Year Of No Light @ Voutes (Paris), le 04 Octobre 2012

Soirée spéciale organisée par le disquaire parisien MusicFearSatan (www.musicfearsatan.com) dans ce lieu particulier que sont les Voutes …
Situées dans une partie au Rez-de-chaussée des Frigos du XIIIeme arrondissement, après avoir traversé quelques arbres et une grande terrasse on se retrouve devant ce qui s’appelle les Voûtes : une salle effectivement voutée qui fait office de bar, et une autre quasi identique faisant office de salle de concert.

Pour se représenter le lieu, c’est comme une Mécanique Ondulatoire version géante (deux ou trois fois plus grand) ou un 4 Ecluses (à Dunkerque, pour les lecteurs du nord).

Etant donné que je ne connaissais pas les deux premières parties et que je n’étais pas en mode découverte (à cause d’une météo très clémente appelant un apéro long et forcé), je ne dirai aucun mot dessus.

Passons directement au plat principal avec les Year Of No Light.

Cela va m’être assez compliqué de parler de ce concert, de ne pas faire de redite car j’ai pu les voir déjà deux fois rien que cette année. Une fois au Glazart et une autre au Hellfest dans des conditions bien différentes.

Ce soir, on voit bien les musiciens, qui sont dans le noir éclairés par des petites lumières : sortes de mini-flash en fond de scène (environ 5 ou 6 par seconde).
Autant dire que c’est hypnotique et qu’il ne faut pas être épileptique. Cela donne par contre une ambiance intéressante.

Au niveau setlist on aura droit à quelques morceaux du géniallissime dernier album « Ausserwelt » et aussi à un ou deux nouveaux morceaux (si j’ai bien compris).

Le son était très bon, les six musiciens s’affairant comme il se doit sur leur instrument, la double batterie intéressante car malgrè le fait qu’ils font EXACTEMENT la même chose (bravo pour la synchronisation), cela ajoute une lourdeur au son …

Une heure de concert, de voyage où la somnolence est interdite par le crépitement incessant des lumières. Une heure de gros son, entouré d’une petite centaine de personnes.

Ce concert n’a pas bénéficié (volontairement) de promo, le groupe pouvant facilement remplir de plus grosses salles.

Une très bonne soirée ponctuée par un concert très bon, qui change des ambiances habituelles (public rencontré lors des concerts de ce groupe par exemple), dans un endroit qui appellerait à de nombreux autres concerts, c’est un rêve annoncé.

www.myspace.com/yearofnolight
www.facebook.com/yearofnolight
yearofnolight.free.fr