Villette Sonique 2010 @ Parc de la Villette (Paris), le 5 Juin 2010

C’est un festival qui est toujours intéressant, un bon nombre de soirées payantes avec des musiques de divers horizons, idéal pour faire des découvertes ou voir des confirmations …
mais le plus sympa étant le WE gratuit dans le Parc de la Villette, vraiment,
(les présentations des groupes proviennent du site du festival : http://www.villettesonique.com)

BLUES CONTROL

(http://www.myspace.com/bluescontrol)

Duo mixte, Blues Control fait beaucoup avec peu de choses. Il est finalement peu question de blues dans cette musique quasi-instrumentale convoquant guitare, boîtes à rythmes, pianos et harmonica pour un son sale et fiévreux. La guitare qui rappelle les sonorités fuzz 70’s sait se faire oublier le temps de bijoux planants et élégiaques. On pense autant à une version minimale et ésotérique d’Ariel Pink qu’à la folie de Pussy Galore ou l’esthétique Ecstatic Peace.

=> Un bon trip planant en plein après midi, soleil tapant, zones d’ombres prises d’assaut, et un public en grande majorité assis, profitant des samples et sons lanscinants. Un nom étrange pour un groupe proposant une musique intéressante !

GANGLIANS

=> alors là … pas de détails à donner, une musique qui me rebute d’entre de jeu, 1 minute me suffit, et de loin l’impression se confirme. Pas friand du tout … vaut mieux zapper avant d’avoir envie d’en dire (trop) de mal.

SECRET CHIEFS 3

(http://www.myspace.com/secretchiefs3)
Formé par Trey Spuance de Mr Bungle, Secret Chiefs 3 est une entité libre, loin de la notion traditionnelle de groupe rock. D’abord proche de l’esthétique pattonienne (morceaux courts et changements incessants de rythme), Spuance a peu à peu décidé de conjuguer son goût pour les références mystiques et ésotériques et son extrême éclectisme musical. C’est ainsi qu’il a divisé son groupe en six entités distinctes : musique orientale, marches funèbres, death metal, musique de film, surf rock et un mélange de tout cela. Le résultat est étonnant et schizophrène, très fortement teinté d’influences religieuses et chamaniques. Secret Chiefs 3 envoûte, étonne et prouve surtout la grande liberté musicale de son instigateur, toujours drapé dans sa robe de moine. Un groupe multi-genre qui hisse le métal d’avant-garde à un autre niveau.

=>    Pour les non-initiés, cela devait être un ovni … pour les amateurs, un pur bonheur !
Les musiciens nous régalent une fois de plus avec un mix de diverses influences assaisonné d’une touche toute personnelle, et qui donne une musique originale et intéressante !
On est dans un voyage spirituel, musical et en plein après midi sur la pelouse du parc de la villette, cela passe étonnamment bien !
Bien sur les badauds curieux seront de la partie, mais finalement on passe là un super moment, debout, assis ou allongé dans l’herbe, bref une ambiance à la cool qui colle parfaitement à la musique !
Les musiciens, en costard ou en cape, assurent ….
Bref un très bon concert, trop court, sous une météo parfaite !

ONEIDA

(http://www.myspace.com/oneidarocks)
Dans la grande famille des dégénérés à claviers, on trouve Oneida, ovni musical, certainement l’enfant illégitime de Devo et Suicide ou Shellac et Can. Un bouillonnement sonore et psychotrope qui s’appuie sur une batterie, surpuissante dopée par le jeu de l’incroyable Kid Millions (vu cette année aux côtés des Boredoms). Oneida ne choisit pas entre sons kraut, noise, post-punk, indie rock à lunettes et hard rock psychédélique. Un groupe en forme de machine de guerre scénique, qui ridiculise ses prétendants et jette un pont entre les 70’s et le XXIème siècle.

=> La journée passe, la fatigue s’installe, l’alcool n’y est pas pour rien .. C’est donc allongé dans une sorte de léthargie heureuse qu’on profite de la musique du groupe, et c’est vraiment idéal pour profiter de ce groupe.
Je ne connaissais pas du tout avant… et j’ai bien voyagé …. impossible de dire combien de temps .. un moment de bonheur, paisible, reposant !
On en aurait bien repris une bonne demi-heure !