Conan + Downfall Of Gaia + Hark @ Boule Noire (Paris), le 22 Mars 2017

Une affiche qui a de la gueule, tout simplement. De bons groupes, des éventuelles découvertes dans une salle assez sympathique qu’on se voit fréquenter de plus en plus souvent ces derniers temps.

On rate le tout premier groupe High Fighter, qui ne m’avait pas plus emballé que ça lors de mon unique écoute. Disons qu’une bonne bière m’a paru être un choix beaucoup plus intéressant pour démarrer la soirée.

Hark

J’en vois donc les 3 derniers morceaux, et cela confirme mon ressenti de l’écoute du dernier album : ça m’ennuie. J’aimais beaucoup Taint, voire le premier album, mais le tout dernier m’a laissé de marbre. En live, c’est carré, bien foutu mais ça ne m’émeut pas une seule seconde. Je vais en rester là avec ce groupe. Pas la peine de forcer ..

Downfall of Gaia

J’appellerai ça une sorte de Black Ambiant, en tous cas c’est comme tel que je le ressens.
Et c’est plutôt intéressant bien que répétitif sur la longueur, mais justement, ça peut être voulu et rentrer dans un cadre spécial …
Le but du groupe ne doit pas être de nous en mettre plein la vue, mais plutôt qu’on plonge avec eux dans un état d’esprit particulier. Et ça marche plutôt bien. Je ne connaissais pas très bien leur musique et j’avoue avoir accroché.
J’aurai l’occasion de les revoir prochainement et je pense que ça devrait être mieux en connaissant déjà un peu le groupe.

Conan

Dire qu’on les a vu de nombreuses fois récemment est un doux euphémisme.
Et pourtant, à chaque fois, c’est un réel plaisir d’assister à leurs concerts.
Gros son, forcément, grosse lourdeur, bien entendu, prestation au poil …
On s’en prend plein la gueule, et à vrai dire, on était venu pour ça …
Il y a du monde, qui s’entasse un peu devant, mais le son est vraiment top au milieu ou fond de salle. Sauf pour ceux qui veulent avoir les trippes qui vibrent à chaque coup de basse.
Un bon concert de Conan. Qui ne surprend plus, mais ce n’est clairement pas ce qu’on leur demande.
Il va VRAIMENT falloir que j’arrête de les voir tous les 3-4 mois !

Affiche réalisée par « Arrache-toi un oeil ! » :