Eths + Nuances @ Elysée Montmartre (Paris), le 31 Octobre 2008.

Un grand Elysée Montmartre pour accueillir un groupe qui a l’habitude de tourner et offre à ses fans des concerts intenses, dans tous les coins de la France.
Une ouverture par NUANCES, groupe de pop-rock emmené par une toute petite et jolie chanteuse. A la croisée de Cramberries, Alanis Morrissette, et de ce genre de rock, avec des moments parfois un peu plus calmes, cela ne me convainc pas vraiment. Le groupe est en place, mais cela reste trop gentil pour que les fans soient réellement en train de chauffer le pit (lol).
Mignon, gentillet, mais trop  !!
ETHS débarque, et l’ambiance change. La rage et la furie s’emparent de la foule venue assez nombreuse, avec des fans hauts en couleurs, et je ne sais pas si c’est la soirée d’Halloween, ou la sortie concert du mois pour ces jeunes, mais le déguisement est de mise !!
Impressionnant ! Il y a vraiment une multitudes de gens avec leurs parures ‘spéciale concert’ !En tous cas, les cris sont stridents (la gente féminine est présente en masse), et le groupe assure son show comme on l’attend : intensément.

La chanteuse vit sa musique, et entraine ses congénères (ou le contraire ?) vers une prestance très bonne, à mille lieux du show du Hellfest.

Le fait que je sois dans la fosse photo change un peu la donne pour une chro, étant donné que les lumières semblaient très sympas pour le public mais étaient exécrables pour les photographes, et le son est forcément différent quand on est à très proche des enceintes, donc je ne pourrai juger le son …

Le point positif est que les photographes ont pu rester tout le concert dans la fosse. Ce qui est rare et se doit d’être souligné !!
Le groupe a de multitudes de poissons carnivores allumés suspendus au-dessus de la scène, et qui donnent une ambiance assez glauque et sympathique (contradictoire moi ?? non jamais)

Un groupe qui donne tout ce qu’il a, une chanteuse bien motivée et un public conquis d’avance et ravi ensuite !!!!

En bref, convaincu par ce concert, rassuré aussi (au Hellfest c’était vraiment pas top), et définitivement : A quoi bon critiquer ce groupe quand on n’a pas vu un concert de ETHS dans ces conditions idéales ?

« 1 de 2 »