Mercyless + Putrid Offal + Psychobolia @ Klub (Paris), le 16 Novembre 2016

Une bien belle affiche brutale que voilà.
Les concerts se déroulent tous dans la petite salle du Klub. Pas beaucoup de monde, c’est étonnant car on n’a pas vraiment affaire à des débutants.

Je rate le tout premier groupe.

Psychobolia

On commence par les parisiens.
C’est compliqué, car on sent qu’il y a beaucoup d’énergie surtout venant de la chanteuse, c’est indéniable. Il y a beaucoup de talent chez chaque musicien, le problème est que je n’ai pas la sensation que tout le monde joue ensemble. Difficile d’apprécier leurs morceaux « techniques » car je pense qu’il manque une bonne part de synchronisation entre tous les instruments.
Il est vrai que je ne connaissais pas les morceaux, mais même ceci étant dit, cette sensation ne devrait pas apparaître (Ce n’était peut-être pas un bon jour pour le groupe .. ?)
Quel que soit leur futur, je pense qu’il faut vraiment qu’ils jouent « ensemble ». Je n’aurai pas la prétention de critiquer plus que cela, car comme je le disais, on sent quand même qu’il y a du potentiel dans tout ça.
Ce fut donc court, intense, mais un peu compliqué pour moi pour rentrer dans la musique proposée.

Putrid Offal

Le niveau monte d’un cran avec les « légendaires » nordistes. ILs ne font pas dans la dentelle, mais plutôt dans le genre boucher au vu des « costumes » de scène.
C’est rapide, c’est violent, le son est correct pour l’endroit. C’est tout ce qu’on attendait de ce groupe en fait.

Mercyless

Idem, un bon concert du groupe que je vois pour la première fois. Je les ai suivi de loin depuis un bon bout de temps, et je dois bien avouer que je préfère sur album quand même.
C’est très carré, le son est bon malgré quelques problèmes techniques. C’est en place, c’est direct dans ta face et puis voilà. On a eu ce qu’on attendait.

Une bonne petite soirée qui fait plaisir. Tout simplement.

14956407_1369625933131734_5040634091942408420_n