Sungrazer + The Machine @ Combustibles (Paris), le 17 Février 2013

Une soirée Stoned Gatherings, la deuxième du nom pour cette année 2013, et pas des moindres vu la qualité des groupes de l’affiche.

Un « Combustible » rempli à ras bord. Ce qui donne des conditions très particulières au concert.

Je ne comprends pas pourquoi tant de monde est venu à ce concert. Sungrazer est apparemment en vogue, le groupe était méconnu il y a moins de deux ans de cela. Ca fait plaisir de voir une telle date soldout (pour l’orga, les groupes .. ), cependant pour les amateurs de ce type de concert, cela se révèle vite être une petite galère si on veut voir quelque chose ou ne pas mourrir de chaleur.

THE MACHINE

www.facebook.com/themachine.nl
www.themachineweb.com

Stoned Gatherings:

The Machine, ce sont en quelque sorte les petits frères. Oeuvrant également dans le gros son et les digressions floydiennes, The Machine a beau se composer de membres extrêmement jeunes, ils ont déjà épinglé à leur palmarès plusieurs festivals tel que le Roadburn ou le Stoned From The Underground. Bref l’avenir assurément, pour la première fois à Paris!

Moonlight:

On a pu voir le groupe sur Paris lors du Up In Smoke 3 (avec My Sleeping Karma + Samsara Blues Experiment + Lonely Kamel) fin 2011 ou lors du DesertFest édition berlinoise en 2012.

Ce soir la salle est archi pleine, la chaleur est suffocante.
Arrivé en retard, je ne peux m’insérer plus loin que l’entrée: je ne vois rien (comme c’est le cas pour 90% de la foule lors des concerts complets dans cette « salle »).

Donc je reste 15 Minutes pour apprécier vite fait et vu les conditions c’est une vraie galère .. je préfère aller boire un verre.
Ca jouait bien, comme d’habitude, très bon.

SUNGRAZER

www.myspace.com/sungrazerband
www.facebook.com/Sungrazerband
www.sungrazer.nl

Stoned Gatherings:

Trio hollandais de génie, Sungrazer a su – en deux opus et une poignée de concert atomiques – se faire une place en or sur la scène stoner psychédélique européenne. Fort de la publication d’un Split avec The Machine sur Electrohash Records d’une dizaines de concert (seulement!!) à travers l’Europe. Leur venue aux Stoned Gatherings sera donc une exclu française!

Moonlight:

Toujours beaucoup de monde dans la salle. Le groupe commence tardivement. J’ai du mal à rentrer dans le concert et je tiens 15 minutes également et je préfère écourter le concert (qui aura duré 1H30 au final pour ceux qui sont restés).

En tapant ce report, je me rend compte que je n’ai jamais réellement vu le groupe. Entre-aperçu au Up In Smoke 1 (avec Colour Haze et Rotor), mais arrivé en retard pour voir tout le concert, puis au DesertFest de Londres en 2012 où j’avais préféré voir autre chose, je pensais avoir pu apprécier le groupe en live ce qui n’est pas vraiment le cas.
Pourtant j’aime assez bien sur album.

C’est bon, mais la chaleur suffocante (on doit être à plus de 30°) et le monde fait que je n’arrive pas à rentrer dans la musique comme il faudrait.

Une affiche excellente avec des supers groupes. Une popularité de Sungrazer qui m’étonne mais fait plaisir à voir.
La foule importante dans cette petite salle qui aura affiché « sur-complet » est cool pour l’orga bien sur, mais pour le fan de musique qui veut apprécier les groupes dans de bonnes conditions … on repassera.