Rock en Seine @ Paris, du 23 au 25 Aout 2013

Rendez-vous Parisien de la fin de l’été, ce festival est un rassemblement autour de la musique Pop et parfois un poil plus rock et quelques trop rares groupes d’énervés ..

J’ai trouvé l’édition 2013 assez pauvre dès l’annonce de programmation de l’événement.
Même avec beaucoup d’ouverture musical, le fan de rock-métal-électro que je suis a du mal à s’y retrouver.

Certes il y a bien deux ou trois artistes que l’on se dit aller découvrir live. Finalement il n’en sera rien, puisque je ne verrai que ce pour quoi j’étais intéressé (ou presque).

Un ou deux groupes par jour maximum. C’est dire comment ils ont bien géré la programmation afin de tenter les gens à prendre un pass 3 jours.

Le vendredi n’est pas complet mais il y a tout de même du monde.
Le samedi les gens viennent en milieu d’après midi, beaucoup arborent un tshirt NIN et ne sont pas spécialement métalleux (oui le fan de NIN est compliqué).
Le dimanche, beaucoup de métalleux par contre au vu des tshirts arborés. Oui System Of A Down ramène encore beaucoup de monde, de tout âge.

Petit report sur ces trois jours de festival, des quelques groupes vus, avec quelques souvenirs vidéos ou photos prises au compact.

TOMAHAWK

(VENDREDI 23 AOUT)

www.facebook.com/Tomahawkband

Enfin, je peux voir Tomahawk. Le dieu Patton est de retour. Oui on parle bien du chanteur de Faith No More (pour ceux qui en auraient douté).

Faith No More est passé par ce Rock en Seine il y a quelques années, et a marqué les esprits bien entendu. Aujourd’hui c’est un autre des nombreux side-project du sieur hyperactif qui se produit sur la seconde scène.

Le quatrième album est sorti récemment et toute la disco de ce groupe vaut le détour.
Ca fait plaisir de popuvoir jauger enfin la qualité du groupe en live, d’autant que le lineup est assez lourd puisqu’il y a un membre de The Jesus Lizard en guitariste et de Helmet aux fûts (excusez du peu).

Donc un gros 50 minutes environ de concert. Pour passer en revue un bon nombre de « classiques » du groupe, entrecoupés de pas mal de morceaux du nouvel opus.
Beaucoup de monde est venu, ce qui est plutôt cool mais c’était en fin de journée, en plein jour, soleil. Au niveau ambiance, c’est plutôt calme et respectueux dans le public. Il manque une folie, une intimité pour faire tout exploser.

Mike Patton lancera quelques blagues au public, et au final, c’est dur de juger ce concert. Pas mauvais mais rien de réellement transcendant. C’est cool d’entendre tous ces morceaux live mais finalement rien de plus que sur album. Et pourtant je suis certain que dans une salle moyenne cela en aurait été tout simplement monstrueux. Pas un groupe de festival, c’est sur et je suis même très surpris que l’organisation ait pris ce groupe ..

Donc petite déception pour ma part. Déception car un show classique sans rien de plus, sans folie. Mais un moment cool pour apprécier ou découvrir le groupe ..

NINE INCH NAILS

(SAMEDI 24 AOUT)

www.facebook.com/ninofficial?
www.nin.com

NIN entre sur la grande scène au début de soirée. Le soleil laisse sa place à la pénombre, doucement …

Pour faire rapide, le son est pas mauvais du tout et pas fort.
Trent est toujours aussi impressionnant depuis qu’il est body-buildé, je n’aime pas du tout, il était beaucoup mieux avant mais bon ..

Je m’attendais à un show relativement épuré puisque certaines rumeurs disaient que le show n’aurait pas le matériel habituel et poutant on a quand même eu du lourd visuellement. Beaucoup de contre-jour, un écran large en fond de scène, de bonnes lights, c’était vraiment très bon.

Au niveau du choix de la setlist, je suis dubitatif car je trouve qu’il y a trop de morceaux récents, qui sont cools mais parfois un peu basiques, surtout en live. Quelques passages plus calmes, et les vieilleries que tout le monde attend sont expédiées un peu trop rapidement à mon goût.

Alors oui je suis assez critique avec le groupe car je suis assez fan et surtout, j’ai eu l’occasion de les voir à l’Olympia où c’était énormissime, ainsi qu’au Zenith (rappelez vous le concert le plus chaud de la décennie) il y a quelques années.

Loin d’être un mauvais concert, c’était juste un concert moyen du groupe avec un putain de light-show. Musicalement et au niveau setlist, il y a du boulot pour faire un truc un peu plus énorme.

Vivement un passage dans une vraie salle (moyenne si possible, Trabendo ? Idéal mais peu probable) pour pouvoir kiffer le groupe comme il se doit. Encore un groupe dont je ne comprends pas pourquoi ils s’évertuent à jouer dans des festivals.

SETLIST :

1) Somewhat Damaged
2) The Beginning of the End
3) Terrible Lie
4) 1,000,000
5) March of the Pigs
6) Piggy
7) Closer
8) Gave Up
9) Help Me I Am in Hell
10) Me, I’m Not
11) Find My Way
12) The Way Out Is Through
13) Wish
14) Only
15) The Hand That Feeds
16) Head Like a Hole

Rappel:
17) Hurt

VITALIC

(SAMEDI 24 AOUT)
soundcloud.com/vitalicofficial
fr-fr.facebook.com/vitalicofficial
www.vitalic.org

Vitalic au Rock En Seine, ce sera ma deuxième fois (première en 2009).

Je peux également être TRES critique envers ce groupe étant donné que j’apprécie et connait vraiment bien. J’ai eu l’occasion de les voir de nombreuses fois ces dernières années. Et je dois dire que ça s’améliore assez bien.

La setlist de ce soir a été très bien menée, pas mal d’excellents morceaux, il a su mixer comme il faut avec de bonnes transitions. Le light-show était classique pour cette tournée VTLZR.
C’est sur que le concert n’est pas au niveau du Zenith du début d’année mais il a été vraiment bon. Énormément de monde venu danser au son de cet électro assez grand public, un excellent moment que voila.

Rien d’autre « d’intelligent » à dire.

THE BLOODY BEETROOTS

(DIMANCHE 25 AOUT)
soundcloud.com/thebloodybeetroots?
www.facebook.com/thebloodybeetroots?

Je ne connaissais pas, sauf de réputation.

Petite surprise. Electro et rock ensemble, mecs un peu déjantés. Il y a du bon, de bons beats, mais aussi des choses très discutables. C’est spécial, loin d’être dénué d’intérêt. Très dynamique, le public est à fond et c’est assez agréable de voir autant d’énergie et de bonne humeur malgré les quelques gouttes de pluie qui n’arrivent même pas à embêter les gens.

Je vais m’attarder un peu sur le groupe avant de les revoir en novembre. Pour un avis que j’espère un peu plus tranché 😉

SYSTEM OF A DOWN

(DIMANCHE 25 AOUT)
myspace.com/soad
www.facebook.com/systemofadown
systemofadown.com

J’ai été fan du SOAD de l’époque. Celui à la sortie du tout premier album qui était un coup de poing dans le ventre de beaucoup de monde, puis à la sortie du second, très inspiré, un peu plus mainstream mais tout de même excellent. Ensuite, les albums ont été bons et d’autres beaucoup moins. Plus anecdotiques.

En live, le groupe expédiait ses morceaux puis au-revoir.

L’année dernière à Bercy, le concert avait été sympa mais très oubliable (oui c’est un pote qui m’a rappelé que j’y étais … je ne m’en souvenais absolument plus).

Autant dire que ce soir, je n’en attendais pas grand chose.
Et j’ai été très agréablement surpris.

Un bon concert, plutôt long pour le groupe, pendant lequel il y a eu quelques tentatives de communication avec le public (rare pour le souligner).
Un tour d’horizon de tous les hits qui ont fabriqué ce groupe, que des classiques, le public est aux anges. Un son très bon, le chanteur assure, le guitariste est comme à son habitude (oui il manque toujours un second gratteux dans ce groupe).

Une bonne surprise, beaucoup de bonne humeur encore, énormément de monde. Un beau final pour ce dernier concert du festival, avec le seul groupe métal de la journée.

Les titres résonnent dans la tête de chaque festivalier sur le chemin du retour.

En attendant un nouvel album qui peut faire peur ..

SETLIST

1) Aerials
2) Suite-Pee
3) Prison Song
4) I-E-A-I-A-I-O
5) Soldier Side – Intro
6) B.Y.O.B.
7) Deer Dance
8) Radio/Video
9) Hypnotize
10) Needles
11) DDevil
12) Lost in Hollywood
13) X
14) Suggestions
15) Psycho
16) Chop Suey!
17) Lonely Day
18) Question!
19) A.D.D.
20) Spiders
21) Cigaro
22) Toxicity
23) Sugar

ROCK’ART

Je vous mets le topo fait par le site du Rock en Seine, il serait dommage de passer à côté de cette superbe idée qui a lieu depuis plusieurs années. Bravo, et magnifique portfolio à posséder bien sur 😉

—————–

Né en 2009, le projet Rock’Art propose une série d’affiches originales créées par des illustrateurs, graphistes ou dessinateurs de BD pour les artistes programmés au festival Rock en Seine. Cette année, des bédéistes de renom aux jeunes talents qui montent, 60 illustrateurs se sont prêtés au jeu pour interpréter et mettre en image leur propre vision de l’univers des groupes invités sur l’édition 2013… Cette exposition est également présentée via une sélection de 10 illustrations en affichage 4×3 pendant la semaine du festival pour accueillir le public arrivant par la station Boulogne – Pont de Saint-Cloud ligne 10, en partenariat avec la RATP.

Les 60 illustrateurs:

2Shy • Abadidabou • Benjamin Adam • Alfred • François Ayroles • Alexis Bacci-Leveillé • Christophe Bataillon • Charles Berberian • Carine Brancowitz • Caza • Shay Charka • Angela Dalinger • Vaïnui de Castelbajac • Max de Radiguès • Lucas Donaud • Philippe Dupuy • Sophie Dutertre • Ephameron • Pierre Ferrero • Benjamin Flao • Shaun Flynn • Amélie Fontaine • Sylvia Grincourt • Emmanuel Guibert • Dylan Horrocks • Laurent Impeduglia • Gel Jamlang • Martin Jarrie • Jorge • Olivier Josso Hamel • Atsushi Kaneko • Ben Katchor • Hideyuki Katsumata • Michael Kupperman • Tania Lama • Matthias Lehmann • Lola Lorente • Julie Maroh • Leopold Maurer • Tara Mcpherson • David Merveille • Catel Muller • Vahram Muratyan • Kiriko Nananan • Anders Nilsen • Nylso • Kianoush Ramezani • David Rubín • Florent Ruppert et Jérôme Mulot • David Sandlin • Soeurs Chevalme • Anna Sommer • Marie Spénale • Audrey Spiry • Tanda • Apollo Thomas • Ward Zwart • Henning Wagenbreth • Sam Yong • Michal Zori


Conclusion:

Pas de révélation pour ce que j’ai pu voir du festival, et d’ailleurs je n’en attendais pas spécialement. Les bonnes surprises ne viennent pas de là où on pouvait s’y attendre.

En tous cas l’année prochaine, il serait cool que l’organisation propose une scène métal ou quelque chose dans le genre s’ils veulent que les « métalleux » continuent à venir en masse remplir les caisses du festival.

Météo relativement ok, ambiance ok (même s’il faut parfois faire abstraction du « public typique parisien »), sol soit poussiéreux, soit boueux, mais finalement on sort du festival en ayant passé de bons moments et c’est là le principal.