Machine Head @ Trianon (Paris), le 30 Octobre 2019

Nous voici sur le « Burn My Eyes 25th Anniversary Tour », autant dire LA date inratable.

Concert en deux temps :

Best-Of

Set avec les « meilleurs » morceaux de MH (hors Burn My Eyes, forcément), durant environ 1H40.
Nouveau line-up, avec notamment le guitariste de Decapitated.
Ca commence fort avec deux morceaux issus du « The More Things Change », donc forcément direction le pit pour aller voir ça de près. Et ça enchaîne plutôt bien. Les musiciens sont à fond, Robb Flynn ne donne pas à l’économie, la foule non plus. Bref ça le fait. Le décor est magnifique, fond, côtés et même le sol sont décorés.
Le son est bon, l’ambiance de folie, faut le dire. Un doux plaisir. Bonne petite setlist, même si ça se termine par l’interminable Halo, que je n’arrive plus à écouter.

10 minutes de pause.

Burn My Eyes


Forcément, on passe aux choses sérieuses, d’emblée. Dès l’intro l’adrénaline est là et elle restera à bloc pendant quasiment tout le concert. Faut dire que l’album est énorme, culte, donc comment ça pourrait être différent ?
Robb est à nouveau à fond, mais comment fait-il pour être à ce niveau, 3 heures par soir ? Impressionnant. Respect.
Logan Mader lui est par contre très calme. Torse-poil mais dans son coin. Aucun jump comme à la grande époque, non il est là en mode très concentré et studieux. Chris Kontos, très bon … (même si personnellement je préfère Dave McClain mais bon .. ).
Non là c’était un show énorme. Comment ne pas rester au milieu de la fosse pour en prendre plein la vue, les oreilles et en découdre dans le pit ?

Excellent de bout en bout.
Machine Head a su montrer à nouveau tout son potentiel. Même si on est un peu au creux de la vague (problèmes de personnel), Robb montre que les concerts continuent quel que soit le musicien présent et que ça reste énorme. Avec de tels morceaux … pas étonnant.

Grosse distribution de médiateurs, par gros paquets, plusieurs centaines balancées dans la foule, surement. Collector « France Oct/Nov 2019 ».

A noter également que la setlist comportait quelques modifications entre la 1ere et 2nde date parisienne. 

Vidéo officielle du concert, la grosse première demi heure

https://www.youtube.com/watch?v=aG3xXGWm4ag