Planet Of Zeus + Abrahma + Red Sun Acatama @ Batofar (Paris), le 30 Novembre 2016

Un des derniers concerts estampillés Stoner de l’année 2016, dans un lieu plutôt atypique pour le genre mentionné mais où on viendrait plus souvent sans aucun problème.
Le public répond bien présent puisque c’est très bien rempli.

Red Sun Acatama

Sympathique. J’avais bien aimé ce que j’en avais écouté sur le net avant de venir. En live, c’est intéressant. Pas grand chose d’autre à dire, sinon de proposer un peu de musique au merchandising ..

Abrahma

J’avais plutôt bien accroché au dernier concert que j’ai pu voir du groupe en juin 2015 (avec Egypt). Cependant ce soir j’ai vraiment du mal à entrer dedans.
La voix du chanteur m’empêche étrangement tout « voyage » digne de ce nom sur une telle musique.
C’est sûr que c’est carré, bien interprété. Les morceaux sont bons, et le son est plutôt bon. Mais ce doit être moi qui ne suis pas dans le bon « mood ». Désolé.

Planet Of Zeus

J’aime bien le groupe, mais une minute avant qu’ils n’entrent sur scène, je pensais tenir 2 ou 3 morceaux et puis passer le reste de la soirée ailleurs.
Le groupe débarque et là, c’est une débauche d’énergie comme j’en ai rarement vu. Le son est assez fort mais parfait. Juste excellent. Les morceaux punchy et groovy. C’est bien largement meilleur que sur album (et j’avais raté leur première partie de Clutch au Trabendo il n’y a pas si longtemps).
Du coup on se laisse embarquer dès les premiers riffs, et ça envoie comme ça pendant une bonne heure. Le public est nombreux et répond bien présent. Bref un excellent moment entre un groupe rempli de bons morceaux et d’une bonne énergie et d’un public qui demande et redemande de bons riffs comme si on ne pouvait le rassasier.

Cela donne donc un final de cette soirée sur une excellente surprise, qu’on s’attendait un peu à avoir malgré tout mais pas à ce niveau.
Vivement la prochaine fois 🙂