Microfilm + Tang + Robot Orchestra + Lost In Kiev @ Glazart (Paris), le 27 Septembre 2012

Une affiche 100% française aux accents Noise & Post-Rock, avec des groupes mélangeant vidéos et/ou samples de films et qui ont fait leurs preuves. Voici le programme de la soirée.

En cette soirée parisienne remplie de concerts dans tous les sens (dans le genre rock au sens large, il faut compter avec 6 ou 7 choix possibles), cela s’annonçait difficile pour une telle affiche d’avoir du monde mais étrangement l’évent Facebook annoncera presque 200 « inscrits », et c’est ce qui s’avèrera environ comme score final de la soirée.

Bonne surprise donc, pour une affiche assez particulière aux groupes pas forcément très connus, mais très talentueux il n’y a aucun doute.

LOST IN KIEV

www.myspace.com/lostinkiev
www.facebook.com/lostinkiev
lostinkiev.bandcamp.com/

Présentation :

Paris n’est plus en reste question Post Rock. Lost in Kiev sort tout juste « Motions », un premier album embrassant la thématique du voyage. Le quintet est fin prêt à le défendre en live pour la première date Française de leur tournée. A mi chemin entre red sparowes, Maybe she will et cult of luna, leur musique se veut tour à tour envoûtante et épique, cultivant les riffs abrasifs, les rythmiques à l’énergie franchement rock, les ambiances mystérieuses et les envolées lyriques de clavier.

Moonlight :

De très bonnes choses dans ce groupe. Grâce à leur album en écoute libre sur leur bandcamp (en lien ci-dessus), j’ai pu découvrir avant de les voir ce soir.

Et en live c’est vraiment très bon. Excellent son, bonne prestance, un chanteur qui débarque quelques secondes avant la fin pour pousser quelques gueulantes bien senties. Un violoncelle sur le côté (que l’on ne remarque pas tout de suite lorsque l’on n’est pas devant, il faut dire qu’au Glazart, on ne voit pas toujours très bien).

Un post-rock très inspiré et intéressant, groupe à suivre assurément.

ROBOT ORCHESTRA

robotorchestra.bandcamp.com/album/now-we-can-walk
www.facebook.com/pages/ROBOT-ORCHESTRA/97495134388
robotorchestra.free.fr/

Présentation :

Duo détonant ! Prenez une bonne dose d’At The Drive In, incorporez des morceaux de Refused, passez le tout au mixer et servez sans attendre après avoir assaisonné avec une pincée de Fugazi. Vous voici prêts à consommer la musique survoltée et « in your face » des rochelais de Robot Orchestra.

Moonlight :

Le duo n’a pas besoin de plus de musiciens pour faire du bruit ça c’est sur. Le batteur est bon, et le guitariste assure. Très énergique, le set sera court, intéressant. Je ne suis pas un grand fan de noise de manière générale mais ce groupe passe plutôt très bien.
Pas mal du tout.

TANG

tang.bandcamp.com/
www.facebook.com/TANG.OFFICIAL
www.tangtangtang.net/

Présentation :

Voilà bientôt 15 ans que les Lillois de Tang, passés maîtres de la Noise/ Emo écorchée vive et urgente, font frissonner les scènes de

France et de Navarre. Ils reviennent après 6 ans d’absence pour présenter ici leur nouvel et troisième opus « Dynamite drug diamond », un album mature, efficace et terriblement poignant de sincérité. Une bombe qui ne demande qu’à mieux exploser sur scène.

Moonlight :

Lorsque j’ai vu l’affiche au départ, je croyais que c’était un autre groupe et ce n’est que quelques jours avant le concert que je me suis rendu compte que c’était le TANG que je connaissais (on ne parle pas non plus de la boisson ni des frères du même nom. Ca c’est fait). Voici donc le Tang qui a fait ses preuves en sortant un excellent album en 2006, assez remarqué dans le milieu. Leur nouvel album m’était par contre totalement inconnu, et je n’avais jamais vu le groupe en live. Force est de constater que ce groupe est énorme en live. Efficace. Son énorme, énergie à revendre, quand on apprécie sur album c’est que du bonheur de les voir sur scène.

Les morceaux passent très bien sur scène, le public répond très bien, et c’est 45 minutes de folie devant un parterre assez nombreux.

MICROFILM

www.myspace.com/microfilmband
www.facebook.com/pages/Microfilm-official/369283603096902
www.microfilm.tv/

Présentation :

Leur réputation n’est plus à faire, les poitevins de Microfilm font aujourd’hui et après 10 ans de route, la fierté du Post Rock Français.

Leur nouvel album, au titre énigmatique AF127, n’échappe pas à la règle : Riffs mélodiques flirtant avec des nuances passant du triste au lumineux, orfèvrerie des arrangements,précision du son sur fond de projection de documentaires vintages exhumés… Une prestation son, samples et vidéo de haute voltige qui mettront vos 5 sens en alerte. A ne rater sous aucun prétexte.

Moonlight :

Au niveau Post-rock, j’apprécie beaucoup ce groupe depuis quelques temps car je trouve que les parties « samples de films » leur donnent un univers agréable et intéressant.

En live c’est la même chose, parfaitement maitrisé de bout en bout, les samples se transforment souvent en vidéos desdits films.

On voyage, on se laisse planer et c’est avec tristesse que le concert s’achève bien trop tôt, en temps de jeu s’entend puisqu’il est déjà minuit passé.

En tout cas belle confirmation de Microfilm. Dans un genre très exploité, difficile à se renouveler, les poitevins nous prouvent qu’il y a encore matière à faire original, passionnant et d’évoluer lentement d’album en album.

Une bien belle soirée, du monde, son excellent, plusieurs groupes très talentueux qui confirment tous en live ce que l’on pouvait connaitre sur album. Et 100% français s’il vous plait.