Cradle Of Filth @ la Machine du Moulin Rouge (Paris), le 25 Avril 2019

Tournée spéciale où l’album Cruelty and the Beast est joué en intégral, dans l’ordre.
J’arrive quelques minutes à peine avant le début du concert, et la salle est très correctement pleine. Je ne pense pas qu’il y ait sold-out mais ça devait se jouer à pas grand chose.
Le décor de scène est installé : un grand backdrop qui peine à afficher le nom du groupe en entier (le backdrop doit plutôt servir pour les grandes salles, festivals)?
Le pied de micro de Dani est plutôt stylé. Encore un pied de micro fait par Giger ? je ne pense pas mais ça en a tout l’air.
Le groupe arrive, et j’avoue ne pas connaitre la vraie composition et les membres du groupe donc du mal à dire grand chose là-dessus.
En tous cas Dani est fidèle à lui-même, la fille aux claviers sera la chanteuse. C’est appréciable de ne pas avoir les choeurs mais plutôt une vraie chanteuse en live (même si parfois ça me rappelle un peu le vieux Septic Flesh). Même chose, ce ne seront pas des samples de voix féminines mais bien elle qui fera les « Hear me now, All crimes should be treasured, If they bring thee pleasure somehow ».
Dani sera en voix, je n’ai rien à lui reprocher de tout le concert. Il a fait du bon boulot du début à la fin.
Par contre au niveau du son, c’était très moyen. Les guitares sous mixées, la double grosse caisse pas géniale (bon c’est pire sur l’album ok ..). En fait toute la partie intéressante de la batterie est faite par la caisse claire.
Quelques approximations aussi, ce n’était pas parfait à tous niveaux, malheureusement, car l’album le mérite.
Mais globalement ça restait quand même très bien, certainement meilleur qu’à l’époque (pas vu avant les années 2000). Mais … on sent un groupe qui tente de revenir sur sa gloire passée, et ça me gène un peu.
Hormis cela, oui l’album est magnifique, c’est assez bien passé en live, mais il manquait une magie.
4 rappels, dont un de Dusk (prochaine tournée en entier?) et un de Midian et deux du nouvel album.
Belle ambiance dans la foule en général.
Sinon le guitare qui s’envole en tournoyant sur lui-même ça m’a particulièrement fait rire/saoulé.
Et voila, bonne soirée, 1H20 de concert. Un plaisir. Pas magique mais tout de même très cool.