiment pour tout le monde, et le fait de privilégier de plus ‘petits’ groupes aux têtes d’affiches est assez porteur. En Allemagne, le public est plus à même d’être fidèle pour ce genre de festival, alors qu’en France, en général on attend quand même l’annonce de grosses têtes d’affiches !!

Voila donc en résumé ce qu’était ce festival !! 700 km de Paris … une trotte, mais aucun regret !! Il y a encore plein de choses à dire, comme les séances de dédicaces qui étaient toujours agrémentées de files d’attente plus ou moins impressionnantes, la communication/pub Jägermeister où la plupart des gens finiront avec quelque chose en orange sur eux (de loin, la vision de la foule et toutes ces taches orange est assez surprenante), la nourriture qui était relativement variée à prix corrects, la bière bien meilleure que sur le Hellfest par exemple … etc etc ..