« UP IN SMOKE VOL.3 » : My Sleeping Karma + Samsara Blues Experiment + Lonely Kamel + The Machine @ Glazart (Paris), le 06 Novembre 2011

Une affiche excellente, qui ramènera moins d’une centaine de personnes. C’est dommage pour l’affluence, mais le public présent est là pour apprécier les groupes et se montrera très motivé. D’ailleurs, instinctivement, tout le monde est agglutiné à la scène, donc cela fait plaisir aux groupes.
On peut circuler librement partout, c’est ainsi que j’aime cette salle, même si c’est dommage qu’il y ait si peu de monde pour l’organisateur …

3ème édition de ce type de soirée, espérons qu’il y en ait d’autres, ne boudez pas votre plaisir, ces soirées valent le détour.
Tous les groupes joueront entre 40 et 50 min maximum, ce qui est parfait, quoiqu’un peu trop court quand c’est excellent, il est vrai.

The Machine

(www.myspace.com/themachineband // www.themachineweb.com)

Premier groupe à jouer de la soirée, alors que l’ordre annoncé n’était pas celui là (du coup beaucoup de monde se demandait qui était vraiment sur scène .. ).
Excellent groupe, ça joue très bien, on se demande si les gars ne se lancent pas dans des impros … vu que je ne connais pas leurs réalisations je ne pourrais répondre. En tous cas c’est très bien fait, excellente découverte.
A noter les 30 secondes de chant pendant les 40 minutes de set … donc oui c’est un groupe quasi instrumental, très bien comme ça d’ailleurs.

Lonely Kamel

(www.myspace.com/lonelykamel)

Maintenant on va un peu plus dans le rock’n’roll blues, mais en restant avec un son bien gras et lourd, ce qui est parfait.
Des morceaux bien groovy, ça le fait carrément.
Les barbus (oui, les zicos sont de bons gros barbus, pour 75% du groupe en tous cas) assurent, mettent l’ambiance et du coup on passe un excellent moment en leur compagnie.
Le son est particulièrement fort.
Totale découverte pour ma part encore une fois, j’aime vraiment beaucoup.

Samsara Blues Experiment

(www.myspace.com/samsarablues // www.samsarabluesexperiment.com)

Beaucoup plus calme, instrumental… intéressant mais j’avoue que les deux premiers groupes et une certaine fatigue font que à ce moment de la soirée, j’ai du mal à apprécier pleinement le concert.
Je vais donc continuer à écouter le concert d’un peu plus loin mais assis.
Pas spécialement fan du rendu, je tenterai éventuellement de jeter une oreille sur leurs réalisations, mais j’avoue que je ne suis pas plus emballé que cela.

My Sleeping Karma

(www.myspace.com/sleepingkarma // www.mysleepingkarma.eu)

Le groupe que j’attendais entre enfin sur scène. Après l’excellent show trippant du Hellfest, j’avais eu le souhait de voir le groupe dans une petite salle, et les voici enfin devant nous.
Le quatuor vont tout faire pour nous faire voyager. Les morceaux sont bien trippants, quelques extraits du dernier album en date, un petit nouveau.. le son est assez fort mais clair, on entend parfaitement la basse, guitare, le sample, ce qui n’est pas si fréquent.
Les musiciens bougent énormément sur scène, un peu trop vu la nature de la musique mais on s’y fait. Le bassiste nous fait penser à Robert Trujillo dans sa manière de bouger, le guitariste qui est assez impressionnant physiquement en rajoute des tonnes, mais ne manque aucune note donc c’est vraiment parfait.
J’ai juste eu le sentiment qu’en live, c’est un poil répétitif. Des bons plans répétés de trop nombreuses fois, ou des choses assez similaires de morceau en morceau. Je n’avais pas eu ce sentiment lors du précédent live et surtout sur album, je n’ai jamais fait attention à cela de cette manière. Ce n’est pas vraiment génant, mais juste que cela manque d’un peu plus d’originalité ou de changement …
En 45 minutes, un poil trop court, le groupe convainc à nouveau et ravi tous les fans présents.