Sonisphere 2011 @ Prague (République Tchèque), le 11 Juin 2011

La version tchèque du Sonisphere se tient sur une seule journée, et vu qu’elle avait le BIG 4 l’année précédente, cette année c’est une affiche variée avec principalement de gros groupes internationaux à l’affiche.
Le site du fest devait se trouver à 50 km de Prague, dans un ancien aéroport militaire, mais finalement, un mois avant, cela a été déplacé dans le parc des expos de la ville, à 15 min en tram du centre ville, parfait ! !

Le festival sera sold-out, soit 25 000 personnes pour cette journée.
Le lieu est assez grand, une sorte de grande cuvette pour la foule face à la scène, ce qui est assez pratique car l’on peut voir de presque partout assez facilement.
Sur les côtés et l’arrière de la seule grande scène, de nombreux stands de merchandising divers (pas beaucoup de cd par contre), et beaucoup de stands de boissons et nourritures.
Boissons : Bière (Budweiser tchèque, Jägermeister, Cocktails …)
Nourriture : Un bonheur : Toutes les spécialités tchèques ou presque sont à l’honneur ! Et c’est assez bon et peu cher ! J’aimerais vraiment ce genre de stands dans les fests français …. !

On peut noter également que les handicapés sont bien respectés, ils ont leur place surélevée où les intrus ne sont pas admis, et une très bonne vue sur la scène. Cela fait plaisir pour eux.

Les tshirts et merchandising officiels sont ultra-chers par contre. Compter 25€ pour un tshirt du fest, et la même chose pour les tshirts de groupe. Le festival doit avoir une marge hallucinante, c’est la moitié du prix du ticket pour la journée de fest ! !

sonisphere2011_praha_map

La bière étant distribuée en gobelets en plastiques, le tchèque buvant énormément, on se retrouve avec un site qui est jonché de gobelets très rapidement. En quelques heures de ce fest, le site est tel un Hellfest au bout de 3 jours ! Impressionnant.
Jâgermeister sait faire sa promo, à chaque boisson achetée, un pendentif style hawaien aux couleurs de la marque offert !
Tout le monde se retrouve donc avec de l’orange sur lui, et cela donne encore une couleur orange prédominante lorsque l’on regarde le public !

On peut également noter un festival qui tient ses horaires quasi à la minute près, c’est vraiment plaisant à chaque fois que cela arrive (et chier quand un fest tient pas ses promesses !)

Les tchèques ont très souvent des tatouages, et dans ce genre de festival, on en voit vraiment plein, mais surtout énormément de moches ! Sans compter le nombre incalculable de tatoos concernant IRON MAIDEN, c’est tout bonnement hallucinant.

Le festival démarre avec DEBUSTROL (www.myspace.com/debustrolcz), un groupe tchèque, que je rate, ainsi que DUFF MC KAGAN(www.myspace.com/duffxmckagan) que je n’apprécie pas spécialement sur album mais dont j’aurai voulu voir le rendu sur scène, ce qui sera pour plus tard, pas une grosse perte donc …. puis THE MISFITS (www.myspace.com/themisfits) que je regarde du coin de l’œil en me restaurant. Je n’ai jamais vraiment apprécié ce groupe, mais ils ont un bon look en tous cas ! Ils finissent sur le morceau qu’à repris Metallica (en le rendant beaucoup plus connu par la même occasion) « Die Die My Darling ».

KREATOR

(14:30 – 15:10)
(www.myspace.com/kreator)
(www.kreator-terrorzone.de)

Voila enfin le festival qui commence pour moi !
Groupe que j’adore depuis de nombreuses années, cela me faisait vraiment plaisir de les voir sur cette affiche.

Ils arrivent sur scène au milieu de leurs énormes fumigènes, qui cette fois s’en vont au ciel directement au lieu de stagner devant la scène et tout masquer (remember Hellfest, Summer Breeze .. )
L’ambiance est tout simplement énorme, le groupe arrive à réveiller et motiver tout le monde, donc même s’ils jouent assez tôt, la foule suit le groupe à 100%.

Forcément quelques classiques (le groupe a beaucoup de morceaux cultes) et quelques nouveaux morceaux qui passent très bien sur scène (« Destroy what destroys you »… )
Pour le fan que je suis, 40 minutes est vraiment trop peu, il manque environ 20 morceaux, mais le bonheur est vraiment là, au milieu de quelques gouttes de pluie qui viendront tenter de rafraîchir l’ambiance en vain.

CAVALERA CONSPIRACY

(15:30 – 16:10)
(www.cavaleraconspiracy.com)
(www.myspace.com/cavaleraconspiracy)

Comment qualifier ce groupe ?
Le premier album était écoutable, quelques bonnes idées, mais le dernier est vraiment insipide …. aucun intérêt.

Le sieur Cavalera pousse de plus en plus, c’est de moins en moins bon, inversement proportionnel à son embonpoint impressionnant.
Bref, par curiosité, je voulais voir le rendu à l’heure actuel de ce groupe qui aurait mieux fait de s’arrêter avec un unique album.

Ils arrivent, balancent quelques morceaux, puis hop direct les reprises « attendues » du Sepultura, mais version fadasses, que n’importe quel groupe peut reprendre à l’identique … et zou le concert est torché en à peine 30 minutes alors qu’ils en avaient 40 à disposition.
L’ennui étant tellement profond, que j’en ai profité pour me balader un peu sur le site du festival, et ça fait donc un concert ultra rapide !
L’accueil du public fut tout de même très bon !

A éviter, boycotter, enfin bon, je ne comprends pas comment ce groupe arrive encore à survivre (1000 fois moins bon qu’un Soulfly, pourtant déjà tant décrié !)
Une parodie d’eux-même ! !

SETLIST CAVALERA CONSPIRACY @ SONISPHERE 2011 PRAGUE

Warlord
Inflikted
Sanctuary
Terrorize
Refuse/Resist (Sepultura cover)
Black Ark
Roots Bloody Roots (Sepultura cover)

MASTODON

(16:35 – 17:20)
(www.mastodonrocks.com)
(www.myspace.com/mastodon)

Ils seront un peu l’ovni du festival. Je ne sais pas par quelle raison ils arrivent à être aussi « haut » sur l’affiche, mais tant mieux pour eux, ils le méritent vraiment !

J’aime beaucoup ce groupe, mais je regrette vraiment de ne les avoir jamais vus dans de bonnes conditions, en tête d’affiche dans une salle. Cela a toujours été en fest ou 1ere partie de gros groupes.

En plein jour, sous un soleil qui a enfin réussi à percer, le groupe assure, délivre ses morceaux avec efficacité.
Leur look est vraiment unique, on les reconnait bien, y a pas photo. Le backdrop est tiré d’un autre monde hallucinogène, ce qui les différencie encore une fois avec la concurrence du jour à n’en pas douter.
Le public est plus parsemé, respectueux, mais apprécie la performance. En tous cas, classique mais efficace, un bon show du groupe !

IN FLAMES

(17:45 – 18:40)
(www.inflames.com)
(www.myspace.com/inflames)

Je n’attendais plus grand chose du groupe, les derniers albums étant assez anodins, par contre il est vrai que la masse de fans grandit au fur et à mesure, et leurs shows également (lights/feux d’artifices etc .. ).
Je me demandais ce que ça allait donner, à la veille de la sortie de leur nouvel album.
Et j’ai été très agréablement surpris.

Le groupe entame avec des morceaux que l’on entend habituellement à la fin des concerts.
La setlist est une sorte d’immense best-of, et on se rend compte qu’eux aussi ont énormément de bons morceaux à proposer en live.
2 nouveaux morceaux ont été proposés et ils s’annoncent plutôt bons, ce qui est de bonne augure pour ce nouvel opus.
Les musiciens sont très dynamiques, ne cessent de bouger, le chanteur également, les lights sont très cool comme d’habitude, le son est bon, bref c’est ici un excellent concert et donc une très bonne surprise là où je ne l’attendais pas vraiment.

A ne pas rater au Hellfest pour les amateurs …

SETLIST IN FLAMES @ SONISPHERE 2011 PRAGUE

Cloud Connected
Trigger
Alias
Pinball Map
Deliver Us
Only for the Weak
Disconnected
The Mirror’s Truth
Where the Dead Ships Dwell
The Quiet Place
Take This Life
My Sweet Shadow

KORN

(19:10 – 20:10)

(www.korn.com)
(www.myspace.com/korn)

On ne sait jamais trop à quoi s’attendre de Korn en live.
L’arrivée sur scène se fait pendant le soundcheck, le batteur commence le morceau Blind, le guitariste est là, mais vu qu’ils sont « nouveaux » dans le groupe, personne ne les calcule vraiment, et c’est la surprise quand le reste du groupe débarque et enchaine sur la suite de ce morceau culte qui est en fin de show habituellement (encore une fois en ce jour donc !).

La setlist est très bonne, Korn peut facilement faire des best_if, il manquera toujours des morceaux, là aussi !
L’enchainement est rapide, pas de temps mort (ou presque), et quelques medley bienvenus, ils ne sont pas venus pour se reposer ou calmer le public, ça non !
Le son est très bon.
Le guitariste est maquillé, on n’a pas l’habitude de le voir ainsi, c’est amusant. Et toujours les nouveaux musiciens un peu en retrait, mais qui assurent la rythmique et donnent une bonne dynamique au concert.
Jonathan Davis est particulièrement en forme, belle prestation, cela fait vraiment plaisir.

Je trouve que Korn est revenu au top, dernier album très bon, les dernières prestations que j’ai pu voir étaient assez excellentes ! J’espère qu’ils vont continuer sur cette lancée !

SETLIST KORN @ SONISPHERE 2011 PRAGUE

Blind
Here to Stay
Pop a Pill
Freak on a Leash
(followed by snippet of « Breathe » by Pink Floyd)
Shoots and Ladders / One
4 U
Got the Life
Oildale (Leave Me Alone)
Get Up
Falling Away From Me
Coming Undone / We Will Rock You / Twisted Transistor / Make Me Bad / Thoughtless / Did My Time / Clown
Y’All Want a Single

IRON MAIDEN

(21:00 – 23:00)

(www.ironmaiden.com)
(www.myspace.com/ironmaiden)

Groupe que j’ai vu pas mal de fois, toujours très bon en live, par contre je ne suis pas du tout fan du dernier album ‘final frontier’ … les précédents n’étant pas non plus des grands classiques.
J’ai donc un peu laché le groupe dernièrement, et n’était pas plus excité que cela à l’idée de les revoir ce jour.

Je pensais que la prestation live allait me rabibocher avec Maiden, mais pas plus que cela en fait. D’autant qu’ils commencent avec les morceaux du nouvel album … donc j’attends un peu, tiens quelques morceaux, et n’accroche toujours pas. Sur les 2 heures de show prévues, je ne reste que 40 petites minutes, et la setlist ne me fait pas plus réver que cela, j’ai donc aucun regret.

Sinon, comme d’habitude, le groupe tient la route, prestation nickelle, Bruce sautant partout, décor bien sympa, bref tout y est !
Je respecte énormément ce groupe, que j’ai connu étant très jeune, mais je pense attendre au moins quelques années si je dois un jour aller les revoir en live.

Le public en a pour son argent, il est présent en masse, et les drapeaux sont de sortie !
Le nombre de fans d’IRON MAIDEN est vraiment impressionnant. Rarement vu un festival où la tête d’affiche était autant attendue, malgrè la qualité des groupes précédents.

Le Sonisphere de Prague a bien choisi sa tête d’affiche pour succéder au BIG 4 de l’année précédente.

SETLIST IRON MAIDEN @ SONISPHERE 2011 PRAGUE

Doctor Doctor (UFO song)
Satellite 15… The Final Frontier
El Dorado
2 Minutes to Midnight
The Talisman
Coming Home
Dance of Death
The Trooper
The Wicker Man
Blood Brothers
When the Wild Wind Blows
The Evil That Men Do
Fear of the Dark
Iron Maiden
Encore:
The Number of the Beast
Hallowed Be Thy Name
Running Free
Always Look on the Bright Side of Life (Monty Python song)

Conclusion

Beau succès pour ce festival, au cadre très sympathique, météo idéale (quelques fines gouttes de pluie pour rafraichir tout le monde de temps à autre).

Sold-out, excellente ambiance, de bonnes prestations en général, des gens heureux, bref le bonheur est là !

« 1 de 2 »