Bring The Noise, OüiFM Festival : Eths + Aqme au Petit Bain (Paris), le 09 Décembre 2011

Troisième et dernière soirée de ce festival Bring The Noise réalisé par OüiFM, les places étant gratuites, mais sur invitations uniquement.
La foule sera présente en masse dès le premier groupe. La salle est bien pleine, et finalement oui, ce lieu peut accueillir un bon nombre de personnes, les conditions n’étant certes pas optimum.
En tous cas, ce qui est vraiment génial, c’est que la scène est grande, donc les groupes sont à l’aise.

Aqme

(www.aqme.com // www.myspace.com/aqme)

J’ai plus ou moins suivi le groupe depuis leurs débuts, et le pic de leur carrière est déjà loin derrière eux.
Cela m’intéressait de voir ce que donnait encore le groupe aujourd’hui, et force est de constater qu’ils sont toujours aussi efficace.
Ils ont la pêche, il y a une sorte de communion avec le public, qui ne se fait pas prier pour bouger ..

Eths

(www.eths.net // www.myspace.com/eths)

Le public est très nombreux au début du concert.
Petite musique d’ambiance pour accueillir les musiciens, avec quelques lights sympas, cela change d’une arrivée genre « Bonjour, on est Eths ».
Ensuite les morceaux s’enchainent, le son est très bon, la chanteuse, Candice, assure comme toujours et est toujours aussi impressionnante. Ce petit bout de femme qui hurle à s’en arracher les poumons, pour deux secondes plus tard, chanter des refrains bien mélodiques, on peut penser que ses cordes vocales doivent bien souffrir.
Le public s’éclairci un peu au bout des premiers morceaux, il faut dire que le groupe est un poil plus extrème que les prédécesseurs. Cela ne plait pas à tout le monde, et tant mieux on peut respirer un peu.

Cela faisait 3 ans que le groupe n’avait pas joué à Paris (dernière fois à l’Elysée Montmartre).
Ils sortent un nouvel album en Mars, leur troisième seulement, et j’espère qu’ils continueront dans la lancée pour obtenir la reconnaissance qu’ils méritent. Car le talent est là, les compos sont bonnes, les zicos très bons … ils ont juste été enfermés dans un style néo-musique de minette qu’ils ne méritent pas.

Bref, à suivre.
Pour le dernier groupe, Dragonforce, je ne resterai pas, ce groupe étant une énorme blague, et affreux en live. Certains aiment les voir pour rigoler, mais personnellement j’ai bien mieux à faire que perdre mon temps à les revoir.

Merci à OüiFm pour ce petit festival dans ce lieu bien sympathique.
Certes le public n’est pas l’habituel de ce même genre de concerts, c’est finalement peut-etre un bien pour les groupes qui s’y produisent, tenter d’attirer un plus large panel d’auditeurs.