Die Krupps + Front Line Assembly @ La Machine du Moulin Rouge (Paris), le 20 Août 2018

Voila une belle date inratable ! Dans une salle que l’on ne fréquente que trop peu ces dernières années, c’est dommage.

J’oublie mes habituelles boule-quiès, je n’arrive pas à m’adapter à celles que je trouve au bar … je suis un peu destabilisé par le son etc … donc cela me gâche un peu la soirée.

Front Line Assembly

Le groupe est censé jouer à 20H mais 30 minutes plus tard quelqu’un monte sur scène pour expliquer qu’un des membres est indisponible, et que lorsqu’il arrivera, FLA fera un set raccourci, en espérant que ce soit encore possible .. etc …

Mais on n’en saura jamais plus sur ce qui s’est réellement passé. Un des membres aurait-il profité du quartier Pigalle pour aller s’amuser un peu avant le show ? Non on ne fera pas de conclusion débile hâtivement, mais on peut en rire tout de même.

Le groupe commecera un set à 20H55 pour le terminer 40 minutes plus tard. Au lieu des 1H10 qui leur étaient normalement impartis, et auxquels on avait droit. C’est une tournée en co-headlining, les 2 groupes ayant le même temps de jeu.

Au niveau du concert, cela ne m’a pas convaincu. J’ai trouvé la batterie intéressante mais pas forcément toujours au point. Les samples étaient cachés derrière leur camouflage. Le light show sympathique, mais au final je ne connaissais que peu de morceaux et j’ai été déçu.

Dès les premières notes du groupe suivant, j’ai compris que c’était d’un autre niveau ..

Die Krupps

Car ce groupe sait s’occuper d’une scène, proposer des lives intéressants.

Une bonne setlist avec des morceaux récents et plein d’anciens pour plaire aux fans bien entendu.

Un bon son de guitare, un son assez métal, des lumières qui insistent bien comme il faut, des musiciens impliqués pour la plupart (le sampler est tranquillou 🙂 )
Les hits sont joués les uns après les autres et ça fait rudement plaisir.

Le chanteur fait son frontman comme il faut, et tape dans ses tubes comme un forcené …

Bref, le tout donne un bon concert bien sympathique de Die Krupps.