DesertFest @ Berlin (Allemagne), 25-26-27 Avril 2013

L’édition Berlinoise de ce festival est de retour, son report avec bien entendu.
Report succinct mais avec quelques photos pour mieux imaginer l’univers dans lequel on a pu baigner pendant trois jours à la cool Cool, dans cette ville « magique », où la « vie nocturne » n’est pas un mythe mais une douce réalité.

Edition 2013 de ce festival, le deuxième du nom dans cette ville.
L’année dernière, l’édition de Berlin et Londres se déroulaient avec deux semaines d’écart, ce qui était relativement pratique pour le fan puisqu’il pouvait techniquement faire les deux.

Ayant préféré l’ambiance de Berlin, dans un lieu qui tient du mythique, et voulant encore profiter de cette ville incroyable, le choix a été vite vu.

Les trois jours se sont déroulés dans le même lieu : l’Astra Kulturhaus du quartier incontournable de Friedrichshain.
La configuration est exactement la même que l’année précédente, juste les noms des scènes ont changé pour se simplifier : Foyer Stage et Main Stage.

Quelques artistes étaient présent, quelques stands de merchandising (avec les Français bien représentés, donc ambiance très cool !), quelques films projetés.

Au niveau organisation, rien à dire. Tout s’est bien déroulé.
On peut bien sur regretter l’annulation de SHEYK RALEPH, que j’aurai aimé découvrir. L’arrivée tardive de Danava qui a finalement joué en fin de journée, sans que les festivaliers aient été réellement avertis. Je souhaitais les voir et n’ai su qu’ils avaient joué que bien longtemps plus tard.

Météo clémente, parfois humide, fraiche en soirée, mais on a largement eu le temps de profiter du BierGarten qui était idéal car on pouvait entendre certains concerts de dehors, à la cool, ce qui est bien appréciable.
L’ambiance est forcément très cool, même s’il y a toujours un peu de monde partout, on ne se marche pas dessus. Sauf au niveau de l’accès entre le Foyer et la Main, il y a encore quelques améliorations à faire car ceux qui veulent se rendre dans la Main empêchent les fans du groupe se produisant sur le Foyer de profiter du groupe comme il se doit.
La Main Stage étant vidée à chaque concert, son accès fermé.

Au niveau programmation, il faut bien avouer qu’elle ne m’emballait pas plus que cela dès le départ.
Nombre de groupes ont déjà été vus en live une ou plusieurs fois. Très peu de raretés, mais au final une affiche moyenne mais qui promettait de bons concerts quand même.

Voici donc le report de ces trois jours de festival.
A savoir que je faisais le fest pour passer de bons moments, donc j’étais loin d’être en « mode marathon » à vouloir tout faire etc … ce qui est largement possible ici.
On a également passé pas mal de temps à discuter, notamment avec les différents français présents, ce qui était vraiment sympa également.

JEUDI 25 AVRIL

L’arrivée sur Berlin se fait au midi, on pose les sacs, on achète les choses primordiales et on peut commencer un long apéro histoire de se mettre en conditions…

SATELLITE BEAVER (FOYER STAGE)

satellitebeaver.bandcamp.com
www.facebook.com/SatelliteBeaver

Un tout premier concert que j’attendais particulièrement ayant découvert le groupe quelques mois auparavant.
L’apéro conséquent ayant précédé notre arrivée sur le site du fest, c’est avec un esprit assez « voyageur » que je vois le groupe. Déjà pas mal de monde pour un premier concert, cela fait vraiment plaisir. D’autant que c’est le dernier concert du guitariste qui a décidé récemment de quitter le groupe tout en participant aux concerts encore prévus. Tout le groupe le remercie, et je suis sur qu’ils se rappelleront tous de cette date.
Le public apprécie et donne un premier moment bien cool.

Le son n’est par contre pas terrible. D’autant que je n’ai pas mes boules quiès habituelles, je serai donc obligé d’aller les chercher pendant le groupe suivant. Petit malheureux contretemps mais surtout dommage de « subir » un son approximatif.

En tous cas confirmation live d’un groupe qui m’avait interpellé sur album. Bon début.

THE SHRINE (FOYER STAGE)

theshrine.bandcamp.com
www.facebook.com/theshrinefuzz
www.theshrineband.com

Je ne connaissais pas et au bout de quelques morceaux, mon avis est « Bof ». Des canapés au fond de la salle vont m’accueillir. Il faut dire qu’ils sont propices à se vautrer comme une loque dedans. Cela me permet de cuver doucement en attendant de continuer l’apéro .. mais c’est sans compter sur quelques Français qui viennent me saouler tout à fait par hasard, me raconter leurs « exploits » depuis leur départ de leur contrée.
C’est bien, je ne les connaissais pas du tout et ne les recroiserai pas de tout le fest, ce qui m’arrangea beaucoup.

VICTOR GRIFFIN’S IN-GRAVED (MAIN STAGE)

www.facebook.com/VictorGriffin.official

Encore un groupe que je ne connaissais pas mais plus tard on m’a appris que c’était le guitariste de Pentagram. Soit.
En tous cas, quelques morceaux me suffisent une nouvelle fois à me rendre compte que cela ne me parle pas spécialement. Une sorte de doom bien trop cool, soft.
Vraiment pas enchanté, j’abrège rapidement cette découverte qui ne me laissera aucun réel souvenir.

DYSE (FOYER STAGE)

www.deezer.com/artist/277674
www.facebook.com/pages/DŸSE-Band-Official/194038593954484
www.dyse-band.de

J’avais rapidement écouté et ce groupe faisait parti des curiosités qui allaient m’interpeller, j’en étais convaincu avant de venir.

Et ce fut bien le cas.

Les Allemands arrivent, le public est bien nombreux et enjoué, il le restera tout le show durant. Les zicos sont barrés, la musique encore plus. Super énergique, noisy, destructuré, très influencé par Lightning Bolt. L’ambiance élève le concert vers un niveau vraiment haut et cela en fera pour moi la réelle découverte du festival, voire même LE concert. A un moment où l’on aurait pu penser que j’étais désabusé de tout ce qui passait, non, il fallait juste un groupe au-dessus du lot avec de l’énergie et surtout de l’originalité pour me convaincre.

Fou, déjanté et excellent tout simplement. Merci.

PENTAGRAM (MAIN STAGE)

www.myspace.com/thepentagramarchives
www.facebook.com/pentagramusa

On parle ici d’un groupe culte, que je ne connaissais malheureusement que de nom. Honte sur moi pour les cinq prochaines générations certainement, mais j’assume ma non-culture parfois.

Bref, j’y vais pour découvrir directement en live et je suis assez agréablement surpris. Bien cool, ça joue, les musiciens ne sont pas de la dernière génération c’est sur, mais n’ont aucun mal à envoyer du lourd.

Les gradins du fond sont parfaits pour aller profiter de la fin du show, assis, se laissant bercer au son de ce doom culte et bien intéressant.

LONELY KAMEL

www.myspace.com/lonelykamel
www.facebook.com/lonelykamel

Ils avaient raté le coche l’année dernière et fort heureusement ils ont pu être reprogrammé sur l’édition de cette année et ne vont pas décevoir.
Excellent groupe au demeurant, ils vont réveiller le public à dose de rock bien lourd et bien énergique.
Vraiment un bon moment, mais la fatigue mélée à l’alcool achève ma dernière motivation, et au bout du milieu du set, j’abandonne à contre-coeur. Mais se forcer ne sert à rien quand on ne profite plus comme il faut …

Très bon concert mais « trop tard » pour ma part .. Les ayant déjà vus, ce n’est pas si grave non plus.

Conclusion Jeudi 25 Avril

Une première journée cool mais courte avec des prestations qui oscillent entre des groupes qui ne m’attirent pas spécialement et d’autres de très bonne qualité voire excellent.

Tout ceci sous une météo bien agréable, une terrasse accueillante et une ambiance vraiment parfaite.

VENDREDI 26 AVRIL

L’ouverture étant en milieu d’après-midi, étant assez étonnamment matinal en ce jour, cela permet de profiter pleinement du début de la journée et ensuite de l’apéro comme toujours (faut garder les bonnes traditions).

Arrivé au site du festival, une affiche annonce quelques problème pour Danava sans plus d’informations, et Sheyk Raleph qui est obligé d’annuler pour raisons de santé. C’est bien dommage mais ce sont les aléas d’un fest.

LECHEROUS GAZE (FOYER STAGE)

lecherousgaze.bandcamp.com/
www.facebook.com/lecherousgaze
www.lecherousgaze.com/

Avant de venir ce jour, j’avais lu un ancien report d’un concert que j’avais vu car je ne me souvenais plus vraiment ce que ça donnait en live.

Et finalement, en voyant le concert j’ai retrouvé ce que j’avais noté la première fois. Comme quoi c’est parfois utile de faire des reports pour garder des souvenirs écrits.
Donc ça rock bien, c’est bien en place et mes doutes se dirigent une nouvelle fois vers le chanteur qui a une sorte de masque, on l’entend à peine et finalement tant mieux.

Je zappe pour suivre le concert du dehors, tranquillement en terrasse.

Pas ma came finalement.

WITCH MOUTAIN (MAIN STAGE)

witchmountain.bandcamp.com
www.facebook.com/witchmountain

Une chanteuse à la voix à laquelle je n’accroche vraiment pas. Je persévère un peu et finalement non, que ce soit sur les passages calmes ou un peu plus bourrin, cela ne m’interpelle pas.

Ce qui sera le cas également pour Oddjobmen, pas musicalement mais sur le fait que la terrasse est vraiment accueillante et c’est idéal de se poser un peu pour se reposer, le son qui nous parvient malgré tout assez distinctement. De plus le soleil est encore présent, alors qu’ils ont annoncé de l’humidité pour la suite, il faut en profiter tant que possible.
Musicalement, cela ne nous a pas attiré, on ne va pas se forcer .. et la suite du programme est assez dense, on prend donc des forces avec quelques verres.

BLUE PILLS (MAIN STAGE)

www.myspace.com/bluespills
www.facebook.com/BluesPills
www.bluespills.com

Nouvelle tentative pour aller découvrir ce groupe en live. C’est bien en place, pas trop mal mais je n’arrive pas à me mettre en mode « écoute ». Il y a des moments comme ça … du coup on s’en retourne en pause 🙂

HOUSE OF BROKEN PROMISES (FOYER STAGE)

www.myspace.com/houseofbrokenpromises
www.facebook.com/HOBPMUSIC
www.houseofbrokenpromises.com

Bon là on change de catégorie. Ils ont une promo excellente (une photo traine sur les tables du fest, le groupe posant horrifié avec un bébé dans les bras, décalé, simple, fun).
J’avais écouté leur premier album mais il ne m’avait vraiment pas convaincu, trouvant ça moyen. Des bons plans, mais étrangement j’ai beaucoup pensé au St Anger de Metallica avec tous ces riffs stoner. Et je ne me rappelais plus de cette remarque jusqu’à ce que je la refasse en live dans ma tête, certes en beaucoup moins prononcé.
En tous cas je n’attendais pas particulièrement le groupe et ils m’ont bien surpris.

Très énergique, ça joue très bien. Il y a du monde, ravi, enjoué, en communion avec le groupe.
Le guitariste est celui d’Unida (je ne le savais pas non plus .. ), de même que le batteur (si j’en juge mes faibles capacités de physionomiste).

En tous cas ça rock, ça envoie du lourd, du bon et du groove. Bien cool. Excellente surprise d’un groupe que je n’avais même pas prévu d’aller voir.

LOWRIDER (MAIN STAGE)

www.myspace.com/lowridertheband

Ce concert était purement un comeback (et aussi le premier concert du groupe à Berlin depuis 13 ans).
Honte sur moi, je ne connaissais pas le groupe avant qu’il ne soit annoncé à l’affiche du festival. Mais j’ai pu me rattraper depuis et donc apprécier comme il se doit.
Le son est énorme. Concert bien rock et tout bonnement excellent.
Pas grand chose à dire sinon que c’est une des rares claques que j’ai eu pendant ce festival.

A suivre et revoir, avec grand plaisir.

NAAM (FOYER STAGE)

www.myspace.com/naamdestroysfaces
www.facebook.com/KingdomOfNaam

Après la claque sur le groupe précédent, dur d’enchainer.
Les ayant déjà vu, je m’en remet doucement avant d’aller voir un morceau vers la fin du show.
Beaucoup de monde, bien en place, cool ….

DOZER (MAIN STAGE)

www.myspace.com/dozerrock
www.facebook.com/pages/Dozer/520384321330341
www.dozermusic.com/

Un des groupes que j’attendais le plus sur cette affiche, et c’est peu dire.
Au niveau du son, on n’entend pas beaucoup le chanteur à vrai dire. Pas assez en tous cas.
Et surtout, sur la setlist, pas assez de morceaux de « In a Tail of a Comet .. », leur meilleur album, cultissime tout simplement.
Beaucoup de monde dans la grande salle, un show assez carré, de bons morceaux, mais étrangement je pensais plonger plus facilement et surkiffer tout le concert. Cela n’a pas été aussi intense.

Juste un bon voire très bon concert. Est-ce déjà pas mal ou bien décevant vu mes attentes ? Je ne sais répondre.

COUGH (FOYER STAGE)

cough.bandcamp.com/
www.facebook.com/Cough666

Cough. Un mur de son hallucinant.
D’entrée de jeu, connaissant leur musique, il faut bien se placer. Et se mettre dans un état apte à apprécier leur musique. Utilisez pour cela les substances qui vous conviennent.
Un voyage, un trip de haute volée, avec un son massif, lourd et intense. On ne ressort pas indemne.

Le seul problème étant les gens qui s’accumulent au fond pour attendre l’ouverture de la salle pour aller voir Unida, gens qui en ont absolument rien à foutre de Cough et qui sont déjà passablement bourrés, donc d’autant plus casse-couilles.
Ce qui rend un peu plus difficile d’apprécier comme il se doit.

Mais en tous cas, énormissime concert. Zicos qui fond des « fuck » au public, ravis d’être là … attitude adéquate au son, une certaine manière de dissuader les gens qui sont là en touriste.

Je veux les revoir rapidement.

UNIDA (MAIN STAGE)

www.myspace.com/users4359139
www.facebook.com/UnidaBand

Eh oui, enfin Unida sur scène, c’est un des groupes que j’attendais le plus également. Quand je disais que la journée aller être longue et intense avec des enchainements qui font réver.

Bref, comme souvent avec le sieur Garcia, le premier morceau est instrumental et il n’arrive sur scène qu’au début du second.
Ca envoie direct. Pendant quelques minutes on se laisse emporter. Ensuite on se rend compte que c’est un peu trop mou à vrai dire.
On n’attend qu’une seule chose, que le guitariste balance un bon riff bien lourd de Kyuss au début du morceau suivant. Ce qui n’arrive jamais, bien entendu. Ils ne sont pas là pour ça ..

Garcia est fidèle à lui même mais assure, fait son job.
En soit, un bon concert, mais même en connaissant le groupe, je n’ai pas accroché plus que ça et c’est donc une certaine déception pour moi.

BELZEBONG (FOYER STAGE)

belzebong.bandcamp.com/
www.facebook.com/pages/BelzebonG/67860307012

Encore un groupe au gros son, mais il est vrai que j’ai encore celui de Cough en mémoire, et pour un bout de temps. Difficile de faire mieux, plus intense.
Là, c’est vraiment pas mal, mais un peu trop … « propre ».
Ca envoie, mais en toute fin de journée après avoir enchainé les derniers gros groupes, dur dur.
Après quelques morceaux, je préfère abréger, les conditions ne sont clairement plus à l’avantage du groupe et c’est bien malheureusement que cette journée se termine ainsi.

Conclusion Vendredi 26 Avril

Quelle belle journée.
Un début assez doux, profitant des derniers rayons de soleil puis ça s’est enchainé sur du bon rock’n’roll, du vrai stoner, du sludge lourd comme on ne pouvait en rêver et des groupes cultes avec des assez bonnes surprises (et moins bonnes aussi .. )

Bref une bonne journée, une fois de plus, qui se termine tard dans la nuit après encore quelques bières, dans une cuisine, les yeux à moitié endormis, le son plein la tête, à recharger les batteries pour la journée à venir qui s’annonce moins passionnante sur le papier il faut l’avouer, mais on veut en profiter comme il faut, pas de doutes.

Note: j’ai appris bien longtemps après le festival que Danava avait joué vers 2h du matin. Aucune communication n’avait été faite (en tous cas je n’avais vu ou n’avais entendu parler de rien ..). Bien dommage d’avoir raté le groupe sur ce festival, ça aurait été énorme de terminer la nuit avec ça .. tant pis.

SAMEDI 27 AVRIL

Dernier jour du fest. Sur le papier, quelques groupes qui nous intéresse, mais globalement c’est vraiment pour l’ambiance qu’on est là. Et voir quelques derniers bons concerts mais en attendant rien de spécial.
Une journée moins intéressante sur le papier, on vient donc de manière beaucoup plus relax.
On passera beaucoup de temps à parler avec les différents artistes français présents. J’en parle à la fin du report de cette journée.

ALUNAH (FOYER STAGE)

alunah.bandcamp.com
www.facebook.com/alunah.doom
www.alunah.co.uk

Je vois une bonne partie du show. Déjà vu et apprécié au DesertFest de Londres l’année passée. J’avais bien accroché. Tout comme sur album.

Et une nouvelle fois, ils assurent bien. Et je comprends mon intérêt pour le groupe : du doom avec une voix de fille au chant assez intéressant mais surtout avec un son assez sludge, toujours efficace. Ce qui donne donc un mélange assez détonnant et original.

Donc très bon concert, mais plus une surprise pour ma part. Ca commence bien. Ca fait plaisir. (même si du rock plombant comme ça, dans une salle sombre en plein milieu d’après midi reste surprenant .. )

GENTLEMAN’S PISTOLS (FOYER STAGE)

www.myspace.com/gentlemanspistols
www.facebook.com/pages/Gentlemans-Pistols/340601796105
www.gentlemanspistols.com

Du rock assez bien foutu, mais pas fondamentalement original. On m’avait conseillé d’aller y jeter une oreille, voila fait.
Après deux morceaux, on va écouter le groupe depuis la terrasse vidée du monde car mouillée. Mais cela ne nous arrêtera pas pour profiter de l’air frais.
Pas un groupe dont je deviendrais fan tout de suite donc ..

FATSO JETSON (MAIN STAGE)

www.myspace.com/fatsojetson
www.facebook.com/fatsojetson
www.fatsojetson.com

Vraiment très efficace. Bien foutu et accrocheur. Bien que vu rapidement aux Combustibles, je ne connais pas spécialement donc je n’arrive pas à accrocher comme j’aurai du.
J’aurai bien voulu apprécier le groupe assis, mais ce n’était pas vraiment possible. Alors je zappe même si c’était assez prometteur. J’imagine que les fans ont du bien apprécier vu les conditions idéales.

MY SLEEPING KARMA (FOYER STAGE)

www.myspace.com/sleepingkarma
www.facebook.com/MySleepingKarma
www.mysleepingkarma.com

J’ai eu l’occasion de les voir de nombreuses fois ces dernières années, et c’est toujours un régal de les voir. Il est vrai que c’est devenu beaucoup plus efficace en live que sur album.
Plannant, groovy, le public est présent en masse, à fond dans le trip du groupe.
Le groupe apprécie, les lights sont assez psychédéliques et c’est un vrai excellent concert auquel on assiste ici. Setlist qui ne prend pas vraiment de morceaux du dernier album et tant mieux. Sensiblement la même qu’il y a quelques mois pour le concert spécial aux Combustibles (notamment).

KADAVAR (MAIN STAGE)

www.myspace.com/kadavar1969
www.facebook.com/KadavarOfficial

J’en vois un seul morceau, beaucoup de monde et je n’arrive pas à vouloir découvrir leur musique que je ne connais malheureusement pas encore.
Leur popularité est croissante et je ne me suis toujours pas intéressé au groupe … et ce que j’en vois là ne me convainc pas.
Une autre fois peut-être.

ORCHID (MAIN STAGE)

orchid.bandcamp.com
www.facebook.com/orchidsf
www.OrchidSF.com

Très très bon concert.

Un son littéralement excellent, un light show énorme et des morceaux qui viennent pour certains du tout nouvel album et tiennent bien la route.
Les riffs sont souvent assez simples, basiques mais tueurs. Impressionnant de facilité et d’efficacité.

Là où l’année passée le groupe m’avait que moyennement convaincu au même festival à Londres, ici c’est tout autre chose.
Kiffant, tout simplement .. une très bonne surprise pour terminer le côté musical de ce festival.

AURELIO DEVILE

www.facebook.com/AurelioDEAD
www.aurelio.fr

Au départ il était censé faire son oeuvre dans la petite salle très sombre. Il se retrouve finalement en extérieur sous un auvent, avec la météo assez humide ce n’est pas l’idéal mais il arrivera à s’en accomoder (bien heureusement).
Comme il n’y avait pas beaucoup de français sur le festival (heureusement encore), on pouvait facilement aller discuter avec lui. Toujours sympa de croiser des compatriotes, même si l’esprit communautaire est loin de moi.

Bref, on a pu suivre les différentes étapes de son oeuvre, en venant de temps en temps partager un moment à discuter.
L’artiste et sa compagne étaient de plus réellement sympas, ce fut un plaisir de passer un peu de temps avec eux.
Quand à l’oeuvre finale, il suffit de voir les photos pour se rendre compte du talent de l’artiste.
Dommage qu’il ait été placé un peu à l’écart du monde sans indication. Bien que le site ne soit pas très grand, je ne suis pas sûr que tout le monde savait qu’il y avait une fresque réalisée en live à cet endroit là.

L’artiste fait également de la bande dessinée (que je dois encore lire mais qui promet), et du tatouage à Perpignan (avec des passages fréquents sur la capitale française).
N’hésitez pas à visiter les liens pour découvrir ses talents.

Merci Aurélio !

ARRACHE-TOI UN OEIL

www.facebook.com/arrachetoiunoeil.paris
www.arrachetoiunoeil.com

Le couple parisien propose des affiches au graphisme assez particulier mais très intéressant. Toutes leurs oeuvres sont différentes les unes des autres, ils arrivent toujours à trouver un côté graphique qui sied au groupe dont ils font la promotion.

Faire leur connaissance a été un réel plaisir, et ce ne sera pas bien difficile de les recroiser sur Paris vu les nombreux concerts en commun que l’on a pu faire déjà par le passé sans se connaitre.

Ils dénottent un peu avec ce que l’on peut voir ailleurs sur le festival, cela attirant du coup l’attention. Avec beaucoup de plaisir, on se laisse aller à admirer certaines oeuvres d’un peu plus près ..

Intéressez-vous à leur travail, les liens sont juste là.

ELVISDEAD

elvisdead.tumblr.com
www.facebook.com/pages/Elvisdead/128463433844242
www.elvisdead.com

Les deux frères ont eu l’occasion de venir l’année passée, et leur travail a tellement convaincu qu’il ont eu l’honneur de réaliser l’affiche du festival cette année.
Quand on voit leurs réalisations, on comprend pourquoi ils ont tous les honneurs.
Ils ont une « patte » spéciale. Un touché exceptionnel. Un graphisme totalement adapté aux musiques sombres et enfumées.
Ils ont l’art de savoir mettre les ambiances musicales en dessin. Le détail est exceptionnel et chacune de leurs oeuvres est à tomber par terre.

De plus, humainement, les compères sont très sympas. C’est donc une fois de plus vraiment cool de pouvoir partager quelques moments avec eux.
Je suis fan de leurs oeuvres, et je conseille fortement à tous les amateurs de graphisme, les organisateurs de concerts à regarder ce qu’ils font.

Donnez leur plein de sous, je veux voir leurs oeuvres encore de nombreuses années.

Bravo.

Conclusion Samedi 27 Avril

Loin d’être une journée pleine de concert, cela a été par contre pleine de discussions, de bons moments et quand même un peu de musique aussi bien entendu.
Un festival qui annonçait de bons groupes, très peu de choses exceptionnelles (mais quelques unes quand même).
Le lieu fait que quoi qu’il arrive, ça vaut le coup d’y venir et de prendre du plaisir, d’autant qu’il y a toujours de quoi écouter, découvrir.

Au final, quelques excellents concerts et quelques surprises, ça fait toujours grandement plaisir. Mais aussi des groupes qu’on attendait et qui ont fait ce qu’il savent faire.

L’ambiance sympa, l’atmosphère à la cool font qu’il n’y a aucun regret. Même si la météo n’a pas été parfaite, cela ne nous a pas empéché de vivre ce festival comme il faut en prenant beaucoup de plaisir.

J’espère juste que l’année prochaine, l’affiche aura quelques exclusivité en plus. Sinon pas grand chose à changer. Loin de là.

Berlin über alles 🙂