Biohazard + Warbringer @ Nouveau Casino (Paris), le 9 juillet 2012

Biohazard est de retour sur Paris après leur passage au Persistence Tour en janvier (au Bataclan) et quelques courtes semaines après le Hellfest. Le public répond présent. En première partie le Thrash Old School de Warbringer.

WARBRINGER

www.myspace.com/warbringer
www.facebook.com/warbringermusic
www.warbringermusic.com

Le choix de ce groupe en première partie est certes un peu décalé car pas du tout dans le même genre que la tête d’affiche, mais cela fait plaisir d’avoir l’occasion de voir ces Thrasheux en live. Car Warbringer sur album, c’est un bon thrash old school, plutôt bien fait. Je ne suis habituellement pas un gros fan de cette musique, surtout quand ce sont de récents groupes officiant dans un « vieux » style. Mais eux le font plutôt bien, beaucoup d’énergie, d’envie.
L’apéro sous la météo pour une fois clémente, prendra un peu plus de temps que prévu, du coup je ne vois que les deux derniers morceaux du groupe, assez pour pouvoir juger à mon avis. Le public n’est pas à son maximum à ce moment là, mais c’est très respectable. Par contre peu de monde bouge, les gens sont plus spectateurs en mode découverte plutôt que gros fans en transe. Pourtant le groupe envoie ce qu’il sait faire. Les cinq zicos sont efficaces, pas de grosse surprise, c’est du bon thrash sans temps mort.
Donc bien sur pas foncièrement original, mais on s’en doutait avant de venir. Une petite confirmation, pour les amateurs du genre : ne ratez pas ce groupe.

BIOHAZARD

www.myspace.com/biohazard
www.facebook.com/BiohazardDFL

Voir Biohazard dans une telle petite salle fait vraiment plaisir. Il faut dire que depuis le départ d’Evan Seinfield (resté englué dans le monde du porno ..), c’est un peu la notoriété du groupe qui est tirée par le bas et pourtant pas besoin de ce personnage charismatique pour donner un excellent concert, c’est ce que cette soirée va nous démontrer.

A 21H tapantes, le groupe entre sur scène, les quatre comparses sont bien remontés et commencent par un morceau du nouvel album. D’entrée de jeu, le son est très bon et ça commence déjà à jumper de partout. Ensuite on continue avec un petit best-of des familles, constitué de vieux morceaux cultes, tout simplement. Certes, quelques récents extraits entrecouperont la setlist, mais cela permet de varier un peu les plaisirs, ne pas en donner trop d’un coup.
Donc excellente setlist, très bon son. Les lumières sont correctes, le backdrop bien trop grand pour cette salle.
Le public sera à fond pendant tout le concert, la température monte vite. Il fait moite et le groupe apprécie ce bordel ambiant. Billy dira quelques fois que « ce genre de club est beaucoup mieux qu’un festival », « vive la musique underground », etc .. Il fait même arrêter un morceau lorsqu’il voit quelques mecs un peu trop crevards sur une fille qui slamme : « merci de respecter cette fille, et les filles en général d’ailleurs. On a tous des filles, des sœurs, des mères, merci ».

Bref toujours des messages de respect, toujours de la bonne humeur.

Ensuite, comment continuer à dire quelque chose sur ce concert ? C’était vraiment terrible. Une heure seulement mais pas mal de titres, Billy qui finit debout sur le bar à la fin, du slam de partout, une ambiance de feu, bref un excellent concert tout simplement. On voit là la différence avec le Bataclan six mois plutôt où c’était sympa sans plus. Ce genre de groupe est vraiment fait pour les « petites » salles comme celle-ci.

Warbringer nous démontre que le thrash old school n’est pas mort, Biohazard nous prouve qu’il est plus que jamais vivant , en forme et prêt à en découdre en live.

Une valeur sûre, qu’il ne faut pas rater dans ce genre de salle à taille humaine, parfaite pour passer une excellente soirée. Tout le monde se rappellera de cette date, même le groupe !