Bruce Dickinson, l’autobiographie: À quoi sert ce bouton ?

Je n’ai pas pour grande habitude de faire des chroniques d’autre chose que des concerts, mais les livres sur la musique rentrent dans le même univers et j’ai bien l’intention d’approfondir ce domaine que j’ai à mon goût un peu trop délaissé.

Mot de l’éditeur :

Bruce Dickinson – le leader du groupe légendaire Iron Maiden – est l’un des chanteurs et compositeurs les plus emblématiques du heavy métal. Depuis plus de 30 ans, son groupe déplace les foules en concert ou dans les festivals comme le Hellfest. Anglais, rockeur sain et atypique, en tournée il pilote lui-même le Boeing du groupe Iron Maiden.

Homme aux multiples facettes, il est aussi entrepreneur, conférencier, brasseur, romancier, présentateur de radio, scénariste de cinéma et escrimeur international !

Dans ce livre, Bruce contemple les montagnes russes de sa vie. Il raconte – dans sa voix anarchique unique – les exploits explosifs de son enfance excentrique, l’ascension fulgurante de Maiden, la philosophie de l’escrime, les Boeing, et son combat contre le cancer.

Audacieux, honnête, intelligent et drôle, cette autobiographie capture la vie, le cœur et l’esprit d’une véritable icône du rock, et inspire les âmes curieuses et les fans les plus exigeants.

Mon avis :

Un livre assez intéressant sur la vie de Bruce racontée par Bruce.
Ca ne semble pas romancé d’ailleurs, il n’y a pas vraiment de fil conducteur hormis la carrière musicale via Iron Maiden que l’on connait au moins de loin. Même si l’auteur aime dire qu’il y a une intrigue etc .. perso … je ne vois pas trop.
On y découvre ses grandes passions pour l’escrime ainsi que bien entendu l’aviation. Comment il en est arrivé à ce niveau, pilote de ligne et même formateur.
Par contre, comme il l’explique dans l’épilogue, il ne mentionne jamais les enfants, les mariages et divorces et vies amoureuses sinon le livre ferait 800 pages.
Du coup on sent qu’il manque quand même quelque chose qui nous permettrait d’être « plus intime » avec lui. C’est bien également car cela permet de se focaliser sur bon nombre d’autres choses. Donc l’un dans l’autre …
Ca se lit très bien , c’est souvent fun, cocasse, et ça donne envie de balancer du Iron Maiden en fond sonore bien entendu. Ca donne une autre dimension au personnage, à l’oeuvre du groupe etc … loin des poncifs des rocks stars à la Motley Crue etc …
Le succès de ce livre aurait même fait réfléchir à un second tome, qu’on lirait également avec grand plaisir.
Je recommande sa lecture, très intéressante ..