Furia Sound Festival @ Base de loisirs de Cergy-Pontoise, les 04 et 05 Juillet 2009

Report de deux journées bien sympathiques dans la suite de cet article, alors  …. n’hésitez pas à voir tout cela !
J’ai pu obtenir un pass 2 jours à prix réduit il y a quelques mois, 30€ les deux jours cela ne peut se refuser, surtout quand la programmation est de qualité, eclectique et intéressante pour les curieux qui voudraient jeter une oreille sur des choses qu’ils n’iraient pas voir en concert autrement ..

Arrivée le premier jour en RER (trajet hypeeeeeer long), donc navette ensuite pour rejoindre la base de loisirs où se déroule le festival, et à peine sorti du bus : contrôle de stupéfiants par la gendarmerie.
Tout le monde en rang, le sac devant soit, on ne bouge pas et on attend que le chien vienne renifler son sac, et s’il est d’humeur joyeuse, vous pouvez passer votre chemin … sinon contrôle total du sac.
C’est assez impressionnant de voir un tel dispositif de « sécurité » en arrivant au festival. J’ai pu faire de nombreux fests en France et ailleurs, c’est la première fois que je vois cela. L’année dernière, c’était le même dispositif apparemment …

Ce qui est rigolo, c’est que le deuxième jour il n’ont fait aucun contrôle, et que sur place dans le site, un stand est tenu par un jamaïcain, et propose pipes, grandes feuilles et tout l’attirail pour les amateurs de substances qui font rire !
Bref il ne fallait pas allumer un joint sur le festival, sinon on voyait rapidement 5 flics débarquer pour vous embarquer (vu quelques fois !)

Ceci étant dit, l’ambiance sur le festival est vraiment très bonne,
le site très sympa mais très vallonné, ce qui fait que la grande scène peut être visible de nombreux endroits et parfaitement par tout le monde. C’est un vrai point positif !

La restauration est plutot chère, les boissons dégueulasses (Kro, Coca ou jus de fruit bon marché) fonctionnant via des jetons (1H d’attente le samedi, en plein soleil … pas organisés du tout .. )
Un « petit » fest avec apparemment 20 000 personnes sur 2 jours. Cela reste une ambiance familiale avec toutes sortes de festivaliers, beaucoup de jeunes, voire très jeunes, mais aussi des parents !

2 grandes scènes, et une tente …

furia2009_3

Comme on attend pour les jetons, et aussi parce qu’on est arrivé un peu tard, le premier groupe que l’on voit est GRAND CORPS MALADE.
Tout le monde connait au moins de nom. Je n’apprécie pas particulièrement, mais comme on est là, je me dis qu’en live cela peut être sympa.
En fait pour ceux qui aiment, cela l’a été.
Pour moi, qui était dubitatif, je n’ai absolument pas accroché du tout. Je n’aime pas sa prose, ses rimes… certes il a une voix agréable, mais au final, quand il slam ou quand il parle au public, il n’y a aucune différence, du coup parfois on se demande même si le morceau est démarré !
Les musiciens qui l’accompagne ne sont pas mauvais, mais je trouve que la musique ne colle pas avec le slam !
Bref je ne vais pas m’étendre sur le sujet, mais je n’ai pas aimé grand chose, et je suis super déçu alors que je pensais pouvoir être surpris !

Un petit tour rapide sur PASCALE PICARD BAND, qui commence à se faire un nom à droite et à gauche… La canadienne a l’air bien sympathique, le groupe aussi, mais cela ne me parle absolument pas, trop gentillet, trop standard pour m’apporter quoi que ce soit. En tous cas ça avait l’air d’avoir la patate sur scène et les fans étaient ravis !

Direction le chapiteau pour voir SECRET CHIEFS 3, seul groupe que je voulais voir de la journée. On m’en avait beaucoup parlé, je ne connaissais pas, et je profitais donc de ce live pour découvrir (d’ailleurs programmé le lendemain cela aurait été beaucoup mieux et approprié quand on regarde la programmation .. mais bon)
Le groupe contient un ex memnbre de Mr Bungle, la musique du groupe est vraiment polyvalente, étrange, teintée orientale sur une bonne moitié des morceaux du concert ..
Bref un beau melting-pot d’influences divers et variées, très bien digérées, donnant lieu à une musique entièrement originale.
Une super découverte, entachée par le public présent qui parfois est un peu .. saoulant. Voir un pogo entre 5 personnes sur une bonne partie du concert est assez étrange. La musique ne s’y prète pas du tout ! C’est toujours bien que les gens s’éclatent, je n’ai rien à dire à cela, mais bon sur ce groupe, c’est presque un manque de respect !

Ce sera tout pour cette première journée, ça en a pas l’air, mais on est resté plus de 4 heures !

Voici donc la deuxième journée, qui commence fort, puisque BUKOWSKI a l’honneur de démarrer la journée.
Groupe de rock teinté stoner, avec une voix qui ne m’inspire pas des masses, je trouve cela vraiment pas mal.
Le groupe est très récent, 2 ans, est parisien, gageons qu’ils s’amélioreront et qu’on pourra les revoir maintes fois par la suite.
Je ne vois que 2 morceaux, mais je ne pas déçu ni surpris, cela confirme ce que je pensais d’eux, au vu de ce que j’en connaissais (reputation/myspace/articles)

KYLESA est probablement un des groupes que j’attendais le plus de la journée étant donné que je les ai raté au Hellfest.
Excellent concert, la chanteuse est impressionnante, sa voix est terrible, et ses riffs sont énormes et elle joue tout cela avec la plus grande simplicité qui force l’admiration !
Le reste du groupe est au niveau, du coup les morceaux tirés des 3 albums sont magnifiés .. avec un très bon son et une assistance bien correcte !
Bonne confirmation de ce groupe que je connais bien mais que je n’avais pas encore eu l’occasion de voir sur scène !

Non je n’irai pas voir YO YO YO ACAPULCO qui présente une musique saoulante avec une surdose d’ukulélé. Mon ouverture d’esprit a ses limites !

TORCHE présentera un concert similaire à celui du Hellfest, avec un très bon son, une excellente énergie. Il est toujours sympa de voir le chanteur tout sourire à fond dans son délire, seul guitariste assénant ses riffs assassins, arpentant la scène constamment, chantant les quelques parties de voix (une voix qui peut paraitre bizarre, mais je trouve cela plutot pas mal et pas exagéré .. heureusement qu’il n’en rajoute pas plus!)
35 minutes seulement, mais vu l’intensité cela est vraiment parfait !
Excellent groupe, encore une confirmation, 3 fois que je les vois, aucune lassitude, au contraire, au fur et à mesure des mois, plus je connais le groupe, plus je suis fan !

Du coup le concert se termine bien avant l’heure prévue, et j’avais du faire un choix avec un groupe jouant sur la grande scène, je la rejoins donc pour voir DIDIER SUPER dont je suis assez fan, j’avoue. Première fois que je le vois en live, eh oui … depuis tout ce temps j’avais réussi à le rater, « artiste » pourtant immanquable !
Donc beaucoup de gens trouvent cela nul, inutilement provoquant, irrévérencieux etc … et voila donc tout ce que j’aime.
Tous ses morceaux sont énormissimes, son cynisme omniprésent fait mouche ! Seule petite déception, le morceau « Petit Caniche » repris en version rock énervé, du coup personne ne comprend les paroles (mais ce n’est pas grave je les connais par coeur).
Didier fera meme monter un pompier sur scène (il balancait de l’eau pour rafraichir le public .. Didier le prend à partie .. énorme !)
Bref une bonne 20taine de minutes me confirme tout le bien que je pensais de Didier Super, c’est mon avis et tant pis si pas grand monde ne le partage …

Les japopnais de MONO sont de nouveau présent sur la région parisienne. 3 fois que je vois le groupe en quelques mois, et j’avoue que cela devient lassant.
Certes les albums sont excellents, le dernier une belle pétite (n’en déplaise … ), mais le problème étant que le groupe adopte quasiment toujours la même structure pour ses morceaux, donnant une sentiment de déjà vu dès le 2eme morceau.
Du coup je ne vois que 3 morceaux ….. sur 4 !
Très bonne interprétation, un son très bon lorsque c’est calme mais assez moyen dès que les zicos s’énervent.
Je n’irai pas les revoir de sitôt, pas envie d’être déçu!

Je n’avais pas vu ISIS depuis le Roadburn 2008, et j’avoue que je n’ai pas reconnu les musiciens, notamment le chanteur qui a un look des cavernes, énorme chevelure, énorme barbe ! Meconnaissable !
Bref passé cette surprise physique, le groupe joue une setlist intéressante mais certainement pas la meilleur que l’on ait pu voir d’eux.
Cependant l’interprétation est excellente, le mélange des voix claires ou non est excellent, l’intensité des morceaux terrible !
Encore une fois dans cette tente, le son est relativement très bon, c’est plaisant !
Un excellent concert alors même que j’ai du mal à apprécier le dernier album, c’est donc une bonne surprise pour moi !

Un changement dans la setlist de la journée fait que DILLINGER ESCAPE PLAN et SUICIDAL TENDENCIES inversent leur horaire de passage, du coup d’une situation où deux groupes m’intéressaient au meme moment, fait que je n’ai quasi plus de dilemne, je peux aller voir THE GOSSIP sur la grande scène.
J’aime beaucoup le dernier album, qui est terriblement efficace, bien punchy et groovy et m’attendais donc à un live exceptionnel !
Finalement je suis super déçu. La chanteuse est énorme, aussi bien physiquement (désolé) que musicalement. J’aime beaucoup sa manière de chanter et de bouger sur scène, meme si elle a un peu de mal au début du concert, cela a l’air de s’améliorer au fur et à mesure des morceaux.
Par contre les autres musiciens ne servent à rien. Je trouve qu’ils n’apportent rien à la chanteuse, et que si celle-ci venait à changer ses partenaires, elle ne pourrait qu’y gagner !
Je m’attendais à une guitare balançant de bonnes rythmiques, que nenni !
Bref hormis la chanteuse, rien à signaler, du coup je ne tiens pas plus de 3 ou 4 morceaux …
et m’en vais donc voir les 10 dernieres secondes de DILLINGER ESPACE PLAN … aucun commentaire !

Pour patienter jusqu’au dernier groupe, MOGWAI entre sur scène.
Un bon post rock, mais 2 morceaux me suffisent à dire qu’en festival, ce n’est pas le meilleur lieu pour les découvrir réellement. J’aimerais les revoir dans une salle, assis avec une bière .. tranquillement … les meilleures conditions pour ce genre de concert !
Donc on les écoute de loin, assis sans les voir, mais de toutes façons sur scène il ne se passe rien !
En tous cas très bonne musique !

SUICIDAL TENDENCIES clôture ce festival sous la tente, et l’affluence est donc assez nombreuse.
Un show identique à celui du Hellfest, avec une incroyable énergie, notamment du chanteur qui n’arrête pas de bouger … un final où quelques personnes grimpent sur scène (une petite 10zaine, cela change des grandes scènes, forcément!)
Que dire de plus ? ST rules !
Le groupe a arpenté toutes les scènes du monde, s’est forgé une réputation de tueur, et on comprend aisément en les voyant !
Seule déception: qu’il n’y ait rien de l’album cultissime qu’est « SUICIDAL FOR LIFE »… à quand la tournée où l’album est repris en entier SVP messieurs !

Au final, un festival bon enfant, où la météo a été parfaite, un peu de soleil, beaucoup de nuages, aucune pluie, on a pu squatter parterre en attendant les concerts, une bière à la main.

Du coté de la programmation, l’organisateur essaie d’inviter des artistes et de mélanger les genres …

Le festival a du décaler ses dates à cause d’un SOLIDAYS qui avait également décalé mais sans prévenir, et avoir deux festivals en région parisienne le même WE, c’était le Furia qui aurait payé les frais ! En comparaison, je préfère largement le Furia, plus de prises de risque, plus d’artistes intéressants !

Bref, j’attends la programmation de l’année prochaine, mais j’y reviendrais très probablement, surtout à ce genre de tarif défiant toute concurrence !

furia2009_2