Pain + The Vision Bleak + Dynazty + Billion Dollar Babies @ Petit Bain (Paris), le 27 Octobre 2016

Une bien belle affiche que voilà dans cette bonne petite salle qu’est le Petit Bain, qui propose pas mal de bons concerts ces derniers temps.
Le concert sera complet, et comme toujours, il y a bien trop de monde pour le bien-être du spectateur.
Début en retard, tout est décalé, mais tout le monde jouera un temps très convenable, donc personne n’a été lésé sur ce coup-là.
Par contre il faut noter que la batterie de Pain prend la moitié de la scène et ne sera absolument pas partagée avec les autres groupes. Qui en sont donc réduits à installer une petite batterie dans un coin, que beaucoup ne voient même pas dès qu’on s’éloigne des premiers rangs (j’ai même entendu certaines personnes parler de playback car ils ne voyaient pas le batteur, situation cocasse).

Billion Dollar Babies

Je me place direct dans la fosse, histoire d’apprécier au mieux le groupe et de lui laisser une chance de me convaincre (de loin, un groupe qu’on ne connait pas, c’est beaucoup plus compliqué d’accrocher). Une sorte de heavy-glam-rock plutôt bien foutu.
Il faut arriver à rentrer dans le trip et ensuite c’était sympathique. Une bonne entrée en matière avec des bons musiciens et un bon chanteur.

Dynazty

Eux ne m’ont pas vraiment intéressé, je dois bien l’avouer. Une musique qui ne me parle pas vraiment, je préfère m’éclipser et prendre l’air, prendre des forces avant le double plat principal de la soirée.

The Vision Bleak

Je les attendais avec impatience dans une petite salle comme ce soir.
Ça fait un bon bout de temps que je ne les avais pas vus en live. Mes notes me disent 2007 (avec Therion à l’Elysée Montmartre) et 2008 (au Summer Breeze).
Le groupe sera acclamé à sa juste mesure, notamment le batteur qui est français (je n’en savais rien, ne suivant pas ce type de news de près).
En tous cas, pas mal de bons morceaux, quelques uns du dernier album en date, pour un concert relativement sobre mais avec un très bon son et qui fera enfin honneur au groupe. 50 minutes de concert, ça fait quand même plaisir.
Les lumières ne sont pas géniales dans cette salle, et ce sera encore le cas pour ce groupe. Dommage.

Pain

Le groupe arrive et il fait déjà bien chaud dans la salle. Le public est au taquet, prêt à en découdre. Les musiciens arrivent calmement, et l’énergie du public les nourrira au fur et à mesure.
C’est à un festival de hits auquel on a droit ce soir. Sauf deux ou trois morceaux faibles (balades et/ou dernier album). Tous les morceaux déclenchent une « ah ouais c’est cool, j’aime ce morceau ».
Rares sont les groupes qui ont autant de morceaux que l’on peut qualifier de « hit ».
Tout se passe à merveille. On mettra de côté les nombreux pains (on peut le dire oui) et fausses notes … le fait que le chanteur ne soit pas toujours très juste (un euphémisme). En fait tout repose sur la force des morceaux, et à vrai dire, voir ce groupe dans cette salle fait réellement plaisir.
Heureusement qu’ils n’ont pas mis l’accent sur les derniers albums, voire même le tout dernier, qui sont devenus très très dispensables. Tout a été dit sur les quelques premiers albums (je vous laisse juger de votre limite… ).
En tous cas, j’ai été surpris. Je pensais que cela allait vite me saouler, mais impossible, des morceaux de qualité, une excellente ambiance où une grosse partie du public ne cesse de jumper, ça fait tout simplement plaisir.

Au final une excellente soirée avec une surprise au tout début, un groupe qu’on voit enfin dans de bonnes conditions, et un autre qui confirme dans cette petite salle qui fait rudement plaisir.