Summer Breeze 2009 @ Dinkelsbühl (Allemagne), du 13 au 15 Aout 2009

13eme édition de ce magnifique festival métal, où une bonne partie des sous-genres sont représentés, et où l’affiche n’est pas « gachée » par des énormes têtes d’affiche (ne pas y voir une critique mais un constat).
Le festival accueille environ 20 000 personnes par jour, pendant 3 jours, et une après midi bonus avec une poignée de bons groupes dès le mercredi.

 

sb2009_logo

L’ambiance sur le site est vraiment excellente, les festivaliers sont venus pour faire la fête, boire (beaucoup), manger (un peu, et c’est tricher!), et dépenser des sous dans le merchandising !un

Restauration: Pas mal de choix, correct mais limite tout de même. Ne pas hésiter à se faire un resto un midi d’une des journées du fest histoire de bien manger au moins une fois (pas un luxe)!

Boissons: De bonnes bières dans un festival cela fait toujours plaisir ! Par contre le Coca est purement dégueulasse, il a le gout d’un Mister Freeze fondu ! ! !
Bières blondes allemandes, Hefe Weissbier .. et j’en passe, tout est fait pour une consommation massive ! à 3.8€ la pinte (le prix est rapporté à la pinte histoire de pouvoir comparer .. ), c’est tout bonnement génial !
Le vin blanc était particulièrement bon, cela change du muscadet cuvée Hellfest’09.

Merchandising: Enormément de stands, beaucoup de fringues, bracelets, vêtements pour enfants métal (oui oui !), trucs viking/pagan en tous genres …
Concernant les stands de CD … et bien ce sont beaucoup de tarifs prohibitifs ! Pas beaucoup de choses qui donnent envie d’acheter les dernières nouveautés. Exemple: Nuclear Blast sort le BEHEMOTH – Evangelion en édition limitée à 19€ … un petit stand qui n’a rien à voir le vend à 15€.
Dommage que les labels n’en profitent pas pour attirer les fans, les vrais, ceux qui croient qu’acheter chez un label est mieux et moins cher qu’ailleurs. Seul le label français Season Of Mist proposera ses nouveautés à 12€ (dont quelques groupes présents au fest, tels Ghost Brigade, Dagoba, Cynic .. ) ! Oui désolé cela fait un peu « pub », mais ca fait du bien de voir des tarifs abordables (encore merci les gars !)
Et certains stands proposaient des CD à prix réduits … dont un que j’ai en partie dévalisé mais ceci est une autre histoire !

Météo: Elle a été parfaite durant ces quelques jours. Quelques gouttes sont venues semer le doute le jeudi, mais finalement tout s’est très bien passé. Pas trop de soleil, presque pas de pluie, idéal … Merci le Dieu Météo !

Attractions: Sur le site, beaucoup d’attractions pour faire la promo de leurs marques, et la plus notoire est bien sûr et encore JÄGERMEISTER, qui proposera une nacelle/bar soulevée à une 20taine de mètres du sol, qui permet à une 20taines de personnes de voir le festival d’en haut durant une dizaine de minutes. Avec un shot et un Jäger-Bomb offerts, LA classe même.
Je n’ai pu y aller qu’une seule fois (il faut normalement participer en envoyant un SMS .. etc .. ), mais de nuit. J’aurai voulu y aller de jour pour de meilleures photos, mais on ne va pas trop en demander non plus (ce n’est cependant pas faute d’avoir essayé !)
Donc un excellent moyen de promotion (et il n’y avait pas que cela) !
Un fabriquant de cigarettes faisait sa promo avec des personnes défilant dans le public, proposant des clopes gratos, briquets en supplément. On a aussi pu avoir des feuilles à rouler .. bref on voit que la législation n’est pas la même qu’en France !

Scènes: Identiques à l’année précédente: Une MAIN STAGE qui est la grande scène, très agréable, mais super haute (un peu chiant pour les photos donc..), la PAIN STAGE, qui est son modèle réduit, mais qui reste très sympathique, juste à côté de sa ‘soeurette’, donc les changements de scène ne sont pas pénibles !
Et la PARTY TENT, une tente identique à celle du Hellfest (celle présente depuis quelques années), qui est à l’opposé du site du festival, donc 5 minutes pour la rejoindre (en traversant tous les stands de merch’).
A noter que dans la fosse, était positionnée une double barrière permettant à la sécurité de passer d’un côté à l’autre de la foule en 1 minute en cas de besoin. Cela permet de couper la fosse en deux, et donc à certaines personnes de ne pas être agglutinées comme des sardines et de voir même lorsqu’elles se trouvaient au milieu !

Son: D’une manière globale (et comme dans tous les festivals), le son de basse est bien trop présent. Hormis ce détail (qui commence à me saouler à certains moments….) le son est plutôt très bon partout !

 

La ville de Dinkelsbühl :

Mercredi 12 Aout 

sb2009_ro_mercredi

Tous les concerts du jour se déroulent dans la PARTY TENT, le site n’étant pas encore « officiellement » ouvert, tous les festivaliers ne sont pas présents … c’est l’apéro avant le festin !

On arrive à temps pour voir One Way Mirror, un métal « moderne » bien énergique, où les musiciens ne lésinent pas pour se donner à fond. A noter la participation d’un ancien chanteur de Scarve et Mnemic (Guillaume Bideau).
Je reste une bonne partie du concert, voyant les quelques morceaux que je connaissais, très bien interprétés, sympa !

Enchainement sur Razor Of Occam, un thrash death puissant, qui conquiert la foule présente sans aucun problème !
Pas grand chose à dire si ce n’est que le batteur est Français, et a été à l’époque batteur de Dragonheart, premier nom du groupe (assez connu notamment vie Guitar Hero) : DragonForce ! Autant dire qu’il n’est pas manchot, et qui sait mener les baguettes 🙂
Un groupe à revoir prochainement en connaissant beaucoup mieux le dernier album (que j’avais écouté 2 ou 3 fois avant ce concert).

Vomitory a un véritable succès. Etant donné que j’arrive juste après les premières notes, la tente débordant de gens sur plusieurs mètres, impossible de se faire une place pour voir le groupe qui a l’air de cartonner sévèrement !! Déçu d’être en retard à ce concert auquel je ne verrai donc rien, abandonnant d’entrée de jeu.

God Dethroned aura interverti sa place sur le running order avec Cataract, tant mieux ! (sauf pour les gens qui attendaient le groupe en n’étant pas dans la tente, et n’ont donc pas pu etre informés de cet état de fait)
Le set est intense, quelques morceaux sont tirés de leur dernier opus en date « Passiondale », terrible, et dont le rendu live est parfait.
Une ambiance « malsaine » qui sied au groupe, que j’ai découvert assez récemment avec grand plaisir, et dont je vais vraiment devoir me pencher sur le reste de la discographie (j’étais bloqué sur l’excellentissime dernier !!)

Powerwolf présente une musique particulière, kitch, heavy avec tous les clichés du genre, et pourtant étrangement j’avais vraiment bien accroché sur leurs réalisations. Sur scène, c’est musicalement parfait, identique à ce que je connaissais, et on rajoute des artifices scéniques tels que costumes, maquillage qui donnent un petit spectacle ayant son charme.
Bien sûr, une musique qui cartonne beaucoup plus chez les teutons que dans nos contrées gauloises. Le public répond bien, et c’est un excellent concert, cela fait plaisir à voir.

Fin de cette première journée de festival qui s’annonce très bien.
La première journée est toujours parsemée des rencontres habituelles des gens que l’on attendait, et donc la boisson coule à flot, forcément.

 

Jeudi 13 Aout 

sb2009_ro_jeudi

Réveil difficile, eh oui, boire sans manger, je l’ai toujours dit ce n’est pas à faire, mais à force de trainer, les stands ferment, et à 3 heures du mat’, difficile de trouver qqch à manger !

Bref .. après un bretzel pour se remettre d’aplomb, la suite .. :

Second Relation (PAIN STAGE), les gagnants de la « Newcomer Stage » de la veille, auquel on n’a pas pu assister, proposent une musique proche d’Anathema teinté d’Opeth. Intéressant, calme, idéal pour commencer tranquillement une journée de festival.
Vu de loin (plus entendu que vu d’ailleurs … ).
Groupe à surveiller.

Katra (MAIN STAGE), entendu de loin et vu sur des écrans, eh bien … une chanteuse à cheveux rouge (ultra clichesque), et qui a du mal à savoir chanter, ce qui donne quelque chose d’à peine écoutable.

Deadlock (PAIN STAGE), entendu de loin également, je connais un peu le groupe, et cela n’a pas titillé ma curiosité afin que j’aille les encourager.

Premier gros morceau avec Vader (MAIN STAGE), les polonais détruiront encore une fois tout sur le passage, tel un char d’assaut remonté à bloc.
Ces habitués de la scène ne deçoivent jamais, carrés, puissants, leur musique est vraiment impitoyable, et le néophyte est soit subjugué, soit inquiet pour la santé mentale des fans présents.
Gros morceau, une belle confirmation, mais pas de surprise particulière. On s’y attendait.

Grand Magus (PAIN STAGE) propose un rock stoner doom, pas mauvais du tout, mais qui n’arrive pas à m’intéresser outre mesure (comme sur album). Du coup je ne reste que quelques morceaux.
Les musiciens assurent, avec leur look assez particulier.

Unheilig (MAIN STAGE) est un des groupes que j’attendais sur ce festival, officiant dans un style très peu représenté et apprécié en France (Electro Metal Indus).
Le show sera mené de main de maître par le chanteur fou, qui arpente la scène dans tous les sens, alors que le reste des musiciens est statique.
Les morceaux dansant et énergiques passent bien, la foule répond plutot pas mal, les morceaux plus calmes (presque balades) permettent d’apaiser l’ambiance et restent très bons. Le chanteur ne diminue cependant pas l’intensité de sa prestation.
Le décor est sobre mais travaillé … bref un très bon moment.

A un moment donné où le coup de barre se fait ressentir, direction la tente pour voir Psycroptic (PARTY TENT), où leur death furieux fait des ravages et redonne du peps à qui en manquait !
Une telle débauche d’énergie fait plaisir à voir, une prestation carrée, énorme ! .. un groupe à revoir et à mieux connaitre (j’avais écouté des albums mais sans trop m’y attarder .. )

Un groupe culte en Allemagne, une sorte d’équivalent français d’Ultra Vomit, j’ai nommé J.B.O. (MAIN STAGE) . Ils font des morceaux parodiques etc … mais c’est surtout basé sur des paroles en allemands (bon courage), et parfois ils reprennent des morceaux connus (des Allemands, ou internationaux), en les adaptant à leur styles pop-punk-rock.
Il faut maitriser la langue de Goethe pour pleinement apprécier le concert, et les Allemands sont vraiment friands de ce groupe quand on voit l’assistance bien remplie et remuante !
Le rose est leur couleur préférée, ils en usent et abusent sur scène, sur les tshirts etc … un groupe qui ne se prend pas au sérieux, et qui cartonne !

Walls Of Jericho (PAIN STAGE), toujours efficace sur scène, tout particulièrement en festival. Toujours là pour donner de l’énergie, pour remotiver les troupes. Ce métal hardcore avec cette chanteuse bien particulière et surtout très déchainée fait mouche (pour ne pas changer).
Le public répond bien ! Très bonne prestation.

Kreator (MAIN STAGE) sont dans leur contrée. Les Allemands feront donc un bon concert comme c’est toujours le cas, cependant je suis un poil déçu par le son, et finalement pas de surprise.
Le seul élément à noter étant les speechs habituels fait en allemand au lieu d’anglais, ça change. Quand on a vu le groupe plusieurs fois sur scène, cela permet de casser le côté « mode automatique » du groupe.
Sur le dernier morceau (Flag of Hate), le chanteur portera un beau drapeau KREATOR, c’est simple et sobre mais terriblement efficace ! (A ce moment du fest, je suis tellement crevé que j’arrive presque à m’endormir devant ce groupe que j’adore tout particulièrement, donc je zappe les 2 derniers morceaux pour aller m’asseoir et me reposer avec une bière .. )

Pas possible d’aller voir ces poseurs de Backyard Babies (PAIN STAGE). Et je me demande encore comment ils ont fait pour être programmés sur ce festival !
Un groupe que je n’apprécie pas du tout … pour les avoir déjà vus, je sais de quoi je parle, aucun intérêt (avis perso bien sur !)

Cantus Buranus (MAIN STAGE) est la tête d’affiche de la grande scène de ce jeudi. Un groupe à peine connu en France mais qui fait des ravages outre-rhin.
Une sorte d’opéra-comédie musicale-médiéval-orchestral … bien rythmé, superbement mis en place, avec des instruments parfois inconnus du grand public.
Une bonne 40taine de personnes, dont 20 choriste, des cuivres, des violons/violoncelles, des tambours chinois.
Tout un ensemble de mucisiens talentueux, pour une oeuvre excellente, mais dont on peut se demander pourquoi cela est assimilé au monde du rock/métal.
Une très bonne prestation, que j’attendais depuis quelques années !
A noter que « Cantus Buranus » est le nom de la seconde oeuvre du groupe « Corvus Corax » , qui interprète des textes issus du l’oeuvre médiévale « Carmina Burana ».

Katatonia (PAIN STAGE) fait une pause dans l’enregistrement de son nouvel album pour faire ce concert, permettant donc au groupe de souffler un peu.
J’avais été moyennement satisfait de leur prestation au Hellfest’08, mais ici, dans des conditions de nuit, cela est beaucoup plus adéquat.
Une setlist variée avec 4-5 morceaux du dernier album en date (et magnifique !!).
Le chanteur est un peu faux sur les premiers morceaux, mais le concert reste cependant très agréable, un bon moment qui demande à être confirmé dans une salle relativement intimiste.

Suffocation (PARTY TENT) propose son Brutal Death d’excellente facture, présentant son tout nouvel opus « Blood Oath ». Connaissant peu le groupe, j’avais pas mal écouté ce dernier album, et après avoir vu quelques morceaux de ce concert, j’en viens au constat qu’il faut les connaitre quasi par-coeur afin d’en apprécier pleinement leur représentation live (ce qui n’est donc pas mon cas).
Les musiciens assurent, le chanteur est impressionnant, mais finalement ne reconnaissant pas grand chose, c’est un style où tout est vite identique. Faut vraiment être un fin connaisseur pour entrer dans le show.
A revoir dans quelques mois si possible, mais en étant beaucoup plus au point !

Une deuxième bonne journée de festival. La météo était assez peu optimiste et finalement hormis quelques gouttes à un moment donné, rien à signaler, le temps s’est maintenu, heureusement. Cependant la fatigue se fait terriblement ressentir !

Vendredi 14 Aout 

sb2009_ro_vendredi

Peu de groupes nous intéressent en ce début de journée, on en profite donc pour visiter la ville qui est somme toute assez magnifique !
Les restaurants proposent des choses simples et efficaces, comme ce qu’aiment faire les allemands !
La bière est bon marché (la Weissbier, 50cl à ….. 2,5€ !)
On prend donc notre temps pour se poser, se balader, et on arrivera finalement sur le site du festival aux alentours de 16H30.

On entendra de loin The Haunted (MAIN STAGE), qui a l’air de donner un concert intéressant … dommage que j’ai raté ça, d’après certains un des meilleurs concert du fest.

N’étant pas fan du tout d’Entombed, je zappe pour me balader dans le merchandising du festival, et aller voir rapidement Obscura (PARTY TENT) qui est convaincant mais je n’étais pas dans l’humeur pour les écouter. A revoir prochainement sur Paris !

Quelques mots sur Schandmaul (MAIN STAGE). Typiquement le genre de groupe apprécié par les allemands, un folk-médiéval métal qui n’a pas l’air mauvais mais qui ne me parle pas du tout. L’assistance est nombreuse !

Pendant ce temps là, on se fait inviter au stand Metal Hammer, qui propose en écoute le tout nouvel album à venir de URGEHAL.
Assez difficiles conditions: Schandmaul est à quelques dizaines de mètres en train de jouer, nous dans une mini tente avec des enceintes poussées à fond avec un son médiocre (les aigus explosent les oreilles), pour écouter du black.
Donc je plains ceux qui se doivent de faire un vrai report via cette écoute … mission quasi impossible. Ce qu’on en entend a l’air plutôt pas mal, intéressant, un disque qui devra être écouté à sa sortie, assurément.

Life Of Agony (MAIN STAGE) et son rock teinté de grunge est efficace. La foule ne sera cependant pas massive devant la scène !
Une bonne prestation d’un groupe que l’on voit trop rarement sur scène !
Keith Caputo (chanteur) est tel une rock star sur scène, il s’éclate, mais il le fait bien et n’oublie pas d’assurer (lui !).
Un bon spectacle énergique (même si certains pourraient dire l’inverse s’ils ne connaissaient pas le groupe avant ça)
Une prestation correcte, que j’aimerais particulièrement revoir dans une salle à taille humaine .. ?

Amorphis (PAIN STAGE), découverte live d’un groupe que j’aime depuis de nombreuses années !
J’ai passé les 2 ou 3 premiers morceaux dans la nacelle Jâgermeister à 20 mètres de haut, ca rend plutôt pas mal de ces hauteurs là !
Le concert est très bon, le chanteur impressionnant (avec ses dreds de 3 kms ..), bref une confirmation d’un groupe qui était plus réputé il y a 10ans, mais qui ne se prive pas pour sortir de bons albums tout de même.
Un bon best-of live …. à revoir prochainement sur Paris, j’ai hâte.

Amon Amarth (MAIN STAGE),
Les dieux du Viking Metal sont de retour dans une contrée qui sait les accueillir comme il se doit (cf DVD au Summer Breeze enregistré il y a deux ans, en bonus du dernier album)
Excellente prestation avec beaucoup de pyrotechnie, et une scène un peu « spéciale » (pont, magnifique backdrop).
Je les ai vu de nombreuses fois récemment, et j’ai toujours peur d’être lassé, mais ils ont tellement de talent et d’énergie qu’ils ne déçoivent jamais, bien au contraire !
Evidemment, la setlist est toujours quasi identique, le guitariste qui merde le solo comme à son habitude en live sur le morceau éponyme du dernier album, qui est également le 1er morceau du concert.
Moment fort, « Pursuit of Vikings », un véritable hymnne fédérateur !
Un super concert, dans une super ambiance, avec la présence de presque tous les festivaliers !!

On finira la journée aux stands de bouffe en entendant Haggard (que l’on ne regardera pas) 🙂
Cela a l’air vraiment inintéressant … allez hop on zappe.

Fin de journée même si j’aurai aimé voir Raunchy … mais les horaires sont terriblement tardives (il est 1H, le fest se termine à 4H)

Samedi 15 Aout 

sb2009_ro_samedii

On arrive 25 minutes en retard sur le parking, donc on entend à peine 1 minute de Benighted au loin, tristesse et désespoir, je n’arriverai donc jamais à voir ce groupe en live ou quoi ?

Black Sun Aeon (PAIN STAGE) aura un public assez peu nombreux. Le groupe propose une sorte de doom-death presque dépressif, très intéressant d’autant plus que je connais bien le groupe avec leur seul et unique excellent album !
Un bon concert, encore une confirmation live d’un bon groupe !

On entendra de loin The Storm (MAIN STAGE), qui officie dans un métal gentillet, avec chanteuse toute charmante. Cependant cela n’est que peu intéressant et original, sauf le dernier morceau où l’on voit le chanteur de VOLBEAT faire le guest (échange de bons procédés puisque la chanteuse du groupe figure sur le dernier album de Volbeat et fera une apparition live quelques heures plus tard avec eux !)

Before The Dawn (PAIN STAGE), le public est beaucoup plus nombreux que pour Black Sun Aeon (étonnant que ceux-ci n’aient pas eu plus de monde puisque c’est le groupe du guitariste Tuomas Saukkonen .. )
Un métal assez commun, classique, sans véritable intérêt…
Le soleil de plomb s’abat déjà sur la foule, puisque la sécurité doit arroser le public à l’aide de lance à incendie … et cela fait effectivement un bien fou !

A ce moment là je tente de négocier pour monter dans la nacelle Jägermeister (en vain!), pendant un bon moment, et pendant lequel on entend sans vraiment voir Grave (MAIN STATE). Je ne connaissais pas, et c’est vraiment un bon groupe, très énergique ! A découvrir plus en détail (et pourtant ce ne sont pas des ptits nouveaux, mais on a chacun nos lacunes .. )

Unlight (PARTY TENT), un black enragé, bien interprété, avec un bon son, cela fait mouche. Vu uniquement quelques morceaux, mais convaincu par la prestation (j’avais pu découvrir sur cd juste avant le festival ..). J’attends de les revoir dans quelques mois ?

Je profite pour faire quelques stands de merchandising au son de Born From Pain (MAIN STAGE), qui est purement un groupe de festival. Ils ont toujours beaucoup d’énergie, ultra communicative. Efficace pour redonner la patate lors d’un coup de mou. Je suppose que cela devait être bien joyeux dans le pit ! (vus quelques fois récemment, c’est pour cela que je n’ai pas fait ce concert plus attentivement)

Epica (PAIN STAGE) que je vais voir tout d’abord pour tenter de faire des photos, or TOUS les photographes du festival sont présents pour ce groupe, en masse ! Donc je sais d’entrée de jeu que je suis arrivé trop tard, et vu que je n’ai pas envie d’attendre longtemps … je fais les photos en me débrouillant.Groupe intéressant sur cd, mais dont je n’ai jamais accroché aux lives. Probablement le côté midinette de la chanteuse qui m’énerve (bien qu’elle soit charmante).
Cela ne passe pas le cap du live pour moi.

Narziss (PARTY TENT) officie dans un métalcore chanté en allemand. Les musiciens sont bien remontés. C’est carré, bien réalisé, la foule apprécie, en offrant un beau Wall Of Death. Intéressant sans être transcendant (un style qui ne me parle pas du tout hormis 2 ou 3 groupes)

Moonspell (MAIN STAGE) est une bête de scène depuis quelques temps. J’ai eu l’occasion de les voir à maintes reprises, et là c’est encore une fois le cas. Un set carré, mais qui me laisse sans commentaire particulier, car c’est bon, une bonne setlist, mais c’est devenu tellement habituel .. Un gros et bon groupe, qui assure et qui ne surprend plus lorsqu’on les connait bien.
Un bon moment cependant .. vivement un nouvel album pour rajouter du changement à leurs prestations.

Ghost Brigade (PARTY TENT) dont je suis particulièrement fan, et dont j’attends le concert depuis l’annonce de leur venue au fest !
Le tout nouvel album fraichement sorti, est vraiment bon, même s’il demande beaucoup plus d’écoutes et d’attention que le premier !
J’avais déjà vu le groupe au Hellfest’08, et ce coup-ci c’est encore une fois un excellent concert.
Un groupe vraiment terrible, d’autant plus en live !
Par contre j’ai toujours cette étrange sensation concernant le chanteur, il a l’air sympa, chante super bien, mais on a l’impression qu’il n’a pas sa place sur scène, il manque d’une bonne dose de chariste, trop en retrait … étrange.
En tous cas un des meilleurs concerts du fest.

Volbeat (MAIN STAGE) ont déjà commencé quand j’arrive, c’est toujours aussi bon en live, et d’autant plus en Allemagne où le groupe cartonne bien. Cet « Elvis Metal » met de la bonne humeur chez tous les festivaliers, une musique certes un peu « grand public », mais terriblement efficace.
Une setlist best-of des 3 albums, avec en guest la chanteuse de The Storm qui vient chanter le fameux duo. Très sympa !
Certes vu quelques fois en live, mais ce coup-ci avec une assistance bien remplie, cela fait vraiment plaisir à voir ! Un bel instant fun.

Voivod (PAIN STAGE), les ovnis du métal, proposent ce que personne d’autre ne sait ou peu faire. Vraiment un groupe à part.
Jason Newsted (ex Metallica) n’est malheureusement pas présent à mon grand désespoir.
Bon concert avec quelques morceaux du dernier opus en date « Infini ».
Pas grand chose de particulier à dire sur la prestation, des musiciens heureux d’être là, c’est déjà pas mal ! Une audience pas très nombreuse, pour un groupe placé en fin de soirée ..

Opeth (MAIN STAGE) est la tête d’affiche de la grande scène, et auront donc droit à plus d1H15 de concert.
Je n’ai jamais été convaincu par ce groupe sur scène (alors que j’apprécie beaucoup sur cd).
Ce soir, la prestation est très bonne ! Le chanteur blaguant comme d’habitude à tout va (demandant même si on avait vu Katatonia et son chanteur toujours aussi gros .. ). Par contre il a laissé entendre qu’un concert de Bloodbath l’année prochaine ne serait pas impossible au Summer Breeze. Info, intox, humour, mauvaise compréhension de ma part ? On verra bien.

Deathstars (PAIN STAGE), groupe dont je suis tout particulièrement fan, et que j’avais réussi à rater à chacune de leurs prestations !
Eh bien ce fut une belle claque, pas d’artifice particulier sur scène à part leurs costumes, et pourtant … quelle prestation !
Un groupe qui envoi sa musique martelante, non sans rappeler Rammstein sur certaines rythmiques.
Bref un pur régal d’une heure, qui permet de terminer ce festival de la meilleure manière qui soit !
Je pense qu’il s’agit du meilleur concert pour ma part sur ce fest … (à revoir très prochainement sur Paris).

La dernière soirée s’achève déjà, il est temps de faire les adieux (faut rentrer tôt, demain … la route).

En résumé, un excellent festival encore une fois, une organisation sans faille, cela fait plaisir de ne pas devoir refaire son running order à cause des retards .. vu qu’il n’y en a pas, vive l’organisation à l’allemande !
Une météo adéquate, de bons groupes, bref un festival qui va vraiment devenir incontournable (au cas où cela ne le serait pas déjà !)

Pour ceux qui ont lu ce report, n’hésitez pas à laisser vos commentaires, cela fait toujours plaisir.
Il en faut un bon paquet d’heures pour écrire tout cela et gérer toutes ces photos, mais c’est aussi un plaisir de continuer virtuellement le fest 🙂 ! !

Les logos des groupes du fest, toujours sympa 🙂

sb2009_logo1

sb2009_logo2

sb2009_logo3

sb2009_logo4

sb2009_logo5